Trier Fermer

6 Conseils pour protéger les poules l’hiver

L’hiver n’est pas si glacial dans certaines régions, notamment dans le sud de la France. Cela dit, vous n’attendrez pas les premières neiges pour vous soucier de vos poussins et poules domestiques. Vous vous demandez alors comment protéger les poules l’hiver ? Sachez que les poules pondeuses supportent le froid jusqu’à -20°C. Les volailles sont plutôt résistantes, mais pour continuer à élever des poules et à profiter de leur ponte, veillez à leur apporter de la chaleur. 
Nos experts vous conseillent au mieux pour améliorer l’existence de vos gallinacés et les aider à passer le cap hivernal. Prenez donc connaissance de nos 6 conseils précieux destinés à votre élevage de poules, que vous soyez producteur professionnel ou simple particulier.

6 conseils pour protéger mes poules l'hiver

1. Mieux isoler le poulailler

L’hiver est rude pour vos poules, notamment durant la nuit où les températures peuvent dégringoler en-dessous de 0°C. Votre basse-cour doit pouvoir rester au chaud et au sec durant leur profond sommeil afin de favoriser leur bien-être et intrinsèquement leur ponte. Alors comment protéger les poules l'hiver ? Les éleveurs de poules fermières prennent l’habitude de leur mettre à disposition une lampe chauffante qui diffuse de manière homogène une douce chaleur dans le poulailler.

Lampes infrarouges économiques pour élevage Kerbl

Lampes infrarouges économiques pour élevage Kerbl

Avis 4.5 11
9,99€
Acheter

De plus, ils ajoutent davantage de litière : plus de paille, plus de foin, et même un tapis de chanvre comme base isolante au sol, afin de garder les pattes bien au chaud. Vous veillerez en outre à ce qu'aucune fuite ne tombe sur vos volailles par le toit. En effet, la toiture de votre poulailler doit être parfaitement isolée, du vent et de la pluie. Le pondoir également doit rester au sec, à l’instar de leur nid et de leur perchoir.

Tapis de chanvre Quality Clean pour rongeurs et poules

Tapis de chanvre Quality Clean pour rongeurs et poules

Avis 5 449
3,49€
Acheter

Si besoin, vous permettrez une meilleure isolation du poulailler en le couvrant d’une bâche protectrice ou d’une couverture en plastique. Pensez enfin à recouvrir l’enclos ou du moins une partie de l’enclos de votre poulailler. Les poules détestent la pluie et se plairont de pouvoir s’abriter à tout moment. Attention, une isolation trop hermétique est proscrit, car il y aurait un risque de condensation et d’humidité à l’intérieur de la petite cabane, ce qui produirait l’effet inverse souhaité. D’où l’importante une bonne aération, surtout dans la journée dès lors que les premiers rayons de soleil apparaissent.

2. Enrichir l’alimentation des volailles

Il convient de nourrir les poules de votre jardin en augmentant les rations de graines et céréales à chaque repas. L’objectif étant de conserver au maximum la masse graisseuse corporelle de la poule qui la fera tenir bien au chaud.

Par ailleurs, à cause du froid et des gelées persistantes, les insectes vivants (limaces, escargots, vers de terre, lambics…) se font rare dans la nature, au grand dam de vos poules. Distribuez en plus de leur alimentation équilibrée des insectes séchés riches en protéines, calcium et phosphore, des vers de farine par exemple ou autres friandises délicieuses. 

N’hésitez pas à compléter leur nourriture avec des coquilles d’huîtres ou des minéraux pour leur donner un plein de vitamines essentielles. Durant les périodes les plus froides de la saison, cuisinez pour votre cheptel en concoctant un petit bouillon tiède ou de la soupe faite maison. À cette occasion, Zoomalia vous livre une petite liste de courses pour réaliser une recette avec des ingrédients faciles à trouver.

Grit pour poules aliment complémentaire minéral

Grit pour poules aliment complémentaire minéral

Avis 5 37
3,99€
Acheter

Des légumes bons pour la santé :

  • riz, semoule ou vermicelles,
  • haricots,
  • carottes,
  • potiron,
  • lentilles,
  • pois,
  • fève.

Un plein de protéines indispensable :

  • viande fraîche,
  • poisson frais,
  • œufs durs tièdes,
  • coquilles d’œufs ou coquilles d’huîtres.

Vous ajusterez les doses selon vos besoins, la quantité de poules à nourrir et la fréquence des repas. Sachez que 50 g par jour et par poule suffit à l’alimenter. Si vos gamelles restent vident, vous pourrez alors augmenter le dosage d’aliments, à défaut, vous le diminuerez.

3. Préserver une hygiène constante

L’entretien de votre poulailler doit être régulier, surtout l’hiver. Il faut empêcher l’humidité d’y pénétrer, source de proliférations de microbes et bactéries en tout genre. Nettoyez donc le poulailler chaque matin et enlevez les fientes de vos poules afin de préserver durablement leur litière. Vous éviterez ainsi que la paille demeure souillée et humide. 

Il est conseillé de désinfecter en entier l’abri de vos volailles une fois par mois et de renouveler leur litière avec de la paille fraîche et propre. N’oubliez pas l’indispensable terre de diatomée à saupoudrer sur le lit de foin sec pour éradiquer les puces, tiques ou parasites malfaisants. De plus, la terre de diatomée est une véritable cure de jouvence pour vos poules, qui l’hiver, ne peuvent pas prendre de bain de terre pour se nettoyer les plumes, vu que le sol est humide et boueux. Alors, elles pourront entretenir facilement leurs beaux plumages à l’abri des regards curieux, et au chaud !

Terre de Diatomée PROTECTA en Flacon Souffleur - 2 formats

Terre de Diatomée PROTECTA en Flacon Souffleur - 2 formats

Avis 5 27
7,99€
Acheter

4. Protéger le corps de la poule et ses bons œufs

Bien que solide et résistante, la poule a la particularité d’avoir des zones sensibles et fragiles lorsqu’elle est exposée au froid glacial. Vous devez l’aider à protéger sa crête (au-dessus de la tête), ses barbillons (appendices tombant sous le bec) et ses pattes. Connaissez-vous cette astuce infaillible ? Certains éleveurs préconisent d’enduire ces petites membranes de vaseline tous les jours en cas de froid extrême et de gelées. La vaseline laissera sur ses pattes une pellicule protectrice qui empêchera quelques gerçures douloureuses inutiles. 

Lorsque les grands froids hivernaux pointent le bout de leur nez, il est préférable de récolter vos bons œufs frais le plus tôt possible après leur ponte. Car si vous attendez le soir ou la tombée de la nuit, vos œufs exposés toute une journée au froid risquent de geler en quelques heures seulement. Ainsi, un œuf congelé et décongelé sera indigeste et mauvais à la consommation humaine. 

Comme la nature est bien faite, vous avez certainement remarqué que vos poules perdent leurs belles plumes à chaque saison de l’automne/hiver. Cette mue naturelle leur permet de laisser repousser un nouveau plumage qui va aider les poules à mieux lutter contre le froid. Ce phénomène n’est donc pas inquiétant, bien au contraire.

5. Abriter et réchauffer l’abreuvoir

Vos volailles bien choyées doivent pouvoir bénéficier d’une eau fraîche et claire tout au long de la journée. Mettez à leur disposition un abreuvoir à l’abri du vent et si possible au soleil afin d’éviter le gel. Vous changerez l’eau tous les jours, et vous pouvez même donner de l’eau chaude le matin pour qu’elle ne gèle pas jusqu’au soir. Pensez à ajouter un peu de gros sel, des morceaux de bois ou des cailloux qui retardent efficacement la formation de la glace. Et puis, il existe des plaques chauffantes pour abreuvoir si vous habitez des régions très froides et que la gelée est inévitable.
Duvo+ plaque chauffante pour abreuvoir pour poules

Duvo+ plaque chauffante pour abreuvoir pour poules

22,99€
Acheter

6. Offrir un refuge à l’extérieur

En dehors du poulailler, vos poules gambadent autour de votre propriété ou dans leur grand enclos. Généralement, en journée, elles ne restent pas dans le poulailler qui est plutôt destiné à les abriter la nuit et à pondre en toute sécurité. Elles auront donc besoin d’un refuge supplémentaire, d’autant plus qu’elles s’éloignent du poulailler. Vous pouvez prévoir un préau, un hangar ou le porche de votre maison qui serviront d’abri idéal au sec en cas d’intempéries soudaines. Et même un rebord de fenêtre ou une terrasse abritée feront très bien l’affaire. 

Une poule adore prendre un bain de soleil et faire sécher ses plumes. Si vous avez une grande terrasse sur laquelle vous permettez qu’elles s’y rendent, elles prendront plaisir à se coucher et à déployer leurs plumes sous les rayons du soleil réchauffants, et apaisants. De la même manière, votre poule aimera se blottir contre une grande baie vitrée qui reflètent les rayons solaires, source de chaleur et de chauffage naturel.

À RETENIR ! Comment protéger les poules l'hiver ? Avec une bonne alimentation saine et équilibrée, vos poules domestiques auront de quoi se requinquer l’hiver et se ressourcer la nuit dans un poulailler chaleureux, à l’abri de l’air et du froid. Laissez donc vos petites volailles se promener à l’air libre pour picorer les rares insectes dans la terre, se dégourdir et réchauffer les pattes. À la tombée de la nuit, elles retourneront dans leur poulailler bien assez tôt pour se lover dans leur poulailler de luxe. De quoi passer un hiver en toute sérénité, vous au coin du feu, vos poules bien au chaud.

Articles connexes : 
Comment protéger mes poules du renard ?
Pourquoi mes poules ne pondent plus ?
Atelier DIY : 5 astuces de plats maison pour vos poules fermières

Politique de cookies
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou outils similaires pour faciliter vos achats, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou outils similaires pour... Lire la suite
En savoir plus J'accepte