Trier Fermer

Comment s'occuper de ses poissons de bassin en hiver ?

L’hiver arrive, les températures commencent à baisser, et les premiers à en souffrir sont les habitants du bassin de votre jardin. Quelles mesures prendre pour les aider à bien passer l’hiver ?


Sommaire :


nénuphars sur eau

 

Rentrer vos poissons de bassin à l’intérieur

Rentrer ses poissons à l’intérieur en hiver peut s’avérer une bonne solution, notamment lorsque : 
- Votre bassin mesure moins de 60 cm de profondeur
- Votre bassin est situé dans un patio ou une cour intérieure

Vous pouvez alors transférer vos poissons dans une grande cuve, laissée par exemple dans votre garage ou votre sous-sol. Pour que les poissons puissent entrer en hibernation, l’eau ne doit pas geler, et idéalement la température de l’eau doit être supérieure à 10°C. Puisque les poissons vont entrer en hibernation, il ne faut pas les nourrir. En revanche, la circulation de l’eau doit être importante.

Vous pouvez également transférer vos poissons dans la maison : cuve, aquarium, piscine pour enfant. Il faut veiller au bon renouvellement de l’eau pour éviter l’accumulation de déchets. Attention également à la température et à la lumière, qui ne doivent pas être excessives.

 

Laisser vos poissons dans votre bassin extérieur


Qualité et entretien de l’eau

En hiver, il est encore plus important de veiller à la qualité de l’eau de votre bassin. Une eau optimale présente les caractéristiques suivantes : pH = 7-8, nitrites = 0,15 mg/L, nitrates = 0,50 mg/L, ammoniaque = 0,15 mg/L.

Il est donc indispensable de tester l’eau de votre bassin avant la venue de l’hiver. Si l’eau présente un défaut de qualité, certains produits chimiques acides ou basiques peuvent être ajoutés dans l’eau. Par ailleurs, en hiver, les bactéries utiles au maintien de la qualité de l’eau ont une activité réduite, du fait de la baisse de température. Il existe également des solutions contenant des bactéries ou des enzymes, qui permettent par exemple de limiter le développement des algues.

Soyez très attentifs à la présence de feuilles ou de déchets dans votre bassin. Passez si possible une fois par jour et retirez les résidus à l’aide d’une épuisette. Vous pouvez également placer un filet sur votre bassin. Le filet a deux utilités : d’une part, il permet d’éviter la chute de feuilles dans l’eau ; d’autre part il permet de limiter les attaques de chats et d’oiseaux, auxquelles les poissons sont très sensibles, notamment en période d’hibernation hivernale. En revanche, vous pouvez laisser un tas de feuilles au fond du bassin, ils peuvent fournir un abri aux poissons.

Avant l’hiver, il est préférable de nettoyer pompes et filtres de votre bassin et de s’assurer de leur bon état de marche. Pour le nettoyage, utilisez simplement de l’eau, sans produits détergent. Il est recommandé de débrancher pompes et filtres et de les entreposer dans un endroit sec et frais. Il est utile d’utiliser une pompe secondaire, dite pompe hiver, adaptée aux températures basses voire au gel. 
 

Nourrissage des poissons

Il est recommandé de renouveler l’eau, d’au moins 20 %. N’hésitez pas à rajouter de l’eau si nécessaire, la profondeur optimale étant d’1 mètre.
 

Prévention du gel

Il est possible de chauffer l’eau : en hiver, la température idéale pour les poissons est de 8 à 10°C. A cette température, l’hibernation n’est pas complète : on dit que les poissons sont au repos, ils doivent être un peu nourris.

Si vous ne chauffer pas l’eau, plusieurs solutions existent pour éviter la formation de la glace. Toutes reposent sur une aération suffisante du bassin :
- Vous pouvez utiliser une pompe à air, qui aura deux rôles : elle permettra premièrement d’apporter de l’oxygène aux poissons ; elle créera également une turbulence d’air, qui va éviter la formation d’une couche de glace. Le kit doit être placé à mi-hauteur du bassin : si vous le placez trop profondément, l’eau plus chaude du fond du bassin va être remuée, ce qui va faire sortir les poissons de leur hibernation.
- Vous pouvez également utiliser une pierre à air avec une pompe à air intérieure / extérieure. La pierre à air doit être placée dans un coin du bassin, juste sous la surface de l’eau. La pompe à air peut être placée dans la maison et reliée à la pierre à air par un tuyau.

Pour limiter la surface de la glace dans le bassin, vous pouvez mettre une bouteille plastique dans le bassin ; légèrement lestée, elle permettra de conserver une zone sans glace et ainsi de préserver l’apport d’oxygène pour les poissons. Vous pouvez également placer un fagot de bois ou de paille dans l’eau, pour ménager un espace sans glace. 

Attention : si une couche de glace est formée, ne surtout pas la briser ! Cela génèrerait des ondes qui peuvent blesser les poissons ! De plus, les poissons s’affoleraient et consommeraient d’avantage d’oxygène. Si une couche de glace est déjà formée, mettez un récipient d’eau chaude au contact de la couche de glace et attendez qu’elle fonde. Vous pouvez aussi pomper de l’eau, et ainsi créer une couche de 2-3cm d’air, qui va protéger le bassin.



Articles connexes : 
Préparer l'hivernage de son bassin de jardin dès l'automne
 

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter