Trier Fermer

Comment attirer les hérissons dans son jardin ?

Protégé par la loi depuis 1976, le hérisson gagne en notoriété puisqu'il est un petit mammifère insectivore jouant un rôle essentiel dans la biodiversité. Vous avez bien raison de vouloir attirer les hérissons dans votre jardin : cet animal auxiliaire au jardin dort toute la journée et s’active la nuit. Comment l’accueillir comme il se doit ? Il suffit d'aménager son jardin, de lui offrir un gîte confortable et une pension adaptée pour hérisson.

Comment attirer les hérissons dans son jardin ?

Aménagez votre jardin, un havre de paix pour les hérissons

Il est important d’aménager votre terrain, notamment votre pelouse dans laquelle le hérisson va se promener de longues heures. Les haies de buis ou sapinettes lui apporteront de l’ombre, de la fraîcheur et du camouflage, de même, que les tas de feuilles mortes, du bois stocké ou des rondins de bois. En effet, vous pourrez vous permettre de ne pas enlever toutes les tas de déchets végétaux qui offrent une parfaite cachette sécurisante à votre hérisson. Il faut également veiller à éviter les pièges extérieurs : vous devrez boucher les trous et orifices dans lesquels votre hérisson pourrait se coincer, comme dans un filet de protection à légumes ou plantes ou une bâche plastique. Vous êtes prié de ranger vos outils de jardinage ou tondeuse. Certes, ces matériels tranchants peuvent blesser l’animal fragile. Aussi, vous pouvez créer de petites ouvertures à travers le grillage ou les palissades en bois : demandez néanmoins l’accord de votre voisin, si celles-ci sont mitoyennes (une petite ouverture de 10 cm suffit pour le passage du hérisson). Enfin, pensez à fermer votre piscine (volet ou bâche), car il est fréquent que le hérisson aventureux tombe à l’eau et se noie malheureusement.

Mettez à disposition de la nourriture adaptée aux hérissons

Il n’est pas compliqué d’offrir de bons aliments à un hérisson : fruits des bois, morceaux de pommes, champignons, croquettes pour chat ou pour chiot (à la viande fraîche), restes de poulet ou jambon. Sachez que ces restes de nourriture sont donnés de façon occasionnelle, car l’instinct de chasseur du hérisson est à préserver. Alors, 2 fois par semaine, vous lui apporterez une assiette de gourmandises dans un dessous de pot de fleurs par exemple, le reste du temps, il chassera lui-même ses proies pour se nourrir naturellement.

Responsables de la dégradation de votre potager, les insectes de compost tels que les vers blancs, lombrics, limaces, larves, escargots et chenilles dévorent tous vos fruits et légumes. N’ayez crainte si vous avez un hérisson dans les parages. Véritable prédateur de nuisibles et chasseur nocturne, il dégustera, pendant votre sommeil, tous les insectes se trouvant sur son passage. Après tant de repas délicieux, votre petit hérisson appréciera une écuelle rempli d’eau, notamment en période caniculaire.

Certains aliments sont toxiques pour le hérisson : le lait de vache, le pain et le chocolat. Evitez également de lui donner des croquettes de grande ou moyenne taille. De même, vous bannirez les produits toxiques. Les pesticides en tout genre, désherbants, raticides, anti-limaces constituent des substances chimiques néfastes pour la santé du hérisson. Il risque de s’empoisonner, alors qu’il protège votre potager. Privilégiez plutôt des produits naturels à base de vinaigre par exemple, ou désherbez à la main.

Construisez un abri pour hérisson discret et confortable

Munissez-vous d’une simple cagette ou d’une caisse en bois que vous pouvez placer sous de la végétation, à l’abri du vent et de la pluie. Réalisez une ouverture de 20 cm pour que l’animal puisse s’y glisser à l'intérieur. Ne garnissez pas le nid, car le hérisson se fera un plaisir de s’installer confortablement dessous en rapportant quelques brindilles trouvées ici et là.

Ne pas le mettre en cage ou l’enfermer : animal sauvage protégé
Laissez le libre-arbitre, n'interfère pas dans sa manière de se déplacer ou de se nourrir dans la nature. Votre attitude éco-responsable renforce la protection de la planète

Durant la période hivernale (de novembre à avril), le hérisson hiberne, donc, il aura besoin d’un endroit chaud et sec pour passer cette saison frileuse.

Pour conclure, faites de votre jardin un lieu de vie sécurisé et bienveillant pour votre ami le hérisson. Respectez ces astuces bien-être et contribuez à rallonger la vie du hérisson afin de bénéficier durablement de sa compagnie.

Articles connexes :