Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

Diabète du chat : causes, symptômes et traitements

Votre chat ne cesse de boire depuis plusieurs semaines et vous changez sa litière tous les deux jours. Sans être alarmants, ces constats doivent vous alerter. Le diabète du chat correspond à une maladie qui empêche votre animal de transformer le sucre de son alimentation en énergie. Cette pathologie survient quand l’insuline indispensable à la production de glucose n’est pas sécrétée par le pancréas.
Comment un chat devient-il diabétique ? Quels sont les symptômes du diabète félin et comment soigner votre animal ? Zoom sur une maladie endocrine réversible, mais fréquente, qui touche 1 chat sur 500.

Diabète du Chat : Causes, Symptômes et Traitements

Diabète du chat : quelles sont les causes ?

Types de diabète sucré chez le chat

La classification du diabète du chat répond à la même logique que celle des diabètes affectant les humains. 

80 % des cas de diabète félin sont de type 2, association d’un défaut d’action de l’insuline et d’une insuffisance des cellules bêta du pancréas. Pour que cette association malheureuse se produise, les facteurs environnementaux et génétiques jouent un grand rôle.

Les chats ne souffrent presque jamais d’un diabète de type 1, qui correspond à une absence totale de production d’insuline dans le sang. Un autre type de diabète félin très rare correspond à une baisse des défenses immunitaires avec attaque des cellules produisant de l’insuline par le système immunitaire.

Facteurs aggravant le diabète félin

Certains facteurs augmentent le risque pour votre animal de développer un diabète du chat. En premier lieu, on retrouve les causes héréditaires avec une prédisposition génétique. Avant d’adopter un chat dans un élevage, demandez si les parents du chaton ont souffert du diabète félin. Dans ce cas, leur petit aura davantage de risques de développer cette même maladie.

Certaines maladies, telle une atteinte du pancréas ou des troubles hormonaux, peuvent agir comme des facteurs déclencheurs de cette maladie hormonale. Des traitements médicamenteux lourds sur une longue durée peuvent entraîner un diabète du chat, notamment à travers le stress qu’ils occasionnent chez l’animal.

Toutefois, le mode de vie de votre chat a un impact direct sur sa propension à développer un diabète félin. Ainsi, un animal actif avec un bon poids de forme sera moins vulnérable. La sédentarité et l’obésité représentent des terrains favorables pour le développement d’une maladie qui affecte le taux de sucre dans le sang.

Enfin, l’âge de votre chat entre en ligne de compte. Le risque de développer la maladie augmente à partir de 6 ans. Les mâles seront également plus sujets à devenir diabétiques, d’autant plus s’ils sont castrés. Les femelles stérilisées ne sont toutefois pas épargnées.

Quels sont les symptômes d’un chat diabétique ?

Les symptômes d’une maladie ne sont généralement pas propres à une seule pathologie, mais une certaine combinaison de signes doit vous alerter dans le cas du diabète du chat. Un chat présentant une insuffisance dans la production d’insuline aura tendance à :

  • boire beaucoup ;
  • uriner davantage ;
  • manger plus ;
  • maigrir.

D’autres maladies peuvent survenir, comme des infections urinaires à répétitions. Globalement, l’apparence de votre chat peut s’en ressentir avec un pelage plus terne et un niveau d’activité en baisse.

Ces constats sont faciles à faire. La fontaine à eau de votre animal se videra très vite et sa litière sera à vider plus fréquemment. N’attendez pas pour consulter votre vétérinaire, car plus la prise en charge est rapide, plus les chances de succès du traitement augmentent.

Comment diagnostiquer le diabète félin ?

Pour poser son diagnostic, le vétérinaire de votre chat s’attachera à identifier :

  • une hyperglycémie, c’est-à-dire un taux anormalement élevé de sucre dans le sang sur un laps de temps défini ;
  • la présence de sucre dans les urines. 

Néanmoins, les examens vétérinaires représentent une source de stress conséquente pour les chats qui contribue à fausser parfois les résultats. En effet, l’élévation du taux de sucre dans le sang est fréquente sans association à un diabète félin.

L’expert en santé animale complète généralement la prise de sang par un dosage des fructosamine pour pouvoir conclure sur l’équilibre glycémique du chat à court terme.

Les tests urinaires mettent en évidence le sucre diabétique dans les urines et d’éventuelles infections urinaires. Une culture bactérienne peut être nécessaire en laboratoire.

En cas de doute, des analyses complémentaires seront réalisées afin d’identifier d’autres maladies induisant fréquemment une résistance à l’insuline, telles que :

  • la détection de l’acromégalie, maladie endocrine correspondant à l’hypersécrétion d’hormones de croissance ;
  • le diagnostic de la maladie de Cushing ;
  • un test d’immunoréactivité ;
  • une échographie abdominale pour écarter tout risque de pancréatite.
Diagnostic du diabète chez le chat avec un test urinaire

Comment soigner le diabète chez le chat ?

Traitement à l’insuline

L’unique traitement du diabète du chat consiste à injecter de l’insuline humaine à votre animal de préférence toutes les 12 heures juste après les repas. Le respect des horaires est primordial pour assurer la guérison de votre chat. Une injection toutes les 24 heures est possible, mais les chances de succès sont réduites. L’administration se réalise à l’aide d’une seringue utilisée en injection sous-cutanée, généralement dans la peau de l’arrière du cou. 

D’un point de vue vétérinaire, les signes cliniques sont contrôlés si le traitement permet de maintenir la glycémie entre 5 et 15 mmol/L tout au long de la journée.

À noter : nombreux sont les chats qui font une dizaine de repas par jour grâce à une alimentation disponible en continu. Avec un traitement à l’insuline et le contrôle du poids de votre animal, vous proposerez à votre félin uniquement deux repas. Cette adaptation sera contraignante et source de stress pour vous comme pour votre compagnon, mais elle est indispensable au succès du traitement.

Le diabète du chat peut s’accompagner d’autres pathologies qui entravent parfois la guérison totale. Votre vétérinaire sera votre meilleur allié dans la recherche d’un équilibre satisfaisant des traitements.

Soigner le diabète chez le chat avec une injection d'insuline

Surveillance du glucose sanguin et urinaire

Votre expert en santé animale vous invitera sans doute à mesurer la glycémie de votre chat à la maison à l’aide d’un glucomètre pour animaux et à lui transmettre les résultats.

La réalisation d’une courbe de glycémie est le seul moyen fiable de savoir si le diabète du chat est bien contrôlé ou si le traitement doit être ajusté.

Vous pourrez également mesurer le glucose présent dans les urines de votre chat à l’aide de bandelettes. 

En réalisant ces mesures, vous apportez des données précieuses à votre vétérinaire pour une adaptation plus fiable des dosages.

Votre vétérinaire vous expliquera comment réaliser ces différentes manipulations. Le glucomètre représente une mesure invasive à travers le prélèvement d’une goutte de sang dans le pavillon de l’oreille du chat. Avec tact et douceur dans un environnement calme, votre animal s’habituera peu à peu à cette nouvelle routine indispensable à sa santé.

Surveiller et mesurer le diabète du chat à l'aide d'un glucomètre

Hygiène de vie et alimentation

Ce traitement à l’insuline sera accompagné d’une bonne hygiène de vie avec un niveau d’exercice stable.

L’alimentation des chats diabétiques doit être pauvre en sucres rapides pour limiter les fluctuations de sucre dans le sang. La nourriture pour chat souffrant d’un déficit de production d’insuline est spécialement élaborée pour favoriser une digestion lente.

Si votre animal souffre d’autres pathologies qui ne vous permettent pas d’opter pour une alimentation spécifique, offrez-lui quoi qu’il en soit un régime à base de sucres lents, de fibres végétales et de viandes maigres. Pensez également à réduire les rations en accord avec votre vétérinaire pour que votre animal retrouve ou conserve un poids de forme. Un suivi régulier évitera l’effet yo-yo qui peut survenir lorsqu’un animal perd du poids trop rapidement.

Comme le chat diabétique boit plus que la normale, n’hésitez pas à multiplier les points d’eau qui lui permettront de se désaltérer aussi souvent que nécessaire.

Espérance de vie

Sachez que l’espérance de vie de votre chat diabétique n’est pas menacée. Toutefois, des échanges réguliers et des contrôles avec votre vétérinaire s’imposeront. L’application à la lettre du traitement mis en place sera indispensable pour améliorer le confort de vie de votre animal et lui permettre d’entrer en phase de rémission.

En effet, un chat peut guérir du diabète félin au bout de plusieurs mois de traitement, souvent 3 à 6, au-delà le pourcentage de rémission chute considérablement. Plus le diabète du chat est pris en charge tôt et de façon stricte, plus vous augmentez ses chances de guérison.

Les conseils à retenir ! Le diabète félin est une maladie fréquente qui touche 1 chat sur 500, plus souvent les mâles âgés de plus de 6 ans, castrés et souffrant d’embonpoint. Si vous avez la chance de connaître les antécédents génétiques de votre animal, votre vigilance sera accrue. Vous l’aurez compris, un régime alimentaire équilibré et une activité régulière sont les principaux axes sur lesquels vous pouvez agir pour préserver votre animal du diabète du chat. Toutefois, si malgré votre vigilance, votre félin se met à boire, manger et uriner plus, tout en perdant du poids et son énergie, réagissez vite et consultez votre vétérinaire. Le traitement du diabète du chat à l’insuline donne de bons résultats. Armez-vous de patience et d’amour pour vaincre cette maladie aux côtés de votre animal de compagnie. Découvrez le témoignage touchant de Justine et Clochette touchée par le diabète sucré.

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter