Trier Fermer

Le FIV chez le chat

Le FIV ou Virus de l’immunodéficience féline est un virus entraînant un état d’immunodépression chez le chat infecté. Le FIV a été découvert pour la première fois en 1986 aux Etats-Unis. Ce virus fait partie de la famille des Rétrovirus et plus précisément du genre Lentivirus, ainsi nommés en raison de l’évolution particulièrement lente des maladies qu’ils provoquent. Ils ont la particularité de s’attaquer préférentiellement aux cellules de l’immunité, notamment les lymphocytes, et donc d’affaiblir les défenses immunitaires du chat. De plus, ces virus ont une capacité à muter rapidement et fréquemment, ce qui rend problématique la mise au point de vaccin contre cet agent pathogène. La maladie due au FIV est une forme de SIDA, comme ce qui existe chez l’Homme dû au VIH. 


Sommaire :

 


bagarre chat fiv

 

 

Mode de transmission du FIV

Le FIV peut se transmettre entre chats mais en aucun cas, il ne peut entraîner un SIDA chez l’homme. C’est un virus relativement peu contagieux qui se transmet quasi exclusivement par morsure entre chats. Ceci explique pourquoi les chats contaminés sont le plus souvent des chats mâles non castrés, vivant en liberté, car ce sont les plus bagarreurs. Le virus FIV peut également se transmettre in utero, c’est-à-dire qu’une mère contaminée peut transmettre la maladie à ses chatons, mais ce mode de transmission n’est pas fréquent. Contrairement au VIH chez l’Homme, le FIV ne se transmettrait pas par voie sexuelle chez le chat. Une fois que le chat est contaminé, il restera porteur à vie du virus, aucune guérison n’est possible.

 

Développement du virus chez le chat

Une fois le virus entré dans l’organisme du chat, plusieurs stades sont décrits dans l’évolution de la maladie, ce qui explique la chronologie des symptômes rencontrés. On parle d’une faillite progressive du système immunitaire. Comme la maladie se développe lentement, les chats connaissent une évolution pathologique très progressive. 
 

Stade 1 ou primo-infection 

Cette phase passe souvent inaperçue et correspond au début de l’infection. Les symptômes sont très frustres et se manifestent essentiellement par de la fièvre et une baisse de forme. Une réponse immunitaire se met en place et des anticorps apparaissent mais ceci ne suffit pas à détruire le virus : le chat est devenu séropositif et potentiellement contaminant, pour les autres chats uniquement, et ce de façon définitive.

Symptômes associés : Les chats qui viennent d’être contaminés peuvent développer une fièvre transitoire, mais celle-ci passe le plus souvent inaperçue. Pour les chatons infectés, les signes se manifestent surtout par des retards de croissance importants.
 

Stade 2 

Cette phase est dite asymptomatique et dure jusqu’ à 5 ans environ, voire 10 ans. Le système immunitaire à ce moment là est encore capable de combattre le virus, qui est présent en faible quantité mais ne disparaît pas. Cette phase est trompeuse car le chat semble en bonne santé.

Symptômes associés : aucun.

Au terme de cette longue période, la maladie va entrer dans sa phase avec symptômes, en 3 stades successifs.
 

Stade 3

Le virus commence à prendre le dessus sur les défenses immunitaires.

Symptômes associés : On peut noter un gonflement persistant des ganglions. D’autres signes peuvent être présents comme de la fièvre ou une anorexie.

Environ un tiers des chats contaminés par le FIV sont amenés chez le vétérinaire à partir de ce stade.
 

Stade 4 ou phase de pré-SIDA 

Le virus continue sa progression tandis que le système immunitaire est de plus en plus affaibli. Les infections bactériennes secondaires en profitent pour s’installer.

Symptômes associés : comme les défenses immunitaires sont diminuées, le chat développe fréquemment des infections bactériennes dites secondaires. On note des atteintes de la cavité buccale (stomatite, gingivites), des atteintes  du système respiratoires (rhinites, bronchites, pneumonies,..), des troubles digestifs ou urinaires (cystites), des atteintes cutanées (des abcès et des pyodermites). 
 

Stade 5 ou stade SIDA (ou phase terminale de la maladie) 

Les cellules de l’immunité sont quasi toutes détruites par conséquent le chat attrape des infections dites opportunistes.

Symptômes associés : Le dépérissement est souvent signe que la maladie entre dans sa phase terminale, qui s’étend de plusieurs mois à plusieurs années. Le chat présente une perte de poids importante et rapide et de nombreuses infections opportunistes se développent (mycoses, coryzas sévères, ...). Plus rarement,  des symptômes nerveux ou oculaires sont présents. Le FIV augmente aussi le risque d’apparition de tumeurs, notamment les lymphomes. De plus, il est montré que le FIV peut s’associer à un autre virus du chat, le FelV (virus de la leucose féline) pour induire l’apparition de ces tumeurs.

 

Diagnostic 

test FIVCette maladie étant exprimée sous divers symptômes, il n’est pas aisé pour le vétérinaire de la diagnostiquer. La récurrence de certains symptômes oriente le vétérinaire dans cette direction.

Lorsque le FIV est suspecté, le vétérinaire peut vérifier sa présence grâce à une simple prise de sang et l’utilisation de kit rapide (résultat en 10 minutes), ou de l’envoi de  la prise de sang à un laboratoire d’analyses.

Remarque : Le FIV est souvent associé au FelV chez le chat et ces deux virus sont la plupart du temps recherchés ensemble.

 

Traitement du FIV

Il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement, ni vaccin contre le virus FIV (en France). Il s’agit en fait de traiter les infections secondaires ou opportunistes. Ceci permet d’améliorer notablement le confort de vie du chat malade. La prévention contre l’infection du FIV reste indispensable.

 

Prévention contre le FIV

En premier lieu, la castration diminue le risque d’attraper la maladie car les chats sont moins vagabonds et bagarreurs : il y a donc moins de risque de morsure avec un chat contaminé. Lors de l’accueil d’un chat trouvé ou de provenance inconnue, il serait bon de tester le chat vis-à-vis du FIV afin de connaître son statut. Si vous possédez d’autres chats, il est préférable de mettre le dernier arrivé en quarantaine le temps de connaitre son statut vis-à-vis de la maladie. Si vous suspectez la présence de chats contaminés par le FIV dans les alentours de votre maison, évitez de faire sortir votre chat.

 

Vivre avec un chat contaminé par le FIV

Il est tout à fait possible de vivre avec un chat infecté.  Cependant des règles sont à respecter :
- Le chat ne devrait pas sortir de la maison pour ne pas risquer de contaminer les autres chats aux alentours.
- Séparer vos chats contaminés des autres chats de votre maison afin d’éviter la propagation de la maladie.
- Garder en tête que les défenses immunitaires du chat sont diminuées et qu’il est donc sujet au développement de maladies secondaires (abcès, cystites, ...) de façon chronique.
-  Bien vacciner le chat pour diminuer le risque d’attraper d’autres maladies. Il est nécessaire également de bien le traiter contre les parasites externes (puces, tiques) et de le vermifuger régulièrement, même s’il n’a pas accès à l’extérieur.

Rappelez vous qu’il n’y pas pas de traitement spécifique contre le virus FIV, seulement des traitements contre les infections secondaires ou opportunistes.

 

Avec une attention particulière et des soins adaptés, un chat infecté par le FIV peut vivre assez longtemps et en relativement bonne santé.

Vous aimerez aussi

Chat

Pourquoi mon chat dort-il autant ?

Le chat est un gros dormeur, il s'agit d'un fait bien connu ! Mais pourquoi a t'il autant besoin de se reposer ? Cet article vous dit tout sur le sommeil du plus adorable de tous les félins.

Chat

5 avantages à faire assurer son animal

Avoir un animal de compagnie à la maison demande beaucoup de responsabilités, il faut notamment penser à sa santé et aux dépenses éventuelles. Pour cela, assurer son animal peut être intéressant.

Chat

Atelier DIY : 4 jouets pour amuser votre chat !

Propriétaires de chat, l'atelier DIY de Zoomalia vous propose de réaliser vous même 4 jouets simples et très amusants pour le plus grand bonheur de votre félin !