Construire un bassin : mode d'emploi


bassinRéaliser un bassin, et le faire correspondre à ses envies n'est cependant pas toujours chose facile et certaines précautions peuvent être envisagées afin de garantir, d'une part la bonne utilisation du bassin, et d'autre part la conformité de l'installation relativement à la réglementation en vigueur. Sur des conseils plus techniques, il faudra ensuite s'intéresser à l'installation de votre bassin dans votre jardin, de l'emplacement à choisir, ainsi que des travaux à organiser pour le réaliser soi-même ou l'installer déjà construit. Nous devrons ensuite faire un tour d'horizon concernant la population de votre bassin, et les divers accessoires nécessaires à la vie de vos poissons, et à la beauté de votre bassin.


Le point sur la réglementation


Pour rappel, un bassin est un plan d'eau, créé sur une zone déterminée dans le but d'abriter une faune et une flore adéquate. Cette définition circonstanciée permet une première approche du bassin d'agrément, qui permet de s'interroger sur deux points. Existe-t-il une réglementation particulière concernant un plan d'eau ? Existe-t-il des règles spécifiques attrayant à la protection de la faune et la flore ?


Concernant les points d'eau, il faut savoir que la législation française est relativement précise concernant les piscines, les bassins de baignades naturelles, les étangs (de plus d'un hectare). Seuls ces points d'eau sont concernés par une réglementation précise et détaillée, excluant de fait les bassins d'agréments. Quelques règles de prudence sont cependant à observer afin de garantir la sécurité des plus jeunes utilisateurs du bassin, afin de prévenir tout risque de noyade ou de blessures infligées par une quelconque chute. En effet, en absence de textes particuliers, tentez de restreindre l'accès à votre bassin des personnes plus fragiles (personnes âgées et jeunes enfants), dans le but de prévenir tout dommage. Ainsi une clôture avec porte trouverait à merveille sa place aux alentours.


À propos de la faune et de la flore, il n'existe pas de législation particulière pour les animaux et les plantes que l'on trouve actuellement dans le commerce. Il faudra cependant se rapprocher des règles relatives aux espèces que vous souhaitez acquérir si vous souhaitez les importer de l'étranger. En effet, certaines espèces protégées ne peuvent être importées en France, et vous risqueriez de vous attirer de gros ennuis dans le cas où, sans autorisation, vous auriez fait venir des plantes ou des animaux de l'étranger pour trouver place dans votre bassin. Prétendre l'ignorance d'une réglementation ne vous donnera de plus aucunement le droit de la transgresser et vous engagerez ici aussi votre responsabilité.


nénuphar


Relativement à la construction de votre bassin, il est à noter qu'aucune demande de permis de construire n'est à déposer auprès de votre mairie. Il peut cependant s'avérer judicieux de réaliser une déclaration de travaux, afin que vos voisins soient mis au courant de votre intention et des nuisances que vous vous apprêtez à effectuer. Concernant encore ces travaux, n'hésitez pas à prendre contact avec les services techniques de votre municipalité qui pourraient vous informer sur les règles relatives à votre commune : règles d'aménagement, règles rurales, règles locales. Ces points peuvent concerner les risques présents sur votre terrain (pente, instabilité du sol), ou encore le traitement des eaux usées que vous pourriez rejeter. N'hésitez donc pas à prendre contact avec votre mairie pour éclaircir ces quelques points.


Après ces quelques remarques faites, il reste à s'intéresser de plus près aux au bassin lui-même, et à son installation dans son jardin.


Construire son bassin


La construction de votre bassin est l'étape centrale de sa réalisation. C'est aussi l'étape finale car de nombreuses vérifications préalables doivent être réalisées.


 


construction bassin


Vous devez tout d'abord établir le plan de votre bassin, son étendue, sa forme et sa profondeur. Cela doit être réalisé en fonction de la place dont vous disposez, en conservant à l'esprit que vous ne pourrez aller au-delà de la place que vous avez actuellement à votre disposition. Cette étape demande donc d'une part l'élection d'une parcelle de votre jardin destinée à l'installation de votre bassin, ainsi que d'autre part la planification de ce projet de manière concrète. 



L'élection de votre parcelle de terrain est très importante et vous devrez donc y attacher une attention toute particulière. Votre bassin étant un plan d'eau en perspective, il semble logique que votre terrain devra être choisi en fonction de sa pente. Seuls les terrains parfaitement plats doivent être choisis, afin de garantir une bonne stabilité de votre bassin, et vous éviter notamment de réaliser des trous trop importants. Veillez aussi à disposer de suffisamment d'espace pour mettre en oeuvre votre projet. Plus que les simples fondations de votre bassin, il faut prendre en compte son environnement qui devra être ajouté par la suite : plantations, décors, bancs, ponts... L'ensemble de la réalisation finale doit influencer votre décision.
Une fois que vous avez choisi votre coin de jardin et que vous avez établi votre plan de fondation, vous n'avez plus qu'à passer aux travaux, pour installer votre nouveau bassin d'agrément.


Quel bassin choisir ?


Il existe, bien évidemment, différents types de bassins, de différentes tailles et de différentes formes. Les bassins que vous pouvez trouver dans le commerce offrent l'avantage d'être prêts à installer, ne nécessitant qu'un trou préalable avant de les enterrer. Rien de plus simple donc que d'installer son jardin prêt à poser. Même si les bassins vendus dans le commerce sont de grande qualité et sauront vous satisfaire, il est possible qu'ils ne vous recouvrent pas l'ensemble de vos espérances, laissant quelques-unes de vos idées sur le banc de touche.


 


                            bassin pvc


Pour donner suite à toutes vos idées, rien n'est plus simple que de construire soi-même son bassin, de sa conception à sa réalisation, et pour cela vous avez différentes techniques possibles. Dans tous les cas, comme pour installer un bassin prêt à poser, vous devez réaliser un trou en escalier, de la forme que vous désirez et de la profondeur que vous souhaitez, même si une profondeur de 80 cm pour vos "abysses" s'avèrera être relativement bon pour vos poissons. Le système d'escalier vous permettra de planter votre bassin avec des plantes de différents niveaux. Une fois le trou réalisé (nous conseillons l'usage d'une mini-pelle), vous devrez installer du géotextile sur l'ensemble des parois, avant d'installer soit une bâche imperméable, spécialement conçue pour les bassins, soit de couler un béton que vous imperméabiliserez par la suite, afin qu'il perde de sa porosité.


 


En concevant vous-même votre bassin, vous êtes certain de laisser libre cours à votre imagination, pouvant ainsi faire un bassin qui vous correspond. Une fois mis en eau, vous devrez équiper votre aquarium, avant d'envisager d'y introduire vos nouveaux poissons.


Les accessoires nécessaires au bon fonctionnement du bassin


Comme dans le domaine de l'aquariophilie domestique, l'écosystème que vous cherchez à créer dans votre bassin a besoin de quelques accessoires pour fonctionner correctement. Bien évidemment, de nombreuses marques de produits pour aquariums d'intérieurs proposent aussi des accessoires pour vos bassins, étant des produits tout aussi développés. Vous pourrez ainsi retrouver la marque JBL qui saura vous fournir des produits de grande qualité, à tarifs relativement intéressants, faciles d'installation et d'utilisation pour vos bassins extérieurs. D'autres marques existent comme Tetra, ou encore Zolux, spécialisés dans les accessoires aquatiques de bonne facture.


                    logo jbllogo tetralogo zolux

Pour commencer, l'accessoire qui vous sera indispensable, quelle que soit l'installation que vous effectuerez par la suite, est la pompe. Celle-ci vous permet en effet d'aérer l'eau de votre bassin, en créant un courant à sa surface, évitant ainsi la trop importante prolifération d'algues. L'avantage de cette pompe est que vous pouvez ensuite vous en servir comme complément de votre décor. Il n'est pas rare en effet de trouver, dans le commerce, diverses fontaines, reliées à l'eau de votre bassin, permettant une circulation en circuit fermé de votre eau. Vous ajouterez ainsi un effet naturel à votre bassin à poissons, tout en l'aérant. Vous pouvez soit opter pour une fontaine que vous achèterez dans le commerce, soit réaliser vous-même une cascade à échelle réduite.

Le second accessoire, qui n'est pas indispensable, mais qui vous facilitera grandement la tâche lors de l'entretien de votre bassin, sera le filtre. Comme le filtre de votre aquarium d'intérieur, celui-ci permet un entretien régulier de l'eau de votre bassin, captant les déjections de vos poissons. Étant à l'extérieur, soumis aux agressions naturelles, l'eau de votre bassin pourrait se souiller très rapidement. L'entretien de votre eau étant cruciale pour vous permettre de profiter de votre bassin, le filtre peut s'avérer être un allié non négligeable.


Pour le surplus, vous pouvez accessoiriser votre bassin comme vous le souhaitez, en y installant par exemple des projecteurs tout autour, qui éclaireront la surface de l'eau, ou les plantes environnantes. Si votre bassin nécessite un pont, celui-ci pourra lui aussi être éclairé, afin de le rendre plus attrayant à l'oeil.

Une fois cette étape terminée, il ne vous restera plus qu'à insérer la faune et la flore dans votre bassin.


La vie dans votre bassin


Concernant la flore tout d'abord, sachez qu'il existe diverses variétés de plantes aquatiques adaptées à l'extérieur, qui peuvent se trouver tantôt dans l'eau, tantôt sur vos berges. Veillez à bien organiser votre bassin, en plaçant les plantes les plus importantes au fond, et les plantes moins imposantes sur une marche de votre escalier. Vous pourrez trouver dans le commerce divers nénuphars, adaptés à vos bassins. Concernant les nénuphars veillez à choisir une espèce qui ne prolifère que peu, car vous pourriez rapidement vous retrouver envahi par cette plante, qui peut s'avérer relativement encombrante. D'autre espèces, telles que des petits roseaux ou des bambous pourraient trouver place à proximité du bassin, voire au sein de ce bassin.


poisson bassin



Pour la faune, diverses espèces de poissons peuvent être insérées dans votre nouveau bassin, en fonction de sa taille notamment. Pour les bassins de toutes les tailles vous pouvez insérer des poissons rouges, pouvant atteindre une taille de 12 à 15 cm. Ceux-ci se reproduisent facilement et devront donc être régulés. Vous pouvez, dans le même sens, intégrer dans votre bassin des poissons plus importants, comme des esturgeons, qui sont parfois assimilés à des requins d'eau douce. Pour les poissons rouges plus imposants, vous pourrez porter votre choix vers des carpes Koï, pouvant atteindre 70 cm, et régulant la population de votre bassin.

Votre objectif est donc de créer un écosystème à l'échelle réduite qui s'auto-régulera au fil du temps.

Vous aimerez aussi

Bassin

Le printemps est là, je relance mon bassin

Le printemps est enfin arrivé et, avec lui, le début de la saison du bassin ! Découvrez tous nos conseils afin de bien reprendre en main votre point d'eau après l'hiver.

Bassin

Reproduction de la carpe et des poissons de bassin

Quoi de plus agréable d’avoir des poissons dans un bassin. Voici quelques informations sur la reproduction des poissons de bassins en utilisant l’exemple de la carpe Koï.

Bassin

Comment s'occuper de ses poissons l'hiver ?

L’hiver arrive, les températures commencent à baisser, et les premiers à en souffrir sont les habitants du bassin de votre jardin. Quelles mesures prendre pour les aider à bien passer l’hiver ?