Comment choisir son produit antiparasitaire ?


La saison des parasites externes ne va tarder à débuter et, en tant que famille aimante, vous souhaitez offrir la meilleure des protections à votre animal afin de lui assurer santé et confort durant cette période à risque. Cependant, parmi tous les dispositifs antiparasitaires existant vous ne savez pas vers lequel orienter votre choix. Nous vous aidons à y voir un peu plus clair dans cet article consacré à la protection de votre fidèle compagnon !



Sommaire :



 


Pourquoi est-il important de protéger son animal contre les parasites externes ?


En tant que famille comblée ayant la chance de compter un chien ou un chat parmi ses membres, vous devez sans aucun doute entendre parler, chaque année, de saison de parasites. Mais qu’est-ce que cela signifie réellement ? Simplement que certaines périodes sont plus propices que d’autres à la présence de puces, poux, tiques, moustiques et autres nuisibles.
En effet, même si ces derniers sont présents toute l’année dans notre environnement, les saisons douces/chaudes sont celles où les parasites se reproduisent et donc sont les plus nombreux et les plus actifs.


Vous l’imaginez, une fois que ces parasites ont contaminé le pelage de votre chien ou de votre chat, ils entrainent un véritable inconfort en étant, notamment, à l’origine de grosses démangeaisons, de douleur lors de piqûres… Cela à un impact considérable sur le bien-être de votre animal, sur la beauté de son poil, mais également sur sa santé. Les parasites provoquent un affaiblissement général, mais aussi, dans les cas les plus sérieux, certains de sont vecteurs de maladie graves et/ou transmissibles à l’homme.
Afin de préserver votre cher compagnon ainsi que votre famille, il est donc nécessaire d’avoir recours à des protections antiparasitaires efficaces.


Quelles différences entre les antiparasitaires préventifs et curatifs ?


Les traitements préventifs permettent d’agir en amont et de prévenir des infestations de parasites et les traitements curatifs tendent à agir de façon immédiate en éliminant les parasites ayant déjà contaminé le chien ou le chat.


Les traitements préventifs


Les antiparasitaires pour les parasites externes à vocation préventive sont insectifuges et font le plus souvent appel à des molécules naturellement répulsives comme le margosa, le lavandin ou encore le géraniol. Ils exercent une action répulsive ayant pour but de repousser les parasites et de les dissuader à contaminer l’animal.
L’utilisation de ces produits est idéale au début de la saison des parasites lorsqu’ils ne sont pas trop actifs, sur un chat d’intérieur peu confronté aux risques d’infestations, durant les saisons plus calmes ou encore, chez les animaux les plus sensibles connaissant des réactions indésirables aux molécules chimiques.


Cependant en cas de forte infestation par les parasites, la réponse attendue risque de ne pas être suffisante par l’utilisation seule de produits antiparasitaires naturels.


Les traitements curatifs


Ils utilisent l’efficacité de puissantes molécules chimiques à effet insecticide telles que l’imidaclopride, le fipronil, la perméthrine ou encore le methoprène.
A l’action complète, ils agissent rapidement afin de tuer les parasites déjà présents et complètent cette action avec un effet répulsif durable afin d’éviter les réinfestations.
Ces dispositifs assurent une sécurité maximale au chien et au chat face aux parasites externes durant la pleine saison, voire plus.



Les différentes formes de produits antiparasitaires


Il existe de multiples dispositifs afin de préserver efficacement le bien-être et la santé de son animal. En fonction de leur composition, les traitements exercent une action insecticide, insectifuge ou les deux. Aussi, ils ont des durées d’actions différentes et certaines références sont plus complètes que d’autres en proposant une protection contre plusieurs parasites externes.


Collier : il se place simplement autour du cou, à l’image d’un collier classique. Il diffuse ses actifs en permanence sur l’ensemble du corps de l’animal. Pour le chien, il existe plusieurs tailles, à choisir en fonction du poids qui détermine alors la longueur du collier.
Après avoir placé le collier, l'effet anti-parasite est immédiat contre les puces (adultes et larves) et généralement au bout de 48 heures pour les tiques.
Grâce à son efficacité longue durée, en moyenne de 7 à 8 mois, le collier est donc un dispositif idéal pour les familles un peu distraites qui pourraient oublier de renouveler un traitement ayant une plus courte durée d’action.
Cependant, attention aux animaux qui ont des sensibilités cutanées, car cela peut provoquer rougeurs et démangeaisons. Aussi, si le chien a l’habitude des baignades, des expositions prolongées dans l’eau dégrade l’efficacité du produit.


Pipettes : elles se présentent sous la forme d’un produit liquide unidose dont le contenu est à déverser sur la peau.
Pour un chien, l’application s’effectue généralement entre les omoplates ou en 4 points en suivant la colonne vertébrale, du cou, jusqu’à la base de la queue. La référence de pipette adaptée pour son chien est à choisir en fonction de son poids, déterminant ainsi la quantité de produit présent dans la dose unique.
Chez le chat, qui a un certain don de contorsionniste, il est conseillé d’appliquer l’intégralité de la pipette à la base de la nuque ou entre les omoplates afin d’éviter qu’il ne se lèche les poils sur la zone d'application et ingère donc du produit.
Ce dispositif est rapide d’action et agit environ en 24 à 48 heures. La pipette est efficace pendant 1 mois environ, il est donc nécessaire de renouveler l’application assez fréquemment pour bien protéger son animal.


Spray : Le spray s’applique directement en vaporisation sur l'ensemble du pelage. Certains produits sont 2-en-1 et peuvent aussi être utilisés pour traiter et prévenir des infestations sur ses lieux de couchage préférés. Une fois vaporisé sur l’animal, il suffit de masser pour faire pénétrer en profondeur jusqu’à la peau et de brosser afin de retirer les parasites. Le spray est efficace pendant 1 mois environ.


Poudre : La poudre agit en surface et constitue une bonne alternative pour les chiens et les chats les plus peureux qui peuvent être effrayés par le bruit d’un spray. Elle doit être appliquée sur le pelage 1 à 2 fois par semaine.


Shampoing : Le shampoing s’utilise traditionnellement en association avec un traitement antiparasitaire. En cas de forte infestation, il est recommandé d’effectuer un shampoing anti-puces au préalable afin d’en retirer le maximum. Aussi, les tiques doivent être enlevées à l’aide d’une pince à tique pour un retrait en douceur et ne pas risquer de laisser la tête du parasite dans la peau l’animal. 24 heures après le shampoing, on peut appliquer le dispositif anti-parasites de son choix.


Pour aller plus loin dans la lutte contre les parasites


Lorsque le chien ou le chat est infesté, il est extrêmement important de traiter son environnement direct, à savoir l’habitation, en même temps que lui. Il est question du bien-être de la famille et aussi d’éviter les réinfestations.


A savoir, une seule puce peut pondre jusqu’à 100 oeufs par jour. Ces oeufs vont tomber du pelage de l’animal pour se loger dans la maison et ensuite éclore, jusqu’à devenir une puce adulte, qui va reinfester l’animal. Il faut donc mettre un terme à ce cercle vicieux par le biais de traitements adaptés.


Après avoir traité chien et chat à l’aide d’un dispositif antiparasitaire adapté, il faut impérativement laver en machine couchage, couverture, etc… où l’animal aime se coucher. Aussi, l’aspirateur doit être passé dans les moindres recoins du logement, et le contenu de l’appareil doit être détruit et l’aspirateur lavé.


On peut ensuite faire appel à deux produits dédiés afin d’éliminer les parasites dans l’habitat : le fogger (diffuseur) ou le spray.
Le fogger fonctionne comme un fumigène qui, une fois placé au centre d’une pièce et enclenché, répand un actif anti-parasites dans toute l’habitation. Il élimine les parasites à tous les stades de leur développement et dans les moindres recoins. Le spray a, quant à lui, une action locale car se pulvérise manuellement aux endroits à risque où les parasites aiment se loger.


 


Vous l’aurez compris, avoir recours à un ou plusieurs produits antiparasitaires est un incontournable pour assurer le bien-être et la santé de son chien et de son chat en particulier durant les périodes à risques.
Différents facteurs peuvent motiver votre choix parmi les références disponibles : avoir recours à des molécules chimiques ou préférer les produits naturels, vivre dans une zone à risque où un parasite spécifique est particulièrement présent, choisir un produit plus simple d’utilisation qu’un autre, prendre en compte la sensibilité de son animal...
Enfin, il est essentiel de choisir un produit parfaitement adapté à son animal. Ainsi, un produit pour chat ne doit pas être appliqué sur un chien et vice-versa. Par exemple, la molécule de perméthrine est sans danger chez un chien, mais mortelle chez un félin. Il convient aussi de choisir le produit en corrélation avec le poids de son chien et de prêter attention à l’âge minimum requis, certains produits n’étant pas adaptés pour le chiot ou le chaton.


Marine D.

Vous aimerez aussi

Conseils d'expert

Qu'est-ce-que la bi-nutrition ?

La bi-nutrition est un mode d'alimentation de plus en plus plébiscité par les propriétaires de chiens et de chats : en quoi consiste-il et quels sont ses avantages ?

Conseils d'expert

Comment protéger l’habitat contre les puces ?

Avec l'arrivée des beaux jours, les parasites externes sont également de retour ! Pour une protection complète et optimale, il est important de traiter son animal, mais également son habitat.

Conseils d'expert

Prévenir des parasites externes à l’aide de produits antiparasitaires naturels

A l'aube de l'arrivée des puces, tiques et autres parasites, optez pour des traitements antiparasitaires préventifs à base d'actifs naturels pour protéger en amont votre chien ou votre chat.