Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

DIY : 14 Erreurs à éviter pour un Chien Content et Bienheureux

Pour le bien-être de votre chien, veillez dès son arrivée à adopter les bons gestes pour bien l’accompagner tout au long de sa vie. Rendre son chien content et heureux de vivre à vos côtés est à la portée de tous ceux qui aiment vraiment les animaux, comme Zoomalia. Il faut savoir que de nombreux propriétaires de chiots commettent des fautes sans le vouloir. Ils apprennent aux dépens de leur petit compagnon, parfois trop tard. En outre, d'autres personnes irresponsables ne devraient pas avoir l’autorisation d’en accueillir. De manière plus globale, quel genre de maître êtes-vous ? Vous avez certainement fait des erreurs sans grande gravité, mais la situation n’est pas irréversible et vous pouvez vous rattraper. Laissez-vous guider par notre DIY qui vous permettra de corriger votre comportement envers votre chien si toutefois vous n’êtes pas exemplaire !

DIY : 14 erreurs à éviter pour un Chien Content et Bienheureux

1. Adopter son chiot trop tôt

L’âge légal pour adopter un chiot est de 8 à 10 semaines avant de le retirer à sa mère allaitante. Accueillir un chiot trop jeune à la maison a des conséquences désastreuses sur la santé de l’animal : problèmes digestifs, troubles du comportement, éducation canine plus complexe, hyper attachement à son maître, apprentissage de la propreté difficile…

Pour le développement et la croissance du jeune animal, il convient de respecter le sevrage du chiot lorsque les conditions le permettent. En cas d’abandon, de décès de la mère ou de son impossibilité à allaiter, il convient de le nourrir au biberon et de laisser faire les experts animaliers en refuge ou en centre de soins vétérinaires. Dans tous les cas, une transition alimentaire est indispensable pour le passage du lait maternel aux petites croquettes.

2. Ne pas doser les rations de croquettes pour chien

Si vous souhaitez que votre chien content présente une bonne santé et bénéficie d’une espérance de vie maximale, il faut le nourrir avec précautions en choisissant des croquettes de qualité adaptées à sa race, sa taille, son âge, sa sensibilité, ses activités… et surtout riches en bonnes protéines !

Comme chez les humains, les risques d’obésité ou de surpoids sont fréquents si on ne fait pas attention à la quantité de nourriture ingurgitée chaque jour. Il convient de lui donner sa gamelle en heures fixes en fractionnant ses repas : par exemple 4 rations dès 2 mois, 3 rations à 3 mois et 2 rations par jour à partir de 4 ou 6 mois.

En fonction de la race de votre chien, la proportion de croquettes peut différer. Vérifions ensemble si vous adoptez déjà les bons gestes !

Tableau de rations de croquettes pour chien par race et par âge

3. Le nourrir avec les restes de table

N'est-ce pas bien pratique d’avoir une poubelle sur pattes qui vous débarrasse de vos déchets alimentaires ? Bien qu’écologique, donner ses restes de nourriture s’avère dangereux et toxique pour votre chien.

Voici les aliments à proscrire de sa gamelle : alcool, café, thé, avocat, pomme de terre crue, lait, levure, raisin. Attention au sucre et au chocolat qui attirent naturellement les animaux pour leurs saveurs alléchantes. 

Privilégiez les os crus à ronger comme l’os de bœuf ou l’os de moelle osseuse au lieu des os de poulet, de canard ou de lapin.

4. Ne pas donner suffisamment à boire à son chien

Une gamelle d’eau fraîche doit être fournie en continu à votre chien tout au long de la journée. Il doit pouvoir boire et s’hydrater autant que possible, notamment en cas de fortes chaleurs et pour la récupération de ses muscles après l’effort. Son transit intestinal n’en sera que plus en forme.

5. Négliger les soins corporels

Un manque d’entretien de son pelage, de ses yeux, de ses oreilles et de ses coussinets affectent à la longue sa santé. Certaines races sont sujettes à des problèmes d’otites ou infection, d’où l’importance de nettoyer régulièrement l’intérieur de l'œil et de l'oreille. Brosser les poils de votre chien lui offre une bonne séance de massage, renforce ses poils (en faisant tomber les poils morts) et votre complicité.

L’hygiène dentaire n’est pas à négliger : le tartre se dépose facilement sur les canines des chiens pouvant causer des infections diverses et des douleurs. Pensez à lui détartrer les dents grâce à des sticks à mâcher adaptés à son hygiène bucco-dentaire.

Les pattes et les coussinets sont malmenés au quotidien, notamment chez les chiens sportifs. Appliquez un baume réparateur et hydratant sur les coussinets de votre chien après une balade en forêt ou une séance de sport.

6. Jamais le promener en laisse

La promenade en ville ou les balades en pleine nature contribuent pleinement à l’épanouissement des chiens et à l’éveil de leurs sens. Outre l’activité physique indispensable, c’est une découverte olfactive systématique. C’est aussi un excellent moyen de le sociabiliser avec d’autres congénères.

Permettre à son chien de le laisser sortir tout seul à l’extérieur (hormis dans son jardin clôturé) est une grossière erreur. Dans ce cas, de multiples scénarios catastrophes peuvent se produire comme se perdre, être volé ou provoquer un accident ou être lui-même percuté par un véhicule.

Variez les plaisirs ensemble en vous baladant régulièrement au moins ½ heure 2 fois par jour dans un parc, une forêt ou dans des lieux publics qui accueillent les animaux de compagnie comme notre boutique Zoomalia ! Tenez-le obligatoirement en laisse pour le promener en toute sécurité et éviter les mauvaises réactions.

7. Laisser son chien seul trop souvent

Même si l’on peut apprendre à un chien à rester seul à la maison (quelques heures par jour), et s’il dispose de jouets pour chien, il a vraiment besoin d'interaction avec son maître.

Une caresse, une sortie en laisse, jouer à la balle ou courir avec son chien sont autant d’activités ludiques et éducatives qu’il faut pratiquer avec son animal de compagnie pour son bonheur et le vôtre. Plus il y aura d’échanges, plus vous confirmerez votre position de maître canin à son égard.

8. Enfermer son chien dans la voiture

Été comme hiver, on ne laisse jamais un chien dans une voiture. Si vous n’avez pas le choix, il vaut mieux alors le laisser à la maison ou s’assurer qu’il restera dans la voiture sans surveillance qu’un très court instant. 

Chaque année, trop de chiens meurent de déshydratation à cause des fortes températures et de la voiture laissée en plein soleil sans une vitre entrouverte et sans eau. Cette infraction de mauvais traitements envers un animal de compagnie est punie par une amende de 750 € maximum.

9. Ne pas prendre le temps pour l’éduquer

Dès son adoption, votre chiot a besoin d’une éducation canine bienveillante et d'un renforcement positif. Il faut lui apprendre les ordres de base, à commencer par le rappel et la propreté !

Un chien non éduqué est livré à lui-même, affiche un comportement destructeur et crée des ennuis à son propriétaire, car il peut s’avérer dangereux. Un chiot éduqué dès son plus jeune âge deviendra un chien adulte heureux et épanoui.

10. Le gronder en criant ou le punir violemment

C’est le plus facile à faire quand un chiot fait des bêtises, on le gronde forcément ! Grave erreur encore une fois ! Il risque d’avoir peur de vous et de ne jamais comprendre pourquoi vous le grondez.

On n’éduque pas un animal avec des cris, de la violence ou la peur. Les éducateurs canins sont là pour vous donner les clés d’un bon dressage efficace. N’hésitez pas à prendre des cours chez un éducateur professionnel animalier.

11. Ne pas consulter de vétérinaire

Le passage chez un vétérinaire est obligatoire dans la mesure où on ne peut pas déroger à certains vaccins, comme le vaccin antirabique, à la puce d’identification ou au tatouage, et à l’enregistrement de votre animal à l’I-Cad.

Un suivi régulier chez un professionnel animalier vous assure de l’état de santé de votre animal, de son évolution, de l’apparition d’une maladie éventuelle ou de la présence d’une tique.

Vous pouvez bénéficier de conseils pratiques spécifiques à votre compagnon, faire le point sur son alimentation et ne pas oublier le rappel vaccinal.

12. Refuser la stérilisation ou la castration

À moins de vous déclarer éleveur particulier ou professionnel, il ne sert à rien de permettre à votre chien de se reproduire. Cette opération vise à réduire des comportements fugueurs chez le chien et des cancers chez la chienne.

Seul le vétérinaire peut vous guider vers le meilleur choix pour votre animal. En général, un chien senior se verra refuser ce genre d’opération car trop vieux pour supporter l’anesthésie générale. C’est pourquoi il est conseillé de le faire dès l’âge de 6 mois.

13. Ne pas jouer avec lui (interactions)

De nombreuses activités canines existent pour le plus grand bonheur des chiens actifs et de leurs maîtres sportifs. Le lancer de balle est un classique incontournable, l’agility est un bon moyen de dressage, les sports canins comme le canicross ou le cani vtt sont réservés aux habitués.

Cela ne coûte pas très cher que de faire du sport avec son chien. Celui-ci nécessite de l’attention de la part de son maître. Jouer permet de créer un lien profond avec son chien, ce qui facilite en outre son éducation.

14. Ne pas surveiller son chien avec les enfants ou les personnes âgées

Quelque soit la race de chien, vous devez contrôler votre chien dès l’instant qu’il entre en contact avec des personnes vulnérables qu’il ne connaît pas.

Les enfants en bas âge peuvent avoir un comportement inapproprié et faire du mal à l’animal sans le vouloir. Ce qui peut agacer le chien et le rendre agressif soudainement.

Une personne âgée peut également en payer les frais et ne pas être en mesure de se défendre ou de faire autorité sur l’animal.

Votre chien doit savoir bien se tenir et doit vous obéir instantanément.


En résumé ! Faute avouée à moitié pardonnée ! Votre chien content vous en remercie ;) Demandez conseils à un vétérinaire ou à un éducateur canin pour tout ce qui relève de l’éducation canine ou de soins particuliers. Chaque chien est différent, chacun possède son propre caractère, à l’instar de la personnalité de chaque maître. Il paraît que maître et chien se ressemblent ? Rien d’étonnant, si vous forgez une relation homme/animal avec une main de fer dans un gant de velours.

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter