Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

Comment soigner le coryza du chat naturellement ? 7 remèdes

Le coryza, ou rhinotrachéite virale féline est une maladie respiratoire contagieuse courante qui affecte les chats et les chatons. Également appelé grippe du chat, le coryza ne doit pas être confondu avec le rhume du chat, plus bénin. Pour comprendre comment soigner le coryza du chat naturellement, il faut savoir qu'il s'agit d'un syndrome infectieux potentiellement grave, contre lequel il est important de vacciner les animaux de manière préventive. Toutefois, quelques remèdes naturels existent pour éviter ou atténuer les symptômes de la maladie. Découvrons nos bons conseils pour lutter contre le coryza du chat.

Comment soigner le coryza du chat naturellement ? 7 remèdes

1. Renforcer le système immunitaire chez le chat

Le coryza est le résultat de la combinaison de virus et de bactéries différentes. Afin de permettre à votre animal de lutter contre les contaminations, il est important de veiller à l’entretien d’un bon système immunitaire.

Par des huiles de poisson

Le chat ne produit pas naturellement les oméga-3 et 6 qui sont pourtant essentiels à l’équilibre de son organisme. De ce fait, il est impératif d’assurer un apport de ces acides gras à votre compagnon. Les huiles de poisson, comme le saumon ou le krill, sont riches en oméga-3 et constituent d’excellents compléments alimentaires.

Huile de saumon premium QUALITY SENS

Huile de saumon premium QUALITY SENS

Avis 5 2477
2,99€
Acheter

Par des huiles végétales

Les huiles végétales, à l'instar de l'huile de coco, sont quant à elles naturellement pourvues en oméga-6. De plus, certaines présentent un ratio oméga-3/oméga-6 idéal pour assurer un renforcement du système immunitaire du chat. C’est le cas de l’huile de chanvre qui est tout indiquée pour son action sur la sphère immunitaire et la limitation des inflammations.

Huile de chanvre QUALITY SENS

Huile de chanvre QUALITY SENS

Avis 4.5 54
4,99€
Acheter

2. Choisir des croquettes enrichies en super-aliments

Proposer une ration alimentaire enrichie à votre chat est un excellent moyen de prévenir les effets du coryza. Certains composés permettent de lutter efficacement contre la maladie. Quelles croquettes peuvent aider contre le coryza ? Il est capital de choisir des croquettes composées d’aliments retenus pour leurs bienfaits chez le chat. Ainsi, on préférera les aliments à base de poisson frais pour leurs apports en oméga-3. Par ailleurs, certains composants sont dotés de bienfaits contre la maladie, à titre préventif ou curatif :

  • La taurine : cette protéine n’est pas synthétisée par le chat et lui est primordiale. Elle participe à l’élaboration de ses anticorps ;
  • Les extraits de Yucca : si cette plante d’intérieur est toxique pour le chat, son extrait est quant à lui tout indiqué pour ses propriétés antibactériennes et antioxydantes ;
  • La lutéine : cet antioxydant permet de maintenir un système immunitaire efficient grâce à son action sur les radicaux libres de l’organisme du chat ;
  • Les aromates (thym, persil) : les plantes aromatiques agréablement parfumées constituent des ingrédients nettoyants puissants de l'organisme.

OPTIMUS Fresh Fish Chat adulte au poisson frais sans céréales

OPTIMUS Fresh Fish Chat adulte au poisson frais sans céréales

Avis 5 57
12,99€
Acheter

3. Proposer une nourriture appétente et hydratante

Une alimentation adaptée à chaque type de chat

Le chat est un animal qui nécessite une alimentation riche en protéines. De plus, les apports nutritifs doivent être optimisés en fonction de l’individu (âge, pathologie, stérilisé ou non) . Si la qualité de la nourriture est cruciale, l’équilibre entre rations sèches et humides permet de favoriser l’appétence du repas.

La bi-nutrition est donc fortement recommandée, c'est-à-dire un juste équilibre entre pâtées et croquettes dont ces dernières peuvent être arrosées de bouillon de viande au bœuf ou au poulet. Enfin, les croquettes au poisson ou l'huile de saumon fournissent à la ration sèche de votre chat tous les acides gras essentiels dont il a besoin.

Une prévention à la déshydratation

Outre les risques sur les reins, l’hydratation du chat est un sujet primordial dans le cadre de son bien-être. On ne le répètera jamais assez : il est capital de proposer à votre animal une eau toujours propre et fraîche. Une fontaine à eau constitue un bon choix pour éviter les souillures récurrentes d’une simple gamelle.

4. Faire inhaler à son félin de la vapeur d'eau

L’atteinte de la sphère ORL est l’un des symptômes majeurs du coryza. Le chat éternue, ses yeux coulent ainsi que son nez. Pour limiter ces affections, il est possible de proposer des cures d'inhalations à votre chat. Les cocktails de plantes bénéfiques au moyen de la vapeur d’eau sont un bon moyen anti-grippal pour stopper les écoulements nasaux.

Pour ce faire, vous pouvez vous aider de la buée produite dans la salle de bain à l’occasion d’une douche chaude. Il est également possible de diffuser des huiles essentielles bienfaisantes pour les voies respiratoires.

5. Adopter les gestes barrières contre le coryza

Compte tenu du caractère hautement transmissible de la maladie, il est recommandé d’appliquer une série de gestes barrières et d'isolement. Ces gestes simples peuvent limiter la contagion au sein d’un groupe.

Un isolement au chaud du chat malade

Aux premiers signes précurseurs d’infection, l’isolement est le réflexe pour limiter la propagation à plusieurs individus. Si vous possédez plusieurs animaux, il est important de les confiner pour éviter qu’ils ne se contaminent. De plus, le calme et le repos dans un couchage cosy, apaisant et réconfortant sont de précieux alliés pour combattre efficacement la maladie.

Une limite des risques de contaminations indirectes

Les surfaces contaminées, comme les gamelles ou les caisses de transport, peuvent aussi être une source de propagation de la maladie. Pour réduire au maximum le risque de diffusion, désinfectez le matériel commun avec soin et restreignez leur partage. Pensez également à vous laver les mains pour ne pas transmettre la maladie d’un individu à l’autre.

6. Offrir des friandises à base de CBD

Si les effets du CBD sont connus chez le chat pour leur action antistress, son efficacité dans la prévention des maladies est également retenue. Est-ce que le CBD est vraiment bon pour les chats ? Le cannabidiol (ou CBD) est l’un des multiples cannabinoïdes présents dans le chanvre. À l’inverse du THC, cette substance ne présente pas de toxicité pour le chat. Mieux, cette molécule est avantageuse à plusieurs niveaux chez l’animal. Par ailleurs, le CBD ne provoque pas d’accoutumance : chaque prise est aussi bénéfique que la précédente.

Des bienfaits du CBD contre le coryza du chat, on en retiendra son action sur l’appétit et la digestion du chat. Par ailleurs, les friandises sont très appréciées des animaux. Le CBD est un très bon stimulateur des défenses immunitaires et permet à votre animal de lutter contre les agressions extérieures.

7. Se rapprocher des médecines douces

Très utiles dans le cas de coryza chronique, les médecines douces sont particulièrement indiquées en prévention de la maladie. Leurs avantages complémentaires à des traitements médicamenteux sont utiles dans la limitation des nombreuses affections. Ces approches permettent d’envisager des aides ou des traitements de fond bénéfiques pour la stimulation ou la guérison du chat.

Les médecines naturelles adaptées à mon chat

Toutes les approches de médecine naturelle que nous connaissons sont théoriquement transposables chez le chat. Ainsi, vous pourrez faire bénéficier à votre compagnon des bienfaits de l’aromathérapie, de la phytothérapie ou encore de l’homéopathie. Rapprochez-vous de votre vétérinaire pour être conseillé sur les opportunités de chacune des approches contre le coryza et découvrez notre article de blog sur les médecines naturelles pour animaux qui préservent votre compagnon en bonne santé.

La prévention naturelle vs le coryza

Comme nous l’avons découvert, plusieurs remèdes naturels peuvent vous aider à combattre le coryza du chat. En agissant en prévention et en curation, vous pourrez éviter de multiples désagréments à votre petit compagnon. Le coryza reste une maladie grave et mortelle contre laquelle la vaccination permet de lutter efficacement. En tout état de cause, ces conseils ne vous dispensent pas d’une visite chez votre vétérinaire qui proposera une médication adéquate (antibiotiques, anti-inflammatoires, antiviraux) et les pistes complémentaires nécessaires.


Pour en savoir plus sur le Coryza du Chat (causes, symptômes et traitement), consultez ici notre fiche santé, et partagez ces informations au maximum autour de vous. La communauté Zoomalia vous remercie et recommande de prendre bien soin de vous et de votre chat en cette période de grand froid.

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter