Trier Fermer

DIY : 6 recettes de produits antiparasitaires pour chien et chat

Lorsque le printemps se réveille, l’arrivée des parasites est imminente, associée à diverses allergies causées par le pollen ou d’autres graminées. Vous souhaitez à tout prix protéger votre chien ou votre chat contre les puces et les tiques qui piqueront à coup sûr vos fidèles petits amis. Sans action de votre part, l’infestation des parasites s’annonce inévitable, ce qui risque d’engendrer des démangeaisons de la peau ou des troubles plus sévères de l’épiderme de votre animal. Soucieux de l’impact environnemental des produits chimiques et toxiques, vous préférez choisir un traitement écologique et efficace contre les puces.
Heureusement, Zoomalia a confectionné pour vous 6 recettes de produits antiparasitaires pour chien et chat dédiés à soigner leur doux pelage infesté. À tester absolument en toute confiance, car les ingrédients utilisés sont naturels. Suivez alors les recommandations de nos experts, habitués chaque année à la problématique des puces sur leurs animaux. Pas besoin d’un laboratoire pour réaliser les formules magiques, seulement d’une cuisine, d’eau, de plantes et d’huiles essentielles.

DIY : 6 recettes de produits antiparasitaires pour chien et chat

1. Savon noir comme insecticide

Diluez ½ bouchon de savon noir liquide dans ½ litre d’eau tiède. Vaporisez ensuite la solution sur l’ensemble du pelage infesté de votre félin/canin. Succès garanti ! Vous veillerez d’éviter les zones sensibles de votre compagnon comme les yeux et le museau.

2. Bicarbonate de sodium : celui qu’on mange bien sûr !

Saupoudrez sur les poils de votre chat ou votre chien du bicarbonate de sodium alimentaire, et non pas celui utilisé pour le nettoyage ménager. Prenez-en une bonne poignée et étalez la poudre sur tout le corps de l'animal jusqu’à complète imprégnation. Laissez agir ½ heure puis effectuez un brossage du pelage à l’aide d’une étrille ou d’une brosse adaptée. Vous pouvez renouveler ce traitement naturel deux fois par mois chez le chat/chien adulte.

3. Vinaigre de cidre : utile aussi en vinaigrette

L’acidité du vinaigre de pommes est remarquablement efficace contre les puces du chat/chien. Mélangez 1 verre de vinaigre avec la moitié d’un verre d’eau tiède, puis vaporisez la formule naturelle sur les poils de l'animal. Il faudra réitérer le traitement anti-puces deux fois par semaine et ce pendant 15 jours en cas d’infestation majeure de parasites.

4. Lavande : anti-stress en prime !

Dans un flacon en spray, mélangez 125 ml de vinaigre de cidre et autant d’eau minérale. Ajoutez 5 petites gouttes d’huile essentielle de lavande. Pulvérisez la lotion naturelle sur le pelage de votre chien ou votre chat en évitant soigneusement la tête et les oreilles. À renouveler 3 fois par semaine sans hésitation.

5. Terre de diatomée : un produit naturel anti-parasites pour tous

Recommandée par nos experts et nos fidèles utilisateurs, la terre de diatomée représente certainement le produit antiparasitaire 100 % naturel par excellence pour tous les animaux à plumes ou à poils : animaux de ferme, chiens, chats, rongeurs, lapins. Cette poudre insecticide lutte efficacement contre tous les parasites rampants, adultes et larves. Ainsi, les puces, les tiques, les poux rouges, les fourmis, les blattes ou les punaises sont exterminés radicalement sur l’ensemble du pelage.

Terre de Diatomée PROTECTA en Flacon Souffleur - 2 formats

Terre de Diatomée PROTECTA en Flacon Souffleur - 2 formats

Avis 5 35
7,99€
Acheter

Précautions à prendre ! Bien que naturels et sans risque pour la santé, ces produits fabriqués maison ne sont pas conseillés sur les femelles gestantes ou allaitantes et sur les chiots/chatons de moins de 3 mois. Cependant, il existe d’autres formules à base de plantes plutôt bien tolérées par ces animaux sensibles. Retenez donc l’arbre à thé et le géranium rosat, à diluer dans de l'eau de préférence.

6. Traitement de l'habitat indispensable : le nettoyage de printemps

DIY : Traitement antiparasitaire de la maison

Appliquer un traitement sur son animal de compagnie sans songer à traiter son environnement revient à faire un retour à la case départ. Vous l’avez compris, l’efficacité durable d’un traitement anti-poux réside dans l’action simultanée sur les poils et le logis de votre compagnon. Afin de vous débarrasser des puces existantes dans votre maison, vous devez nettoyer litières, paniers, coussins, couchages, niches, tapis, moquettes, canapés, enfin tout ce qui peut être un nid idéal pour les nuisibles.

Savez-vous que le liquide vaisselle est un parfait piège pour les puces ? Dans un bol laissé dans un coin de la pièce, le produit vaisselle mélangé à l’eau du robinet constituera un pot de colle piégeant les insectes volants ou sautants. 

Aussi, le jus de citron, une fois bouilli dans un litre d’eau et refroidi toute une nuit, peut être vaporisé dans les endroits infestés où sommeillent vos animaux. Les plantes répulsives éloignent considérablement les insectes envahisseurs à l’intérieur de votre maison : la menthe verte, le romarin, les chrysanthèmes et la lavande désodorisent votre pièce habitable tout en chassant adroitement l’indésirable invité.

Enfin, la terre de diatomée peut aussi être utilisée pour votre intérieur. Attention à ne pas inhaler la poudre volante qui peut irriter les yeux et la gorge du maître. Dans tous les cas, il reste non toxique pour vos animaux domestiques.

L’aspirateur sera votre meilleur allié en nettoyant et aérant les pièces à vivre régulièrement pour le bien-être de tous les membres de votre famille. Vous pouvez même saupoudrer un peu de bicarbonate de soude ou du sel fin sur les surfaces à traiter avant d’aspirer le tout. Ces derniers agents agissent naturellement sans danger pour l'Homme ou l'animal.


À retenir ! Vous connaissez à présent quelques alternatives naturelles pour prendre soin du pelage de votre compagnon. Notez bien les conseils d’utilisation, les associations possibles et non toxiques pour l’animal, et le mode d’application souhaité. Les antiparasitaires naturels ont essentiellement un effet répulsif et non parasiticide. Si l’infestation est trop importante, privilégiez dans un premier temps un shampoing antiparasitaire et un traitement conventionnel aux principes actifs et molécules chimiques de synthèse. Dans un second temps, vous pouvez choisir les méthodes douces en prévention et protection durable de notre environnement. Demandez conseils à votre vétérinaire et lisez attentivement les précautions d’emploi des produits.

Politique de cookies
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou outils similaires pour faciliter vos achats, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou outils similaires pour... Lire la suite
En savoir plus J'accepte