Trier Fermer

Comment chasser les mouches du poulailler ? 8 Écogestes

La saison estivale est de retour, le soleil timide revient parmi nous, la chaleur nous surprend parfois, l’environnement est au vert et vos poules en profitent pleinement ! Par contre, c’est l’invasion de parasites et d’insectes qui se plaisent au milieu de votre cheptel dans l'humidité et le chaud. Savez-vous alors comment chasser les mouches du poulailler ? Généralement, les moucherons sont attirés par les mauvaises odeurs, le fumier, les excréments et la fournaise. Si en plus, vous êtes propriétaire d’une ferme et d'un élevage de vaches, alors là, c’est la cerise sur le gâteau !
Il existe des produits chimiques radicaux qui exterminent les mouches, mais passons outre ces solutions drastiques dans l’intérêt de notre planète si vous le voulez bien. Pas question d’utiliser des insecticides nocifs pour vos gallinacées et leur habitat naturel... il faut donc trouver des attrape-mouches écologiques aussi performants, ce qui est loin d'être une évidence. Découvrez tout de suite nos astuces de grand-mère qui fonctionnent à merveille. "Zoomaliabuster" déclare la chasse aux mouches ouverte !

Comment chasser les mouches du poulailler ? 8 Écogestes

1. Chasser les mouches du poulailler grâce au courant d'air

Mouche

Si votre poulailler est exposé aux grands vents, tant mieux ! Il faut l’aérer au maximum pour des raisons d’hygiène mais aussi pour que l’air chasse les mouches qui détestent les courants d’airs. Certains disposent en toute sécurité un ventilateur électrique afin de bien aérer chaque jour les pondoirs, les nichoirs et le foin de leurs poules. Retenez que l'air frais est l'ultime ennemi des mouches.

2. Appliquer la Terre de diatomée sacrée

On n’en parlera jamais assez…La fameuse terre de diatomée, un antiparasitaire naturel, assainit votre poulailler et les plumes de ses belles habitantes à plumes. Vous pouvez en saupoudrer sans danger dans leur bain de terre, dans le jardin ou dans la paille où elles font leurs nids douillets. Ce produit non toxique 100 % naturel déshydrate sévèrement les insectes et détruit les larves de mouches.

IAKO Terre de Diatomée non calcinée - 2 et 5 kg

IAKO Terre de Diatomée non calcinée - 2 et 5 kg

Avis 5 31
9,99€
Acheter

3. Fabriquer un répulsif naturel à base de citron

Vous l’utilisez peut-être déjà dans votre cuisine ! Coupez en deux un citron jaune et plantez-y quelques clous de girofle, et le tour est joué. Il n’y a plus qu’à déposer ce répulsif anti-mouche 100 % naturel dans le poulailler en journée qui fera faire demi-tour sans hésitation aux insectes volants. Cela marche aussi avec de l’ail séché aux fenêtres, une coupelle de vinaigre blanc ou de vinaigre de cidre.

Enfin, mélangez dans un pulvérisateur ½ litre d’eau et ½ litre de vinaigre puis incorporez quelques gouttes d’huiles essentielles détestables par les mouches comme l’extrait de citron, lavande, thym, menthe, romarin, basilic et aneth. Vous dégainerez plus vite que votre ombre avec ce spray prêt à l’emploi !

4. Faire un piège anti-mouche naturel et efficace

Accrochez des poches d’eau en suspens aux portes de votre poulailler. Des sacs de congélation à fermeture zip feront très bien l’affaire. Remplissez à moitié la poche d’eau et laissez au fond du contenant quelques pièces jaunes. Suspendez-le aux fenêtres de votre poulailler. Le sac se reflète au soleil créant une luminosité désagréable pour les mouches qui en sont désorientées et s’en éloignent aussi vite qu’elles sont venues.

5. Préserver l’hygiène quotidienne du poulailler

Et même plus que d’habitude l’été ! C’est le moment ou jamais de faire le grand nettoyage de printemps (si vous l’avez loupé) et de renouveler la litière intégralement après avoir désinfecté à fond le poulailler. Pour cela, il faut enlever quotidiennement les fientes de vos poules qui attirent goulument les mouches et remblayer leurs nids avec de la paille fraîche, propre et bien sèche. 

Et bien sûr, votre tas de fumier est loin du poulailler, sinon c’est le meilleur moyen de les attirer à l’intérieur. Aussi, l’espace coin repas de vos poules est régulièrement nettoyé, gamelles et abreuvoirs, surtout l’été, et pas de flaques stagnantes, le nid idéal pour la reproduction des mouches et la prolifération des larves.

Insecticide DK Saniterpen - 3x60 ml, 1 ou 5 L

Insecticide DK Saniterpen - 3x60 ml, 1 ou 5 L

Avis 5 36
9,29€
Acheter

6. Semer des plantes à l’action répulsive naturelle

Et si vous jardiniez un peu avec ce beau temps ? Certaines plantes aromatiques ou vivaces détiennent des vertus magiques pour soigner vos poules malades. Elles feront un excellent répulsif pour faire fuir les mouches indésirables autour d’elles. En voici quelques unes populaires :

  • Le Basilic : l’odeur du basilic empeste l’environnement des mouches qui ne tardent pas à partir. Cette plante bénéfique pour la santé de vos poules a la réputation de rendre l’oeuf bien jaune. Elle renforce parfaitement leur système immunitaire en cas d’infections.
  • Le Laurier : les feuilles de laurier sont étrangement nauséabondes pour les mouches, alors que nous adorons nous en servir dans les plats en sauce.
  • La Mélisse : cette plante au doux parfum citronné refoule les moustiques, les pucerons et les mouches par la même occasion.
  • Le Géranium citronnelle : ce végétal odorant dégage une très mauvaise odeur que les mouches détestent à un point que vous ne les reverrez plus de sitôt.
  • La Menthe poivrée : le menthol a pour habitude  Ses vertus anti-inflammatoires et antioxydante améliorent la vivacité de votre basse-cour tout en agissant contre les insectes ou les poux de votre poulailler.
  • Les œillets d’Inde : les feuilles de ces plantes orangées dégagent une odeur soutenue et piquante qui agissent parfaitement comme répulsif naturel, tellement bien que les jardiniers en plantent souvent autour de leur potager pour protéger leurs cultures maraîchères contre certains nuisibles.
  • La Citronnelle : cette herbe parfumée au citron est capable d’éloigner efficacement mouches et moustiques et de protéger ainsi votre environnement le plus naturellement possible.
Cymbopogon citronnelle anti-mouches

7. Choisir des plantes carnivores d’extérieur

Il existe différentes plantes carnivores que l’on peut planter dans son jardin, de préférence à côté de votre poulailler pour une meilleure efficacité. La plante cobra ou darlingtonia californica nécessite un endroit ombragé car elle supporte mal l’exposition en plein soleil, alors que la dionée (dionaea muscipula) non. Ces plantes populaires à la mâchoire aiguisée se régaleront d’un festin de mouches apéritives.

Les droséras ou rossolis appartiennent à de petites plantes insectivores qui s’épanouissent au soleil sans problème. Les grassettes (pinguicula) poussent à la mi-ombre et mi-soleil. Sous leurs faux airs inoffensifs se cachent une véritable plante carnivore, un danger pour les mouches. Le sarracenia (appelé aussi plante aux urnes), est une vivace carnivore à piège, très facile à cultiver en plein soleil avec un peu d’ombre.

Dionée attrape-mouche

8. Utiliser la traditionnelle tapette à mouches

Bon là, évidemment, c’est la dernière solution que l’on peut vous proposer pour capturer une mouche si rien ne marche ;-) Encore faut-il être agile et rapide avant d'arriver à vos fins ! Sinon, il ne vous reste plus qu'à acheter du ruban anti-mouche ou du papier tue-mouche, des attrape-mouches maison indéniablement efficaces. À moins d'avoir conservé le vieil émouchoir de Mémé caché dans le grenier familial, un chasse-mouches très ancien.


À SAVOIR ! Avec toutes ces astuces et attrapes, vous êtes sûr de savoir comment chasser les mouches du poulailler, même si vous êtes du genre à ne pas faire de mal à une mouche ! Ces petits insectes volants nous agacent et nous piquent parfois pour annoncer un ciel orageux. Une mouche contient 62 % de protéines animales, une excellente friandise pour les poules qui les gobent très facilement d’un seul coup de bec ! Elles demeurent essentielles à la pollinisation et servent de nourriture pour les poissons et autres animaux terrestres. Elles contribuent également à la fermentation du compost et au recyclage des feuilles mortes. Porteuses de bactéries, elles peuvent transmettre par ailleurs certaines maladies.

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter