Trier Fermer

Dois-je faire castrer mon animal ? Faites le bon choix !

L’idée même de faire castrer son animal de compagnie peut effrayer beaucoup d’entre vous. Néanmoins, cette pratique rentre dans les mœurs pour le confort du chien, chat ou lapin et de son propriétaire. À l’instar de la stérilisation, la castration peut-être prise en charge par un contrat d’assurance santé animale. À Savoir ! On parle de stérilisation lorsqu’il s’agit de procéder à l’ablation des ovaires de la femelle. Quant à la castration, elle se caractérise par l’extraction des testicules du mâle. Afin de vous aider dans votre problématique, découvrez les intérêts et les implications d'une telle intervention.

Dois-je faire castrer mon animal ?

Les bienfaits de la castration sur la santé de mon animal

Il paraît évident que stériliser une femelle implique que vous contrôlez sa gestation et le nombre de portées durant son existence. Vous maîtrisez également les pertes sanguines liées aux chaleurs. Ainsi, ce procédé évite de nombreux abandons, l’euthanasie, voire la maltraitance animale. De plus, le risque de cancers mammaires est fortement réduit.

Chez les mâles, la castration est fortement indiquée en cas de tumeur des testicules ou d’hypertrophie de la prostate. En effet, elle limite la prolifération des affections chroniques liées à l’âge, comme l’inflammation de la prostate, courante chez les vieux chiens. Aussi, elle minimise l’apparition de kystes, d’abcès ou d’hyperplasie, et diminue considérablement les marquages urinaires.

La castration altère le comportement de l’animal de manière efficace. Cette opération chirurgicale peut empêcher l’envie de fuguer ou l’agressivité. La castration contribue sans hésiter à allonger l’espérance de vie de votre animal.

Demandez vivement conseils à votre vétérinaire qui peut vous suggérer d’autres alternatives à la castration. Comme l’implant hormonal destiné à supprimer l’activité des testicules, ou l’implant contraceptif chez la femelle. À vous de voir !

Enfin, sachez que la stérilisation ou la castration s’impose obligatoirement pour les chiens “dangereux“ de première catégorie, leur reproduction étant interdite.

Les enjeux de la castration pour mon compagnon

Après l’opération clinique, il est inévitable que votre chien ou votre chat prenne du poids. D’où l’importance d’une alimentation saine et adaptée à votre animal castré. Cette nourriture spécifique lui permettra de mieux appréhender sa prise de poids et de se maintenir en forme.

Rassurez-vous… Il n’y aura aucune conséquence néfaste sur les prédispositions naturelles de l’animal telles que son attachement, son besoin d’affections, son entrain quotidien pour les promenades, son instinct de garde ou sa compagnie agréable. L’idée reçue selon laquelle vous privez votre animal d’une activité sexuelle naturelle et qu’il en souffre, est à bannir. Vu qu’il sera ôté d’instincts sexuels, il n’en ressentira pas le besoin, tout simplement.

Le jour de l’opération, vous devez amener votre protégé à jeun, avant l’anesthésie générale. Votre vétérinaire procédera de plusieurs manières :

  • Il peut faire une incision unique pour extraire les testicules ;
  • Il effectue une double incision dans le cas d'une ectopie testiculaire (testicules manquantes) ;
  • Il suggère une vasectomie (stérilisation et préservation de l'activité sexuelle).

La convalescence de l’animal demeure rapide, sauf complications particulières. Au bout de quelques heures, vous retrouvez votre animal bien réveillé avec des points de suture. Il suffit de deux semaines maximum pour une bonne cicatrisation. Les coûts sont variables selon les cliniques vétérinaires. Demandez un devis avant de vous engager.


Vous êtes le seul décideur en tant que maître et propriétaire de votre animal. Vous pourrez donc choisir la meilleure option possible en connaissance de cause. Le bien-être de votre compagnon en dépend, de même que votre confort de vie. Renseignez-vous auprès de votre assurance pour supporter le coût de l'opération.