Trier Fermer

Mon chat régurgite souvent : que faire ?

La régurgitation désigne la remontée du contenu de l'estomac c'est-à-dire de liquide, mucus ou aliments non digérés, sans effort. Cette absence d'effort la distingue du vomissement, tout comme l'absence de contractions abdominales ou de nausées. Bien que la régurgitation soit assez commune chez les chats, les causes en sont multiples et elle doit être surveillée lorsqu'elle devient trop fréquente.

 

regurgitation chat


 

 

Quelles sont les causes de la régurgitation ?

Les causes possibles de la régurgitation chez votre chat sont multiples. Il s'agit en fait d'un symptôme de différentes maladies ou problèmes communs.
 

Les boules de poils

C'est la cause la plus fréquente de régurgitation chez les chats. Ce phénomène se produit lorsque votre chat a le poil long ou se lèche plus souvent que d'habitude parce qu'il est anxieux par exemple. son tube digestif va alors déborder et provoquer la régurgitation.
 

Une prise trop rapide ou un changement soudain de nourriture

Votre chat a simplement mangé trop vite. Dans ce cas, il régurgite une partie de ce qu'il a mangé peu de temps après l'avoir avalé. Une modification de la nourriture de votre chat sans phase de transition peut aussi être la cause de la régurgitation.
 

L'intoxication alimentaire

L'intoxication alimentaire peut être provoquée par l'ingestion d'un aliment non adapté avarié ou bien de l'eau souillée. Cependant, elle peut aussi être causée par un virus comme le typhus du chat. Les vomissements sont alors nauséabonds et souvent accompagnés de diarrhée.
 

Les maladies inflammatoires

La régurgitation peut être causée par une inflammation de l'intestin. Il peut aussi s'agir d'une pancréatite, autrement dit, une inflammation du pancréas. C'est une maladie assez fréquente chez les chats et probablement causée par une consommation de graisse de mauvaise qualité.
 

Les infections

Une infection gastro-intestinale peut aussi en être la cause. Elle peut être liée à un parasite, un virus, une bactérie ou un champignon. Chez les chattes non stérilisées, une infection de l'utérus, appelée pyomètre peut être responsable des vomissements. Ils s'accompagnent souvent d'une grande fatigue, de déshydratation et d'une perte d’appétit.
 

La régurgitation peut aussi être due à d'autres maladies touchant le foie, le pancréas, la thyroïde ou les reins de votre chat. L'insuffisance rénale chronique par exemple, provoque des ulcères responsables de vomissements. Cette maladie est assez fréquente chez les chats âgés.

 

Y'a t-il des risques pour sa santé ?

Lorsque la régurgitation devient grave ou chronique, elle peut devenir dangereuse pour lui. En effet, elle peut entraîner une importante perte de poids. Il peut aussi développer des problèmes respiratoires pouvant aller jusqu'à la toux, loin d'être anodine chez le chat.

 

Comment éviter qu'il régurgite ?

Les méthodes pour arrêter la régurgitation dépendent évidemment de sa cause. S'il subsiste un doute ou que la régurgitation est accompagnée de diarrhée, de fièvre ou d'une toux le mieux est toujours d'amener votre chat chez le vétérinaire.
 

En cas de boule de poils, il faudra donner un laxatif tous les mois à votre chat et le brosser afin d'éviter une trop grande accumulation de poils. Le mieux est de le faire jusqu'à ce qu'il se lèche à sa fréquence habituelle.


Si vous constatez que votre chat mange trop vite et régurgite, le mieux est alors d’étaler sa ration sur toute la journée. Il existe aussi des solutions comme une gamelle anti-glouton. Il s'agit d'un jouet éducatif où la nourriture sèche se trouve dans des trappes ou des trous qui ne sont pas directement accessibles. Cela ralentit la prise de repas et stimule son intellect.