Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

Glaucome chez le chat : causes, symptômes et traitement

Le glaucome chez le chat est une pathologie oculaire qui touche généralement les félins. Des yeux plus gros, de couleur rouge avec des larmes régulières, ce sont les signes de cette maladie oculaire dégénérative qui peut entrainer la perte progressive de la vue. Plus précisément, l'œil du chat produit excessivement de sécrétions aqueuses qui occasionne une augmentation de la pression intraoculaire endommageant le nerf optique ainsi que la rétine.
Ainsi, en cas de moindre doute concernant le comportement de l'animal, ses yeux doivent être consultés immédiatement par un vétérinaire pour qu'il puisse consulter les signes révélateurs. D'une manière générale, le glaucome félin concerne les chats âgés, même s'il peut faire son apparition dès la naissance du félin. Dans cet article, nous allons faire le point sur les causes, les symptômes et le traitement de cette maladie de l'œil.

Glaucome chez le chat : causes, symptômes et traitement

Les causes du glaucome chez le chat

Le glaucome chez le chat est une maladie des yeux sévère qui peut conduire à la cécité ou la perte totale de la vision. Cette pathologie a différentes origines.

Le glaucome congénital

Il peut être le résultat d'une modification générique durant la gestation. Pour cela, la maladie est présente dès les premiers mois du félin. Le symptôme est très simple : l'œil de l'animal présente une petite malformation. Néanmoins, ce type de glaucome reste très rare chez les chats.

Le glaucome primaire

Quand cette maladie des yeux est transmise par les parents de l'animal, on parle d'une maladie héréditaire appelée glaucome primaire. Apparu généralement quelques années après la naissance, c'est-à-dire, à 4 ou 5 ans, il touche d'abord le seul œil de l'animal puis il affecte l'autre œil quelques mois plus tard. Même s'il est assez rare chez les chats, il existe certaines races qui sont particulièrement concernées par cette pathologie notamment les Birmans, les persans ou encore les siamois.

Le glaucome secondaire

On évoque le glaucome secondaire lorsque cette pathologie oculaire s'est développée à la suite d'une autre maladie des yeux. Voilà pourquoi, il est considéré comme la forme de glaucome la plus courante chez les chats. Les maladies oculaires les plus fréquentes à l'origine de cette forme de maladie sont :

  • L'uvéite antérieure : il s'agit d'une irritation à l'intérieur du globe oculaire ;
  • La cataracte : la lentille de l'œil appelée le cristallin se gonfle et devient noir foncé ;
  • La luxation du cristallin : le cristallin bouge à l'intérieur du globe oculaire ;
  • L'hyphéma : l'œil du chat commence à saigner.

Les symptômes du glaucome et diagnostic

En présence de cette maladie, le système oculaire du chat perd son fonctionnement normal. L'animal peut ainsi présenter de nombreux signes qui sont souvent alertant pour consulter au plus vite un vétérinaire.

  • Une grosseur précipitée de la taille du globe oculaire ;
  • Des rougeurs de l'œil ;
  • Une dilatation et une asymétrie des pupilles ;
  • Des paupières fermées ;
  • Des larmoiements fréquents ;
  • Une dégradation du nerf optique ;
  • Une perte progressive de la vue qui s'aperçut grâce à une démarche désordonnée.

Pour diagnostiquer le glaucome chez les chats, le vétérinaire est le seul professionnel de la santé qui peut le réaliser. Pour cela, il effectuera une mesure de la pression intraoculaire (PIO) via un appareil spécial nommé le tonomètre. Entièrement indolore, cette mesure demande une immobilité totale pour avoir une valeur sure. Voilà pourquoi, la séance peut être stressante pour le chat. Ce diagnostic permet d'évaluer la gravité de la pathologie afin de limiter les éventuels dommages visuels.

Le traitement du glaucome

Le but d'un traitement du glaucome est de faire disparaitre les douleurs tout en stabilisant la pression intraoculaire pour éviter la cécité. Pour cela, le vétérinaire met en place un protocole de soins pour le traiter efficacement. Pour faire baisser la pression, l'administration de collyres et de corticoïdes sous forme d'injection est le traitement le plus utilisé. Souvent, ce type de traitement avec collyre spécial ne s'avère pas efficace même après plusieurs mois d'administration. Quand le résultat est insatisfaisant, une intervention chirurgicale est alors nécessaire pour réduire la pression à l'intérieur de l'œil. Il s'agit de l'énucléation qui consiste à retirer l'œil malade et de faire une implantation d'une prothèse.

En outre, le glaucome peut être traité d'une autre manière : le recours au laser. Si son apparition date récemment, l'intervention chirurgicale au laser reste une bonne option pour diminuer d'une manière considérable l'humeur aqueuse et donc de faire baisser la pression. C'est une intervention assez onéreuse qui exige une bonne assurance pour pouvoir la bénéficier.

Préventions du glaucome

Pour qu'un animal de compagnie comme le chat n'attrape pas cette maladie grave des yeux, il est important de lui offrir un entourage sain ainsi que des soins convenables. A commencer par une alimentation équilibrée qui permet de le garder fort physiquement et mentalement. En outre, pour éviter l'apparition du glaucome, il faut éviter à tout prix de laisser errer son chat n'importe où. Après une balade, il est conseillé de faire une vérification minutieuse de ses yeux. En cas d'une moindre affection oculaire, le soin doit se faire dans l'immédiat pour empêcher le développement de certaines pathologies. A chaque changement de comportement ou une transformation au niveau de la manière de déplacer de l'animal, son maitre doit manifester une vigilance accrue face à son animal. Cela peut être le début de la maladie des yeux. Pour cela, il doit surveiller d'une manière régulière les yeux ainsi que la vue du chat. Il ne faut pas également oublier la visite de contrôle périodique chez le vétérinaire.


Si la prévention du glaucome chez le chat reste difficile, il est possible de faire une anticipation en cas de moindre souci de santé. En effet, la souscription à une mutuelle santé animalière peut être une solution indéniable pour ne pas dépenser trop d'argent sur les soins de l'animal. Avec un suivi vétérinaire régulier et une bonne connaissance des pathologies félines, votre chat a de fortes chances de préserver sa santé, et vous de prévenir les risques et maladies susceptibles de l'affecter. Restez donc connecté sur notre blog qui traite de la santé animale afin de vous informer en temps et en heure des diverses affections et soins appropriés.

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter