Trier Fermer

Faut-il faire vacciner son lapin ?

Contrairement au chien et au chat, le lapin est un animal domestique qui vit essentiellement en intérieur. Les probabilités qu’il rencontre d’autres congénères sont donc relativement minces. On peut alors douter de la nécessité de le faire vacciner. Or, la vaccination est fondamentale afin de protéger votre compagnon à longues oreilles de maladies graves et souvent fatales. Quels sont les deux principaux vaccins qui garantiront le bien-être de votre lapin ? Quand devez-vous faire vacciner votre petit animal ? Retrouvez toutes les réponses à vos interrogations dans notre guide.



Sommaire :





 

Quels sont les vaccins essentiels ?

Les lapins peuvent contracter deux maladies particulièrement graves : la myxomatose et la maladie virale hémorragique. Elles s’attrapent via les insectes piqueurs ou le foin et l’herbe ramassés à l’extérieur. Aucun traitement efficace n’est connu contre ces pathologies. La vaccination est donc, à ce jour, l’unique protection disponible.
 

La myxomatose

Due à un virus provenant du continent américain, la myxomatose a été introduite en Europe à partir du XIXème siècle. Mortelle pour les lapins domestiques et sauvages, elle est véhiculée par les moustiques et les puces. Elle est très contagieuse et se transmet d’un animal contaminé à un animal sain. Cette pathologie se manifeste par l’apparition de nodules sur l’ensemble du corps ainsi que d’un gonflement des paupières et de la zone génitale. Elle peut également prendre une forme respiratoire et dégénérer en pneumonie. La mort survient alors très rapidement.
 

La maladie virale hémorragique

Également appelée VHD ou RHD, cette maladie ne s’est développée en France qu'à partir de 1988. D’origine virale, elle se déclare par de multiples saignements le plus souvent internes. Peu de manifestations cliniques permettent de déceler cette pathologie, son principal symptôme demeure malheureusement la mort subite du lapin. Quelques signes précurseurs peuvent parfois apparaître tels qu'un comportement anorexique, de la fièvre, des difficultés respiratoires ou encore des saignements de nez. Quel que soit le cas de figure, le décès est inévitable. La contamination s’opère entre lapins par l’intermédiaire des excréments ou des secrétions nasales. Très résistant, le virus est capable de survivre en milieu extérieur pendant 4 mois. Les végétaux et le fourrage ayant été en contact avec des animaux malades s’avèrent donc particulièrement contaminants.

 

Quand faire vacciner son lapin ?

On peut vacciner un lapin en bonne santé dès l’âge de 5 à 6 semaines. Cependant, il est déconseillé de vacciner les femelles en gestation et les animaux présentant une immunité défaillante, ayant subi une intervention chirurgicale ou étant traités avec des corticoïdes. On recommande également d’effectuer la vaccination contre la myxomatose vers le mois de février ou de mars, hors des périodes chaudes propices à l’activité des insectes piqueurs.

Seul le vétérinaire est autorisé et apte à réaliser les injections sur votre petit animal. En consignant les actes pratiqués dans un carnet de santé, ce dernier sera en mesure de vous informer, le cas échéant, des rappels nécessaires à effectuer.

De manière générale, afin de protéger efficacement votre compagnon à longues oreilles contre ces deux pathologies, deux vaccinations par an sont indispensables. Au cours de ces visites annuelles, vous pourrez également demander à votre spécialiste de procéder à un bilan de santé complet.

Pour finir, les effets secondaires relatifs aux vaccins contre la myxomatose et le VHD sont limités. Ils peuvent éventuellement provoquer une légère fièvre pendant quelques jours ou entraîner l’apparition d’un petit œdème sans gravité sous la peau à l’endroit de l’injection.


 

Face à deux maladies incurables et mortelles, la prévention reste donc la meilleure protection pour garantir la santé de votre petit rongeur. Enfin, en plus de s’avérer très efficace, la vaccination est sans risque pour ce dernier.




Articles connexes : 
Comment avoir un lapin en bonne santé ?
Le stress chez le lapin et le cochon d'Inde
Les maladies respiratoires chez les rongeurs et le lapin
Qu'est ce que la grossesse nerveuse chez la lapine ?

Vous aimerez aussi

Rongeurs

Qu'est ce que la grossesse nerveuse chez la lapine ?

Les lapins sont de plus en plus présents dans les foyers. Certaines caractéristiques provenant de leur statut de proie à l’état sauvage restent présentes. La grosses nerveuse fait partie des troubles liés à la reproduction chez cette (...)

Rongeurs

Quel foin choisir pour mon lapin ?

Dans la nature, le lapin sauvage se nourrit principalement d’herbe. Aussi, lorsqu’on essaie de donner à son lapin de compagnie l’alimentation la plus naturelle possible, le mieux est de lui donner du foin !

Rongeurs

Comment bien caresser mon cochon d'Inde ?

Le cochon d’Inde est un animal qui peut se montrer craintif au premier abord. Cependant, il adore les caresses et a besoin d’attention. Pour prendre soin de lui, il est primordial de connaître quelques techniques d’approche pour le (...)