Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

Comment dresser un chat ? 11 erreurs à éviter

Stop aux idées reçues, exit les mauvaises habitudes, tout propriétaire de chat doit connaître les fondements du dressage d’un chaton, à commencer par les idées trompeuses à effacer de sa mémoire et les erreurs courantes à ne plus commettre. Comment dresser un chat ? On est d'accord, il ne s'agit pas non plus de dompter un tigre sauvage ! Afin de bien élever votre animal de compagnie, vous devez vous renseigner sur sa race, son caractère, sa santé, ses faiblesses, ses particularités et laisser tomber vos croyances ancestrales.
Vouloir bien faire, ou la peur de mal faire, rythme votre quotidien, enclin à vous tromper malgré tout au détriment de votre félin. Bien que l’erreur soit humaine, adoptez les bons gestes à présent pour le bien-être de votre compagnon, son alimentation, son hygiène et ses soins, son épanouissement ainsi que son éducation positive.

Comment dresser un chat ? 11 erreurs à éviter

1. Comment dresser un chat ? Donner du lait pour commencer

C’est archi-faux ! Mince, depuis que vous êtes tout petit, vous avez cru bien faire en offrant un peu de lait aux chats errants qui venaient vous rendre visite. Le lait de vache, particulièrement le lactose, est difficile à digérer, même pour les humains.

Il risque de provoquer des diarrhées ou des flatulences et d’irriter ainsi le tube digestif et son transit. La meilleure façon de lui donner à boire est avec de l’eau fraîche, à sa constante disposition, sans calories et parfaitement hydratante et drainante pour l’organisme.

2. Penser que le chat n’a besoin de personne, car il aime la solitude

Indépendant, nomade, parfois solitaire ou ingrat, le chat peut apparaître comme un animal de “fausse” compagnie qui a seulement besoin d’être nourri. Si vous souhaitez qu’il reste à la maison ou qu’il revienne régulièrement chez vous après ses escapades, vous avez tout intérêt à le caresser, le cajoler et communiquer avec lui.

Afin de s’épanouir, le chat interagit avec son entourage (animaux de compagnie, chasse, ronronnements auprès de son maître, repères de son environnement, marquage de son territoire). Plutôt favorable à un foyer calme, plein de vie et aimant, ll vous sera aussi fidèle qu’un chien, à un poil près.

3. Adopter un chat dès la naissance : c’est trop mignon !

C’est craquant un chaton qui vient de naître ! Vous ne pouvez plus attendre et souhaitez l’adopter au plus vite. Attention, il est fortement déconseillé d’adopter un chaton avant ses deux mois, le temps du sevrage. L’arracher à sa mère trop tôt peut engendrer des troubles du comportement à l’âge adulte. Il doit pouvoir se nourrir seul avec des croquettes pour chaton adaptées.

Aussi, certaines races sont prédisposées à ne pas supporter la solitude, votre présence est donc requise et éminemment sollicitée. D’autres au contraire sont davantage indépendantes, néanmoins, vous ne devez pas faire l’impasse sur leur socialisation non-négligeable afin de favoriser une meilleure entente au sein de votre foyer, avec les enfants, les personnes âgées, les animaux. Pour plus d'informations, Zoomalia vous invite à consulter cet article de blog sur les meilleures races de Chat tendance chez les Français.

4. Ne pas éduquer un chat : et les bonnes manières alors ?

Si l’éducation canine se révèle exacte et indispensable, il n’en demeure pas moins pour un chat. Éduquer un chat s’avère périlleux, difficile, mais pas impossible. Dès son plus jeune âge, vous devez lui imposer certaines limites et lui apprendre la propreté avec une maison de toilette et une litière propre adaptée à ses besoins. Idem pour l’alimentation, la bi-nutrition et les soins d’hygiène appropriés.

Pour vous aider dans le dressage de votre chat, Zoomalia met à votre disposition de nombreux conseils et accessoires tels que l’arbre à chat, un griffoir, des jouets ou encore des solutions efficaces pour encadrer ou modifier son comportement (anti-stress, répulsifs, attractifs, collier GPS).

5. Perdre patience avec son animal de compagnie : ouh là là !

Quelle patience ! Autant qu’avec un enfant ;-) Sachant qu’une chatte réagit si son chaton la mord ou la griffe en jouant, vous devez de la même manière le gronder fermement sans violence. Il fera des bêtises régulièrement tant qu’il sera petit, l’important est de lui fournir une bonne éducation positive et bienveillante sans vous énerver contre lui et d’être plus malin qu’un félin !

6. Ne pas le vacciner, le vermifuger, l’identifier et/ou le stériliser

Chacun est libre de son choix, mais il doit prendre sa décision en connaissance de cause. La consultation chez un vétérinaire est un passage obligé pour maintenir en bonne santé votre félin. Quant à la vaccination, celle-ci est un bouclier contre les maladies populaires félines comme le typhus, le coryza, la leucose ou la rage.

La vermifugation empêche l’invasion de parasites internes ainsi que les traitements anti-parasitaires qui éloignent tiques, puces et autres parasites indésirables. 

L’identification de son chat domestique par puce électronique ou tatouage est obligatoire depuis 2012. Elle vous aide à retrouver votre animal en cas de perte ou d’adopter un chat errant non identifié accueilli par vos soins. Tous les vétérinaires et refuges ont accès à l’i-cad, un fichier national d’identification des carnivores domestiques. 

Enfin, la stérilisation des chats mâles limite le risque qu’ils développent des calculs rénaux, de même que l'ovariectomie chez la femelle évite l’apparition de tumeurs mammaires. La castration de chats vagabonds réduisent la surproduction de chatons errants, les abandons fréquents, les euthanasies et la propagation de maladies comme la FIV ou la leucose. L’agressivité, les chaleurs ou les miaulements intempestifs des chats opérés réduisent considérablement, sans impact pour leur bien-être, contrairement à ce que l'on pense.

7. Le forcer à faire des câlins : c’est vous le maître !

Vous avez remarqué une certaine réticence quand vous prenez votre chat dans les bras ? Ou alors il se carapate rapidement dès que vous tentez une approche physique ? L’envie doit venir de lui et non de vous. Son instinct de survie lui rappelle qu’il est une proie facile à attraper comme un lapin et sa méfiance innée doit prendre le chemin de la confiance.

Vous pouvez l’interpeller par son prénom ou l'amadouer, mais vous ne le contraindrez pas à frotter vos jambes ou à ronronner contre vous. Essayez d’instaurer un rituel de tendresse entre vous au moment du repas (sur la digestion) ou le soir devant la télévision, sans insistance.

8. Le faire sortir la nuit : allez ouste, va prendre l’air !

Votre chat s’aventure à la tombée de la nuit pour chasser ses proies dans le jardin (souris, mulots ou petits oiseaux) et répond à l’appel désespéré de chats nomades à la conquête d’une bien-aimée. Concurrence oblige, il va y avoir du sport ! Quoi qu'il en soit, votre “oiseau de nuit” prend le risque de se faire percuter par un véhicule, d’être blessé ou de se faire attaquer par un prédateur plus fort que lui.

Il vaut mieux alors le fermer chez vous durant toute la nuit et lui rendre sa liberté au petit jour. Pensez à la chatière électronique ou à un collier GPS ou anti-fugue qui vous permettront de contrôler ses sorties nocturnes et journalières.

9. Ne pas avoir besoin d’espace

Vu que votre chat est constamment dehors, en vadrouille et qu’il vient chez vous uniquement pour se nourrir, vous avez décrété que l’entrée, un coin de terrasse ou un bout de canapé étaient largement suffisants pour lui. Arrêtez tout !

Afin de se familiariser avec vous et vos habitudes quotidiennes, vous devez absolument vous équiper avec un minimum d’accessoires. Votre félin a besoin de places, d’autant qu’il dort et bouge beaucoup chaque jour. Pensez à un couchage confortable pour ses siestes interminables, à un sac de transport pratique pour vos va-et-vient chez le vétérinaire ou un déménagement ou un sortie le temps d’un week-end. Un arbre à chat, un enclos extérieur sécurisé, un coin repas et hygiénique séparé, répondent entièrement à ses véritables besoins.

10. Ne pas jouer avec son chat : c’est triste :-(

De nombreux jouets pour chat favorisent son intelligence et stimulent son agilité chaque jour. Détrompez-vous si vous pensez que les jeux destinés aux chats restent futiles. Loin s’en faut, accorder du temps à votre chat par l’intermédiaire d’activités amusantes renforcera votre complicité et vos liens d’affection.

Canne à pêche, balle, tunnel, laser et souris en peluche, autant d’accessoires qui lient l’utile à l’agréable durant les longues soirées d'hiver ou les jours de pluie. À consommer bien sûr toute l’année sans modération.

11. Penser que son chat est content, car il ronronne

À l’origine, la chatte apaise ses bébés grâce aux ronronnements émis à basse fréquence. Le chat adulte ronronne à son tour car il est heureux, mais aussi, lorsqu’il est angoissé ou qu’il ressent une douleur. C’est un moyen expressif pour lui de se soulager et de répondre à ses émotions. Il traduit également un danger ou une soumission face à ses congénères.


Pour savoir comment dresser un chat dans les règles de l’art, éviter ces maladresses bien connues des propriétaires de félins vous guide vers la bonne voie. L’important est d’aimer son compagnon et d’en prendre soin le mieux possible. L’éducation d’un chat prime autant que celle d’un chien. Personne n’est à l’abri de quelques fautes ou inattentions. Afin de réussir le devoir qui vous incombe, continuez à lire notre blog d’experts qui préconise les meilleurs conseils dans la vie d’un maître et de son animal de compagnie.

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter