Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

Le Chien et l’Arthrite : Causes, Symptômes et Traitement

90 % des chiens âgés souffrent de problèmes articulaires principalement causés par l’arthrite et l’arthrose. Chien et arthrite ne font pas bon ménage, car cette maladie inflammatoire entraîne des douleurs constantes au niveau des articulations. Animaux jeunes et âgés sont touchés en cas de défaut du système immunitaire. Quelles sont les causes de l’arthrite et ses symptômes ? Comment traiter l’arthrite canine et la différencier de l’arthrose ?

Le Chien et l’Arthrite : Causes, Symptômes et Traitement

C’est quoi l’arthrite du chien ?

Définition de l’arthrite du chien

L’arthrite regroupe de nombreuses maladies qui se caractérisent par l’inflammation aiguë ou chronique des articulations d’une ou plusieurs parties du corps du chien. On distingue l'arthrite septique de l'arthrite non septique. 

Le chien souffrant d’arthrite présente des articulations chaudes, rouges et parfois gonflées. Les zones concernées sont douloureuses de façon permanente, en mouvement et au repos. Cette maladie touche des chiens de tous les âges.

Malheureusement, un cartilage abimé ne peut pas être réparé. Des douleurs et une inflammation sont inévitables en l’absence de traitement et d’amélioration des conditions de vie.

Cartilage, os, ligament : qui sert à quoi ? Une articulation saine se compose de deux os qui se rejoignent pour assurer un mouvement au sein de la capsule synoviale. Elle contient du cartilage ayant pour fonction de faciliter les déplacements. Autour, les ligaments et les muscles protègent l’ensemble.

Une articulation arthritique met en évidence une destruction du cartilage présent dans la capsule synoviale. L’inflammation de toute la zone conduit à un gonflement et une rougeur de la peau.

Chien et arthrite : Squelette et articulations

Les grandes races sont plus sujettes au développement de l’arthrite du chien, comme le labrador ou le berger allemand, du fait de leur morphologie et d’un poids plus lourd qui pèse sur les mécanismes articulaires.

Causes les plus fréquentes du développement de la pathologie

L’arthrite non septique, ou idiopathique, provient d’un dysfonctionnement du système immunitaire.

L’arthrite du chien la plus fréquente est la polyarthrite à médiation immunitaire. Elle se caractérise par une inflammation de plusieurs articulations à la suite d’un dysfonctionnement du système immunitaire qui conduit à la sécrétion d’un taux anormalement élevé de globules blancs au sein des articulations. Ces cellules appelées également neutrophiles libèrent des substances irritantes à l’origine de la dégradation du cartilage.

L'arthrite non septique peut aussi être la conséquence d'un mauvais fonctionnement du métabolisme. L’arthrite cristalline canine, communément appelée goutte ou pseudo-goutte, en est le principal exemple. Des cristaux se déposent au sein même de l’articulation, entraînant un épanchement de sang. Cette forme d’arthrite est rare chez le chien.

L’arthrite septique causée par une bactérie est rare.

Quels sont les symptômes de l’arthrite chez le chien ?

Un chien âgé se déplace de façon moins agile qu’un animal jeune. La dégénérescence naturelle des articulations qui entraînent des problèmes d’arthrose chez le chien senior se confond avec l’arthrite qui demande un traitement spécifique.

Pour savoir si votre animal souffre d’arthrite, restez vigilant aux symptômes suivants :

  • fatigue inexpliquée. Après avoir effectué une activité habituelle, votre chien se couche immédiatement et refuse d’accomplir certaines activités plus intenses qu’il affectionne habituellement ;
  • hésitation à jouer. Il évite le canapé et les escaliers. Vous avez l’impression qu’il cherche à s’économiser ;
  • raideur au réveil. Quand il bouge, ses déplacements manquent de souplesse, d’autant plus après une période de repos. Il passe beaucoup de temps à s’étirer. Il peut boiter parfois ;
  • léchages des articulations, voire morsure ;
  • signes d’agressivité ;
  • refus de s'alimenter.

En bref, votre animal change de comportement.

Si vous constatez que ses articulations sont inflammées, chaudes et rouges, n’hésitez pas ! Consultez votre vétérinaire sans attendre pour qu’il pose son diagnostic.

Comment diagnostiquer l’arthrite ?

L’arthrite peut être localisée spécifiquement au niveau d’un coude, d’une épaule, d’un genou ou d’une hanche, mais peut se généraliser et entraîner d’importantes douleurs.

À l’énoncé des symptômes de votre animal, le vétérinaire réalisera une série d’examens médicaux :

  • tests orthopédiques et neurologiques pour vérifier la démarche et la posture de l’animal ;
  • imagerie type radiographie, scanner ou IRM pour visualiser les signes caractéristiques de l’arthrose ou de l’arthrite ;
  • analyses de sang pour obtenir un bilan de santé des organes vitaux de votre chien avant l’administration d’éventuels anti-inflammatoires qui entraînent des conséquences parfois néfastes sur les organes.

Ces examens visent à déterminer avec certitude que les symptômes de votre chien sont bel et bien dus à l’arthrite. En effet, votre animal peut boiter ou éprouver des difficultés à se mouvoir à cause d’une blessure, d’un traumatisme, d’un cancer ou d’une rupture des ligaments croisés.

IMPORTANT ! Même si l’arthrite septique est rare, cette infection articulaire aiguë évolue rapidement, en quelques jours, parfois même en quelques heures. N’attendez jamais pour prendre rendez-vous avec votre vétérinaire qui posera un diagnostic fiable et pourra soigner votre animal dans les meilleurs délais.

Une arthrite septique se diagnostique par un prélèvement de liquide à l’intérieur de l’articulation afin de réaliser une culture qui permettra d’identifier les germes en cause, souvent des bactéries.

Quelles différences entre arthrite et arthrose chez les chiens ?

Confondre arthrose et arthrite est facile, car les causes et les symptômes de ces deux maladies dégénératives présentent des similitudes.

Toutefois, l’arthrose du chien correspond à une douleur mécanique lorsque l’animal bouge ou se déplace, car les articulations frottent les unes contre les autres. L’articulation n’est ni chaude ni inflammée. Au repos, il ne ressent pas de douleur. Pour cette raison, détecter précocement l’arthrose est difficile.

L’arthrite est plus invalidante et pénible pour un chien, car cette douleur articulaire inflammatoire est constante. L’animal peut être réveillé par la douleur, surtout la nuit. L’arthrite et l’arthrose du chien peuvent se traiter presque de la même manière à travers plusieurs traitements complémentaires visant à réduire la douleur et à améliorer le confort.

À SAVOIR ! Le chien et l’arthrite septique : quand l’arthrite est causée par une bactérie, on parle d’arthrite septique du chien. Dans ce cas, un traitement antibiotique et un nettoyage des articulations suffisent à soigner l’animal.

Comment soigner l’arthrite canine ?

Les traitements

Le chien atteint d’arthrite de type polyarthrite sera soigné grâce à des médicaments agissant sur le système immunitaire. L’objectif consistera à faire produire des anticorps par l’organisme pour réduire les raideurs musculaires.

À RETENIR : Si malgré les prescriptions médicales de votre vétérinaire, votre chien semble continuer de souffrir, ne modifiez pas les posologies vous-même. Seul un professionnel de la santé animale est en mesure d’adapter le traitement.

L’arthrite inflammatoire ne se guérit pas. Les tissus dégradés ne se régénèrent pas. Le traitement pour un chien arthritique ne visera qu’à soulager les symptômes et à stopper la destruction des tissus. Ainsi, consultez le plus rapidement possible pour ralentir le plus tôt possible les dégradations cellulaires.

Plusieurs traitements donnent de bons résultats lorsqu’ils sont réalisés conjointement :

  • prise d’anti-inflammatoires ;
  • compléments alimentaires chondro-protecteur type oméga-3 et glucosamine, plante boswellia pour ses vertus anti-inflammatoires ;
  • traitements complémentaires de type acupuncture, massage et laser.

Les traitements sont peu nombreux et peuvent pour la plupart être administrés en prévention.

Les mesures préventives

Un chien reste plus facilement en meilleure santé s’il bénéficie d’un mode de vie sain :

  • une alimentation adaptée à son âge et à ses besoins pour garder un poids de forme indispensable pour soulager les articulations ;
  • la prise d’aliments complémentaires sur conseil de votre vétérinaire, notamment des vitamines de type glucosamine et chondroïtine qui contribuent à la bonne santé osseuse et articulaire, et des antioxydants ;

    Vetoquinol Flexadin Advanced Boswellia pour chien

    Vetoquinol Flexadin Advanced Boswellia pour chien

    Avis 5 856
    33,99€
    Acheter
  • une activité physique régulière et adaptée à l’animal, à sa morphologie et à ses besoins pour renforcer la musculature qui soutient les articulations. Toutefois, misez sur des activités douces pour ne pas accroître les symptômes et créer des dommages musculo-squelettiques supplémentaires ;
  • un environnement de vie adapté au sein duquel l’animal ne pourra pas monter sur un canapé ou emprunter des escaliers. L’idéal consiste à lui installer des tapis et des couchages bas. Une chute peut entraîner des lésions qui aggravent les symptômes de l’arthrite et peuvent aussi conduire à développer de l’arthrose ;
  • un couchage moelleux, type matelas à mémoire de forme, pour réduire la pression sur ses articulations. Un couchage de qualité protège votre animal du froid et de l’humidité qui sont des facteurs aggravants de l’arthrite.


Conseils à retenir ! 
Contrairement à l’arthrose, l'arthrite provient principalement d’un défaut du système immunitaire, dans de rares cas d’une bactérie. Les symptômes et les conséquences sont similaire entre arthrose et arthrite : une dégénérescence irréversible au niveau des tissus articulaires et des douleurs.
Les anti-inflammatoires, certains compléments alimentaires et des soins thérapeutiques adaptés permettent de réduire les symptômes et de retarder le développement de la pathologie. 
Pour préserver votre chien de l’arthrite, proposez-lui une hygiène de vie saine, un couchage confortable et protégez-le des chutes et des blessures lors de vos activités ludiques et sportives. En cas de doute, votre vétérinaire reste votre meilleur allié !

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte..
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte