Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

Agility pour Chien : 5 Questions fréquentes sur ce Sport Canin

Les sports canins peuvent se présenter sous de nombreuses formes : le canicross, le flyball, le ring, la course de chiens, l'obéissance, le canicross... La pratique d'une activité canine présente de nombreux intérêts. L'agility pour chien est un sport canin qui consiste à diriger son animal pour qu'il franchisse différents obstacles sur un parcours chronométré. Cela renforce considérablement les liens qui existent entre le maître et son compagnon. La compréhension est meilleure, donc les échanges avec le chien sont facilités.
Cette activité est née dans les années 1970 en Angleterre. Depuis ce temps, ce sport connait un succès fulgurant à travers le monde entier. L'agility fut créée en France en 1991. La Commission Nationale d'Éducation et d'Agility se charge d’organiser les championnats et de délivrer les licences. On dénombre environ 12 000 licenciés, 900 concours par an : du simple championnat régional au championnat du monde. Un règlement a été établi par la Fédération Cynologique Internationale (FCI). Toutes les races de chiens peuvent faire de l'agility.

Agility pour Chien : 5 Questions fréquentes sur ce Sport Canin

1. Pourquoi faire de l’agility avec son chien ?

L'agility est un jeu sportif où le maître et le chien sont associés pour arriver au bout d'un parcours en un temps défini et avec un minimum de pénalités. Le chien passe les obstacles sans laisse ni collier. Pour diriger son compagnon, le maître n'utilise que sa voix et sa gestuelle.

L'agility est un jeu d’adresse qui associe éducation et complicité, tout en respectant certaines règles mises en place par un jury. Cette discipline sportive permet de se maintenir en forme, tant pour l'homme que pour le chien.

L'agility renforce intensément les liens entre le maître et son compagnon. Pour pratiquer cette activité, le duo homme/chien doit former une équipe soudée. L'agility est un sport bénéfique pour les races énergiques. Cela leur permet de se défouler. Cela peut être intéressant pour réduire certains troubles du comportement liés, par exemple, à l'hyperactivité et la nervosité.

Des bienfaits sont également observés sur le plan de l'intelligence grâce à la stimulation mentale. La concentration exigée pour la pratique de l'agility impose de développer une capacité d'écoute particulière. De plus, si cette activité est pratiquée en club, c'est excellent pour la socialisation du chien avec ses congénères. C'est une discipline ludique ouverte à toutes et tous sans limite d'âge.

Pourquoi faire de l'Agility avec son chien ? Jack Russel qui fait du slalom, éducation, socialisation

2. Comment savoir si mon chien aime l’Agility ?

À chaque entrainement, le chien et le maître dépensent tous les deux beaucoup d’énergie, ce qui est bon pour la santé et pour le moral. Le chien doit vivre ses séances d'agility comme étant un jeu divertissant. Il sort de son quotidien et se défoule. Il utilise son cerveau pour comprendre les consignes de son maître et les transformer en actions. 

Étant donné que chaque parcours est différent, le chien sera obligé de s'adapter. Il franchit les obstacles, les enchaîne sur un rythme effréné. Si l'agility est pratiquée dans un club canin spécialisé avec des sessions collectives, les rencontres canines permettront une bonne sociabilisation.

Comme les chiens sont des êtres intelligents, ils connaissent l'ennui. Cela peut se répercuter sur leur forme et surtout sur leur moral. Grâce à l’agility, tous les sens du chien sont en éveil, ce qui a pour conséquence qu'il se prend vite au jeu. Lorsqu'un chien est stimulé mentalement, il devient plus heureux et plus épanoui. 

Étant donné qu'il se sera défoulé, il sera beaucoup plus à l'écoute et cela développera sa capacité de concentration et d'obéissance. La relation deviendra alors fusionnelle et le quotidien se verra transformé. L'équilibre physique et mental n'en seront que meilleur. Le plus important dans la pratique de l'agility est que le chien et le maître s'amusent.

Comment savoir si mon chien aime l'agility ? Terrier sur un pont à bascule, sens de l'équilibre

3. Quel âge pour commencer l’agility ?

La principale condition a respecter pour commencer l'agility, est que le chien ait terminé sa croissance. Les sauts peuvent nuire gravement au bon développement physique du chiot, c'est pourquoi ils ne sont pas adaptés. L'agility est considérée comme une épreuve physique très contraignante pour le corps des jeunes chiens. Les entrainements évoluent avec l'âge.

Le règlement officiel de la Commission Nationale d'Éducation et d'Activités Cynophiles (CNEAC) ne précise aucune recommandation concernant l'âge minimum. Les compétitions ne sont autorisées que lorsque le chien atteint l'âge de 12 à 18 mois.

Concernant l'âge des jeunes conducteurs, il se dégage 3 catégories distinctes : les moins de 11 ans (poussins), les moins de 14 ans (juniors) et les moins de 18 ans. Ils évoluent sur le même parcours que les adultes avec leur propre chien.

Quel âge pour commencer l’agility ? Dalmatien adulte dans un tunnel

4. Quelle race de chien pour faire de l’agility ?

L'agility est devenue le sport canin le plus populaire où toutes les races de chiens sont représentées. Néanmoins, certaines races y excellent plus particulièrement. Un top 10 a même été établi : Le Border Collie, le Jack Russell, le Berger Australien, le Kelpie, le Caniche, le Papillon, le Berger des Shetland, le Welsh Corgi, le Rat Terrier et le Berger Allemand. Lors des compétitions, les chiens sont classés par taille. La pratique de l'agility est particulièrement appréciée par les petits chiens sportifs. Mais les chiens de grande taille tels que les Huskies, sont aussi intéressés.

Selon les pays dans lesquels se déroulent les compétitions, les chiens ne doivent pas obligatoirement être de pure race. Les chiens avec pedigree représentent tout de même les 2/3 des concurrents. Les championnats de France et les championnats du monde sont réservés aux chiens LOF, tandis que des finales comme celles concernant des masters France ou du Grand Prix de France sont destinées aux chiens indifféremment LOF ou non. Les chiens inscrits au LOF (Livre des Origines Françaises), ont, eux seuls, accès aux compétitions officielles organisées par la FCI (Fédération Cynologique Internationale).

Quelle race de chien pour faire de l’agility ? Border collie qui franchit un saut d'obstacle

5. Comment apprendre l’agility à son chien ?

Il est tout à fait possible d'installer chez soi son propre terrain d'agility avec des obstacles faits maison. De plus, on trouve facilement dans le commerce du matériel d'agility pour chien comme des balançoires et des tunnels, des haies et des cerceaux ainsi que des piquets de slalom adaptés.

Il est tout de même préférable de s'inscrire dans un club canin spécialisé pour inculquer correctement les ordres de bases nécessaires au chien. De fait, quelques cours d'éducation canine sont nécessaires pour pratiquer l'agility. Faire partie d'un centre d'éducation permet également au maître d'apprendre les règles de bonne pratique avant de commencer les entraînements. De plus, les clubs spécialisés dans l'agility ont l'avantage de présenter des obstacles aux normes.

On dénombre en France environ 400 clubs canins. La plupart d'entre eux proposent des séances en groupe et possèdent leur propre terrain d'agility. Les entrainements peuvent être élaborés par un instructeur spécialisé en agility. Il faut obligatoirement s'inscrire dans un club affilié à la Société Centrale Canine (SCC) pour participer à des championnats, car il faut posséder une licence. Cette dernière est délivrée par la Commission Nationale Éducation et Agility (CNEA). Le licencié s'engage donc à respecter la charte de déontologie ainsi que les règlements généraux de la Cynophilie française. 

Pour que les entrainements soient réellement une source de joie pour le maître et le chien, ils doivent être ludiques. Pour familiariser progressivement le chien aux obstacles, il faut l'accompagner et le féliciter dès lors qu'un exercice est réalisé avec succès. Chaque chien étant différent, les apprentissages ne sont pas forcément acquis au rythme attendu par le maître. C'est pourquoi, pour éviter de traumatiser l'animal, la patience est de rigueur. La première fois, le tunnel peut être difficile à traverser. L'éducation doit se faire dans le respect du chien, de son rythme et toujours dans la bienveillance. La qualité d'exécution du parcours prévaut sur la rapidité. Des pénalités, soit 5 points, peuvent être appliquées lors d'un refus ou d'une faute. Il faut certes, être le plus rapide, mais surtout le plus juste possible.

Enfin, il est indispensable de réaliser des exercices d'échauffement, de récupération et d’étirement pour que le chien reste en bonne forme. En effet, ce sport provoque une très forte dépense énergétique et sollicite intensément les systèmes musculaires et articulaires des chiens. Il faut adapter les séances en fonction du chien. Son âge, sa forme et sa santé doivent être pris en considération lors de la pratique d'un entrainement. Pour son bien-être physique et psychologique, il peut être utile de freiner son élan, car les phases de trop grande excitation ne sont pas bonnes non plus.

Comment apprendre l’agility à son chien ? Une femme qui court à côté de son petit chien qui saute un obstacle


Pour une bonne pratique de l'agility pour chien, il est conseillé de se tourner vers un éducateur canin professionnel ou de s'inscrire dans un club spécialisé. Les conseils des professionnels sont toujours les meilleurs. L'activité cardio-vasculaire étant hautement sollicitée, il peut être utile de consulter un vétérinaire avant de commencer cette activité. L'agility est une activité de plaisir partagé. Pour qu'elle le reste, elle doit toujours être pratiquée dans le respect du bien-être animal.

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter