Trier Fermer

Mue du chat : 5 choses à savoir



 

1. La mue a lieu 2 fois par an

La mue du chat est une manifestation naturelle impliquant une perte de poils beaucoup plus importante que d’ordinaire.
Ce phénomène à lieu deux fois par an et intervient en rapport avec la lumière du jour et pas seulement à cause des températures comme nous le pensons souvent.
Ainsi, la première mue a lieu au printemps après sa saison hivernale où l'ensoleillement était peu présent et les nuits plus longues, et la seconde intervient en automne après les beaux jours de l’été.
Le but de la mue est d’adapter le pelage du chat en fonction de la saison : dense pour se protéger de l’hiver et plus léger pour l’été.

 

2. Les chats sont inégaux face à la mue

Chat d’intérieur ou d’extérieur, la mue ne se manifeste pas de la même façon.
Souvent, le chat d’intérieur connaît une perte de poils régulière durant toute l’année avec une légère accentuation en période de mue. Il vit dans un environnement où la température est plutôt constante et où il est moins exposé à la lumière naturelle du soleil qu’un chat vivant dehors. Cela favorise la chute de poils.
Le chat d’extérieur connaît, quant à lui, deux mues plus distinctes compte tenue de son exposition prolongé à la lumière du jour.

Aussi, l’intensité de la perte de poils est différente en fonction de la race, de l’âge et bien sûr de la texture et longueur du poil.

 

3. Le risque numéro 1 : les boules de poils

Vous l’avez très certainement remarqué : votre chat prend énormément soin de lui et passe de nombreuses heures par jour à entretenir chaque centimètre de son pelage. Durant sa toilette quotidienne, le chat élimine à l’aide de sa langue râpeuse les impuretés sur sa robe, mais également les poils morts qu’il ingère. En temps normal, ces poils sont naturellement éliminés dans les selles.

Néanmoins, en période de mue où la chute de poils est plus importante, le nombre de poils morts avalés par le chat l’est aussi ! Une fois dans l’estomac, ils forment ce que l’on appelle les boules de poils. Plus difficiles à éliminer par voies naturelles que d’ordinaire, elles peuvent être à l’origine d’une baisse d'appétit, de vomissement, de constipation ou, dans des cas extrêmes d’une occlusion.

Les chats d’intérieur sont les plus concernés par les boules de poils, en particulier s’il manque d’occupation et en profite donc pour plus se toiletter. Ces chats sont également moins actifs alors que l’exercice favorise le travail de l’estomac et donc l’élimination naturelle.

 

4. Un brossage régulier est essentiel 

En temps normal, brosser son chat de manière hebdomadaire ou bi-hebdomadaire est très fortement recommandé, notamment pour les chats d’intérieur et les chats à poils longs.

Lors de la mue, il s’agit d’un geste essentiel à répéter quotidiennement afin de soulager son animal et assurer son bien-être. Il s’agit du meilleur moyen pour prévenir des boules de poils. Les poils ainsi enlevés sur la brosse ne seront donc pas destinés à son estomac !

Que votre félin soit à poils longs ou à poils courts, la solution la plus efficace reste la brosse FURminator pour chat. Conçu par une toiletteuse professionnelle à la recherche du produit idéal pour accompagner la chute de poils, ce produit révolutionnaire dispose d’un peigne ultra précis éliminant les poils morts présents en profondeur dans le pelage sans altérer le poil de couverture. Particulièrement ergonomique et esthétique, la chute de poils est réduite de plus de 90% !
Toiletter votre chat avec cette brosse durant la mue est donc gage de sécurité face aux boules de poils qui sont extrêmement gênante pour votre matou.

 

5. Le malt et les fibres pour aider votre chat

Si votre chat est sujet aux boules de poils et rencontre des difficultés pour éliminer ses boules de poils, vous pouvez tout à fait l’aider via son alimentation en plus du brossage.

En effet, il existe des aliments spécifiques “hairball” contribuant à éviter la formation des boules de poils dans l’estomac grâce à une composition riche en fibres. Ces dernières favorisent le transit intestinal et le bon fonctionnement du système digestif et donc l'élimination des boules de poils dans les selles.

Complément alimentaire très efficace, vous pouvez également proposer à votre chat de la pâte de malt. Présentée dans un tube, il s’agit d’une pâte très appétente à base de malt et d’huile ayant pour but de lubrifier l’estomac pour faciliter l’évacuation de son contenu.
Pour la distribuer à votre chat, il suffit de déposer un boudin de produit d’environ 3cm sur votre doigt et de lui proposer matin et soir en dehors des repas. Il s’agit aussi d’un produit très efficace en cas de constipation. En plus de lui faire du bien, il se régalera !


Véritable mue ou perte de poils anormale ?
La perte de poils lors de la mue doit être régulière et surtout homogène, elle concerne tout le corps du chat. Si vous constatez qu’une ou plusieurs zones localisées sont particulièrement touchée, si la perte de poils s’accompagne de rougeurs ou de démangeaisons, il convient de consulter votre vétérinaire.



Articles connexes : 
La mue chez le chien et le chat
Bien prendre soin de son chien et de son chat en automne
Comment brosser un chat ?