Trier Fermer

Comment chauffer mon terrarium ?

L’animal placé en terrarium, comme dans un élément naturel et sauvage, doit constamment auto-réguler sa température au cours de la journée et en fonction de ses besoins et adapter ses déplacements afin de maintenir une température idéale. On parle alors de température moyenne préférée ou TMP.
Les animaux ectothermes ont constamment besoin de chaleur pour vivre, il est donc essentiel de recréer, au sein d’un terrarium, un environnement thermique idéal pour que l’animal puisse s’auto-réguler de manière naturelle. C’est pourquoi les diverses installations en chauffage ne doivent pas être choisies à la légère et doivent être placées dans des endroits stratégiques de façon à recréer une zone chaude supérieur à la TMP du reptile et une zone froide inférieure à sa TMP.
Il est crucial de respecter une bonne régulation de la chaleur chez l’animal afin que comme la croissance, la digestion, la reproduction, la mue se réalisent dans de bonnes conditions. La chaleur va également aider au bon fonctionnement de son système immunitaire.
On considère que le système de chauffe dans un terrarium doit remplir certaines fonctions: permettre à l’animal de s’auto-thermoréguler et la diffusion d'une chaleur uniforme. Il doit répondre aux conditions de vies des animaux, et plantes si besoins est, et doit être lié avec un système vérifiant l’hygrométrie.
 


Sommaire :



terrarium chauffe

 

Quel système de chauffage utiliser ?

Il existe plusieurs systèmes de chauffage, certains offrant juste de la chaleur, quand d’autres proposent aussi de la lumière :

Le thermostat : Souvent placé à l’extérieur du terrarium, il permet de réguler sa température.
- Le câble chauffant : Il doit être placé sous le terrarium, mais aucunement en contact direct avec le verre de celui-ci. C’est pourquoi, il est on conseillé de surélever le terrarium de 5 mm au minimum. On utilise également le câble chauffant pour chauffer le substrat.
- Le tapis chauffant : Il a les mêmes caractéristiques que le câble chauffant sauf qu’il est plus facile à installer : il émet une chaleur plus diffuse et peut donc être mis en contact direct avec le verre du terrarium. On estime que le tapis doit recouvrir au moins 1/3 de la surface au sol.
- La lampe électrique : Un excellent moyen de chauffage puisque qu'elle chauffe l’air en procurant de la luminosité.
La lampe céramique : Elle permet d’atteindre une bonne température rapidement, mais sans éclairer. On conseille de la fixer sur un support ou un réflecteur muni d’une douille en céramique. Comme pour le cordon ou le tapis chauffant, elle ne doit pas être en contact direct avec l’animal car le risque de brûlure est conséquent. Il faut aussi combiner cette lampe avec un thermostat qui va permettre de contrôler la température.
La lampe infrarouge : Cette ampoule émet des ondes de chaleur infrarouge. Grâce à son réflecteur intégré, il est possible de diriger la chaleur dans la direction que l’on souhaite. L’avantage de cette ampoule, même allumée 24h/24, est qu’elle n’interrompt pas le rythme diurne ou nocturne au sein du terrarium.
Les spots UV-A et UV-B : Ce sont des ampoules spécialement conçus pour les grands terrariums, pour les espaces ouverts et les animaux de grande taille. Grâce à ces lampes, l'animal choisit son emplacement pour obtenir plus ou moins d’intensité lumineuse et de chaleur. En effet, ces spots ont leur maximum d’intensité au centre du bulbe de l’ampoule et plus on s’en éloigne, moins il fait chaud. Il est important de ne pas placer ces spots derrière une vitre ou un plexiglas car les UV seraient alors filtrés et l’effet sera annihilé.
Le spot de jour à double réflecteur : Cette solution permet de palier au manque de lumière et de chaleur d’un terrarium et se combine très bien avec un néon UV qui chauffe peu.
La pierre chauffante : Cette solution permet d’apporter une chaleur d’appoint dans le terrarium sans avoir les inconvénients d’un cordon ou d’un tapis dont le cordon est long et difficilement à cacher. Cependant, la pierre ne doit être utilisée seule car l’animal passerait son temps dessus induisant que le dessus de son corps resterait froid tandis que son ventre serait chaud, pouvant provoquer des troubles digestifs. Il est conseillé d’ajouter un spot de jour ou un spot UV-A ou-UV-B.
La caverne chauffante : Elle permet d’apporter une chaleur d’appoint au même titre que la pierre. L’autre avantage est que la caverne permet à l’animal de se cacher et de rester au chaud.

 

Quelques conseils

Pour bien chauffer un terrarium, il faut avant toute chose choisir en priorité les systèmes de chauffage qui n’émettent aucune lumière. Il faut, ensuite, éviter si possible, de mettre le système de chauffage à l’intérieur du terrarium pour ne pas blesser l’animal et pour éviter que le matériel ne s’use trop vite. Enfin, il faut veiller à la régulation de la température car le risque de brûlure est important. 


 

Articles connexes : 
Premier terrarium : les 5 éléments indispensables
Comment équiper son nano terrarium ?
A quoi servent les UVB chez les reptiles ?
Comment bien débuter en terrariophilie ?
Quel substrat choisir pour mon terrarium ?

Vous aimerez aussi

Reptiles

Quelle alimentation pour ma tortue de terre ?

La tortue terrestre nécessite une attention toute particulière, que ce soit dans son habitat ou dans son alimentation, car elle est fragile et très sensible aux maladies. Il faut donc lui faire suivre un régime strict pour éviter toute (...)

Reptiles

Comment manipuler ma tortue ?

Les tortues terrestres sont des reptiles très discrets, qu'on apprécie depuis longtemps comme animal de compagnie. Mais elle apprécie peu les manipulations, et elle est plus fragile qu'elle ne parait.

Reptiles

Je veux une tortue d'eau !

Parmi les animaux de compagnie les plus populaires avec le chat et le chien, la tortue d’eau, appelée aussi tortue aquatique, est un animal très prisé. On la reconnaît aisément grâce à ses pieds palmés et à sa façon de nager tout (...)