Politique de cookies
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou outils similaires pour faciliter vos achats, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou outils similaires pour... Lire la suite
En savoir plus J'accepte
Trier Fermer

Acné du chat : causes, symptômes et traitement efficace

L'acné du chat est un problème difficilement identifiable du seul fait de la taille des marques qu'elle provoque sur la peau. Très souvent masquée par une fourrure épaisse, elle n'en reste pas moins une gêne pour votre chat de compagnie.
Concrètement, il s'agit d'une inflammation classique au niveau des glandes pilo-sébacées. Bien que discrète, cette dermatopathologie peut être décelée dans des zones très localisées, comme par exemple, sous le menton. Touchant les félins sans distinction de sexe ou d'âge, l'acné féline peut provoquer un réel inconfort pour l'animal qui va alors se gratter et s'arracher les poils. Ce geste peut entraîner diverses complications, à commencer par des saignements, une surinfection et enfin, un œdème.
Quels sont les facteurs déclencheurs de cette inflammation cutanée ? Quels sont les symptômes à surveiller ? Existe-t-il des remèdes efficaces ? Intéressons-nous de près à cette maladie que de nombreux chats expérimentent, bien malgré eux, chaque année.

Acné du chat : causes, symptômes et traitement efficace

L'acné du chat : les facteurs déclencheurs

Si l'on interroge divers vétérinaires et spécialistes sur la question de l'acné du chat, rares sont ceux qui tombent d'accord. Malheureusement, les causes de cette inflammation ne sont pas toujours clairement établies. Il est toutefois possible de surveiller certains facteurs déclencheurs.

L'hygiène

Comme c'est souvent le cas avec d'autres problèmes dermatologiques, le manque d'hygiène est un élément clef dans l'apparition et le développement de l'acné féline. Il ne s'agit pas forcément de remettre en cause l'environnement du chat. La litière peut être changée régulièrement. L'animal peut évoluer dans un cadre très ordonné et propre. Il peut également dormir dans un panier impeccable et développer de l'acné. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il ne parvient pas à nettoyer correctement certaines zones de son corps.

Les allergies

Les réactions allergiques du chat ne répondent aux mêmes stimulis que celles dont sont victimes les être humains. Le plus souvent, le chat peut se montrer sensible à certaines matières plastiques. Lorsque le cas se présente, cela se traduit irrémédiablement par l'apparition de boutons et de rougeurs. Il faut donc se montrer prudent lorsque l'on introduit une nouvelle gamelle pour chat ou lorsque l'animal a choisi un objet en plastique du quotidien comme poste d'observation ou zone de sieste. Un contact prolongé peut être à l'origine d'un début d'acné féline.

Le stress

Tout comme chez l'humain, le stress a des conséquences directes sur l'état de santé d'un chat. Cela peut se traduire par un trouble du comportement, un trouble alimentaire ou une inflammation cutanée. Lorsqu'un événement stressant apparaît dans la vie d'un chat domestique, son maître doit se montrer particulièrement vigilant et guetter l'apparition de boutons, pustules ou toute autre marque suspecte.

Le marquage de territoire

Tous les propriétaires de chat ont déjà observé ce comportement de la part de leur animal de compagnie. Les félins ont tendance à frotter leur menton à travers tout leur espace de vie afin de marquer leur territoire. Ce comportement est tout à fait normal et naturel. Par contre, lorsqu'il est réalisé de manière excessive, ces frottements répétés peuvent irriter la zone sous le menton et provoquer une inflammation.

L'affaiblissement du système immunitaire

Que ce soit après une maladie, en prenant de l'âge ou tout simplement parce que le chat possède un patrimoine génétique faible, un système immunitaire peu performant conduit inévitablement à quelques désagréments plus ou moins sérieux. L'inflammation cutanée fait partie de ces possibles complications.

Symptômes de l'acné féline

Connaître les facteurs déclenchant est un bon début. En pratique, il est important de garder à l'esprit que l'acné féline est un problème qui peut facilement passer inaperçu, du moins les premiers temps. Détecter de petits boutons dans des zones peu accessibles, ce n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît. La fourrure épaisse de la plupart des chats empêchent un diagnostic précoce. C'est pourquoi les propriétaires doivent, de temps en temps, vérifier l'absence de symptômes et réussir à comprendre différents signes évocateurs.

Il est possible de suspecter une acné féline lorsque :

  • l'animal se gratte frénétiquement et régulièrement une zone précise ;
  • de petits boutons sont détectés sous le menton ;
  • des pustules apparaissent ;
  • ses griffures ou ses mordillements répétés conduisent à un arrachage massif de poils ;
  • du pus commence à s'échapper des boutons ou des pustules ;
  • une odeur suspecte suggère la présence d'une anomalie ;
  • des saignements bénins apparaissent sous le menton ;
  • un ou plusieurs œdèmes deviennent visibles à l'œil nu, sans examen approfondi ;
  • l'infection s'est étendue.

Au moindre doute, il est fortement recommandé d'opter pour une consultation vétérinaire. Le praticien procède alors à un examen approfondi. Au besoin, il réalise des analyses spécifiques afin de confirmer ou compléter son diagnostic.

Les remèdes contre l'acné chez le chat

Au cours de la consultation vétérinaire, le praticien évalue la gravité de l'inflammation. Lorsque des lésions profondes sont constatées, le meilleur traitement consiste à administrer des antibiotiques. Toutefois, un propriétaire vigilant peut espérer conduire son animal suffisamment tôt chez le vétérinaire et ainsi éviter des traitements lourds, longs ou complexes.

Lorsque l'inflammation n'est pas encore très étendue, il est possible de désinfecter localement, grâce à une simple crème antiseptique ou une crème anti-inflammatoire. L'application est simple et rapide. Renouvelée jusqu'à disparition totale de l'acné, cette méthode est fort peu contraignante.

Afin de minimiser les risques d'apparition de l'acné féline, quelques actions simples peuvent être mises en place :

  • remplacer une gamelle en plastique par un équivalent en terre cuite, en verre ou, mieux encore, en céramique ou en aluminium ;
  • veiller à l'extrême propreté des accessoires qui servent à l'entretien du chat au quotidien (brosses, jouets, panier, collier) ;
  • surveiller l'apparition de tartre au niveau de la dentition du chat. Hélas, le tartre est l'une des causes principales de prolifération des bactéries. Ces bactéries peuvent très facilement contaminer une zone aussi sensible que le menton ;
  • éviter au chat toute source de stress potentiel. Si cela s'avère impossible, il faut traiter son anxiété par le biais de phéromones apaisantes en spray, utiliser un diffuseur de phéromones ou proposer des compléments alimentaires.

Ce qu'il faut retenir ! L'acné est un problème bénin en apparence, mais qui peut entraîner des complications, à cause notamment d'une surinfection, si elle n'est pas traitée à temps. Il est donc important de surveiller l'apparition du moindre symptôme. Prendre en charge l'acné du chat est une opération délicate qui nécessite une consultation vétérinaire le plus tôt possible. En agissant dès les premiers signes, une meilleure guérison est possible. Le propriétaire du félin peut également agir en prévention en maintenant l'environnement de l'animal le plus propre possible et en veillant à lui fournir une alimentation saine et équilibrée. La bi-nutrition étant une bonne piste pour apporter au chat tout ce dont il a besoin.

Articles connexes :
Le Rhume du Chat : c'est quoi ?
Mon Chat a la Grippe : Que Faire ?
Cancer du Chat : symptômes et traitement