L'alimentation du Berger Australien


Entretenir son chien et le garder en bonne santé fait partie des responsabilités de toute famille. Pour réussir cette mission, il est indispensable de connaître son fidèle compagnon afin de mieux appréhender ses besoins. Le berger australien, unique par son pelage et son caractère retient aujourd’hui notre attention.



Sommaire :



 


En savoir plus sur le berger australien


Connu également sous le nom d’Aussie, ce berger est né dans le Pays basque. Suite aux différents mouvements migratoires, il se retrouve d’abord en territoire australien, terre d’élevage de moutons. Vers 1900, on le retrouve en Amérique où son agilité et ses capacités à garder le bétail, héritées de son passage en Australie furent grandement remarquées. On le fit appeler Australien Shepherd, en référence à sa terre d’adoption. La race fut développée par les ranchers et les fermiers américains, subjuguée par sa vivacité et sa perspicacité.
Chien berger de nature, il réapparaîtra en France en 1980, où il est officiellement reconnu en 2007.


Le berger d’Australie est reconnaissable à sa robe, tantôt noire, rouge, bleu merle ou rouge merle unicolore. Elle offre une grande variété de couleurs avec l’insertion de la couleur blanche. On peut admirer le berger australien bleu merle, rouge merle, noire tricolore et rouge tricolore, remarquable de par la présence de touffes argenté blanc et feu. Le berger australien bleu merle est l’un des plus répandus en Europe. La queue du berger est longue ou courte tandis que ses oreilles sont triangulaires, attachées haut sur son crâne et tombantes.
Le mâle mesure entre 51 et 58 cm pour un poids compris entre 22 et 35 kg, tandis que la femelle mesure entre 46 et 53 cm avec un poids qui varie entre 19 et 26 kg.
Il est par ailleurs un chien très actif, énergique et infatigable. Il convient parfaitement pour les activités de longue haleine comme la surveillance et le rassemblement du troupeau.


En milieu urbain, il s’adapte aisément à la vie en appartement, mais il éprouve le besoin de dépenser son énergie de façon régulière avec sa famille, autour d’activités comme le jogging, ou le vélo. Reconnu pour son endurance et sa célérité, ce chien excelle dans les sports canins tels que l’agility, le flyball le canicross, le frisbee.


Intelligent et intuitif, il comprend et assimile très vite et est capable de décider : ce sont là les qualités qui font de lui un excellent chien de travail, apte à garder et diriger un troupeau. Il ressent le besoin d’être utile, est tolérant envers les autres animaux et supporte très bien la cohabitation, à condition que celle-ci commence dès son jeune âge.
Il se montre curieux, doux et joueur avec les enfants, pour peu que ces derniers le respectent. Il déteste la solitude, il est très attachant et véritablement affectueux, un peu trop même en vérité. Il peut se révéler collant à l’occasion. Il n’est pas fait pour garder un appartement ou une maison, il se montre méfiant en présence d’étrangers et il aboie dès lors qu’une situation inhabituelle se présente. Son espérance de vie oscille entre 12 et 15 ans.


L’alimentation du berger australien


Connaître le comportement de son aussie, permet d’évaluer correctement ses besoins nutritionnels et lui procurer une alimentation adaptée à ses dépenses énergétiques. Il est important de rythmer la vie de votre chien et lui faire acquérir de bonnes habitudes en conservant des heures fixes pour ses repas. Il faudra néanmoins tenir compte de son âge, son poids et son état (chien castré), l’environnement dans lequel il évolue, et les maladies auxquelles il est exposé.


Le chiot berger australien sera nourri à base de croquettes pour chiot, choisies méticuleusement pour lui apporter les éléments essentiels à sa croissance et à la constitution de son ossature. Il aura droit à trois rations de croquettes par jour, et ce jusqu’à ses six mois. Ensuite, on pourra lui donner deux rations par jour jusqu’à l’âge de douze mois. Il est conseillé d’hydrater les croquettes du chiot s’il vient d’être sevré.


À partir de douze mois, son régime alimentaire sera constitué de croquettes pour chien adultes en un ou deux repas. Lorsqu’il est soumis à un changement d’environnement ou de propriétaire, il faut veiller à effectuer une transition alimentaire progressive sur une dizaine de jours afin d’éviter le stress, source de carences alimentaires.


Un berger australien mâle en activité a besoin en moyenne et par jour de 300 à 400 grammes de croquettes contre 250 à 300 grammes pour la femelle. Ces rations peuvent être fractionnées en deux portions et enrichies selon l’activité physique du chien. Il faut garder en mémoire que la portion d’un chien gardien de bétail sera plus abondante que celle d’un chien de famille.


Les croquettes présentent l’avantage d’être économiques, faciles à conserver en plus d’éviter la formation et le dépôt de tartre sur les dents du chien. Spécialement conçues par des spécialistes, elles contiennent les nutriments nécessaires, en proportions suffisantes selon l’étape de vie du chien. Enfin elles représentent la solution idéale lors des voyages et déplacements. Il est indispensable de choisir des croquettes premium, riches en protéines, pour compenser les pertes en énergie. Une gamelle d’eau propre ou une fontaine disposée à proximité de son repas étanchera sa soif.


Pour votre chiot berger australien, optez pour les croquettes adaptées complètes et riches en protéines afin de lui assurer une parfaite croissance. Une fois qu’il est devenu adulte, des croquettes spécifiquement adaptée à son poids, son âge et son activité physique conviendront à son développement harmonieux, en lui offrant une protection contre les pathologies.

Vous aimerez aussi

Conseils d'expert

Collier anti-aboiement : notre comparatif

Un collier anti aboiement permet à votre chien d'adopter un meilleur comportement et de s'adapter à la vie en société. Mais il en existe de différents modèles, ayant plus ou moins d'efficacité.

Conseils d'expert

Qu'est-ce-que la bi-nutrition ?

La bi-nutrition est un mode d'alimentation de plus en plus plébiscité par les propriétaires de chiens et de chats : en quoi consiste-il et quels sont ses avantages ?

Conseils d'expert

Comment protéger l’habitat contre les puces ?

Avec l'arrivée des beaux jours, les parasites externes sont également de retour ! Pour une protection complète et optimale, il est important de traiter son animal, mais également son habitat.