Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

Laisser son chien seul : Combien de temps par jour ? 5 Conseils

Pouvoir laisser son chien seul quelques heures nécessite du temps et de l'organisation pour le maître. Un chien est un animal sociable. C'est pourquoi, il peut lui être difficile de vivre tout seul, même une ou deux heures. L'apprentissage de la solitude est nécessaire et capitale pour le bien-être de tous. Pour éviter qu'il présente des comportements anxieux, tels que des destructions, des aboiements ou des plaies de léchage, des sorties et des jeux sont essentiels pour tromper l'ennui.
Avoir un animal de compagnie nécessite un minimum d'implication et de temps. Si le mode de vie ne permet pas de dégager quotidiennement du temps pour le bonheur de ce petit être, il est totalement exclu d'en adopter un. Ce n'est pas un objet de décoration, ni un faire valoir qu'on range après s'en être servi.

Laisser son Chien seul : Combien de temps par jour ? 5 Conseils

1. Combien de temps par jour peut-on laisser son chien seul à la maison ?

Un chien est un animal sociable donc, la solitude n'est pas une situation normale pour lui. Il peut facilement déprimer si ses besoins primaires ne sont pas satisfaits. C'est pourquoi, pour pouvoir laisser son chien seul toute une journée, soit environ 8 heures, il faut qu'il se soit suffisamment dépensé avant et après. En effet, le fait de le sortir de son cadre de vie, de le faire courir, lui procure déjà de la joie, mais aussi de la fatigue.

Pendant l'absence des maîtres, il faut que le chien ait de quoi s'occuper pour éviter l'ennui et donc, des éventuelles destructions. En fait, le problème n'est pas la durée, car un chien peut mal vivre une absence de 2 ou 3 heures et certains autres être sereins pendant 8 heures. Les chiens n'ont pas la même notion du temps que nous. Ils ne peuvent bien évidemment pas dater les évènements. L'absence des maîtres est généralement bien vécue par leur compagnon. Cela est dû à un bon apprentissage, celui de la solitude. C'est une forme de routine quotidienne avec un cadre défini, une fois par jour, le même nombre d'heures. Le maître se lève à la même heure, prend son petit déjeuner, le chien a son repas, il sort pour faire ses besoins et le maître s'en va. Ce rituel journalier aide le chien. Il lui permet de se situer dans le temps. 

C'est pourquoi, le mode de vie impacte le comportement. Un chiot ou un chien vieillissant ne vivra pas la situation de la même façon. Un chiot venant d'être séparé de sa mère et de sa fratrie devant subir du jour au lendemain une solitude d'une grande amplitude pourra ressentir un sentiment d'abandon. Un chien âgé pourra développer des comportements tels que la malpropreté, car il ne pourra plus se retenir autant de temps que précédemment. De plus, la sénilité peut modifier le caractère et donc le comportement du chien. Il peut devenir angoissé, ne plus supporter la solitude. À partir de ce moment là, le maître doit trouver des solutions pour s'adapter et accompagner sereinement son fidèle compagnon.

2. Éduquer son chiot face à la solitude

C'est au maître d'enseigner à son chiot la gestion de l'absence. Cela s'apprend, ce n'est pas un comportement inné chez un chien de rester longtemps tout seul. Cette période ne doit pas être vécue comme une punition, ni générer de comportements inadaptés tels que : des destructions, des aboiements, des mutilations... Le but est que le chien se sente tranquille chez lui à attendre le retour du maître, en toute sérénité. Même seul, il doit être paisible. 

Dès l'arrivée d'un chiot, il faut créer des liens de confiance et lui laisser le temps de prendre ses marques. Seulement à ce moment-là, il est pertinent de lui apprendre la gestion de l'absence. Cela doit se faire progressivement avec beaucoup de patience. Prendre quelques jours de congés peut être une bonne idée pour mettre en place de bonnes habitudes qui dureront toute la vie du chien. Pendant ces quelques jours, il sera possible de simuler des absences plus ou moins longues, et ainsi permettre au chien de voir que le maître revient.

Quelques minutes après les retrouvailles, des séances de jeux, de caresses ou de longues promenades prouveront au chien, que rester seul n'est pas synonyme d'abandon. Bien au contraire, le retour du maître sera une joie et une source de plaisir et d'occupations. Le plus simple est de prendre le temps de l'habituer en simulant de multiples absences de durées différentes. Le chien comprendra que la solitude ne dure pas et qu'au retour du maître, mais pas immédiatement, il a droit à une grande promenade, un moment de jeu...

Les chiens sont tellement proches de nous qu'ils ressentent toutes nos émotions, des plus joyeuses aux plus stressantes. Si le fait de devoir laisser son chien seul crée au maître un sentiment de peur ou d'appréhension, le chien va le ressentir et s'inquiéter de ce qui va se passer.

3. Connaître les races de chiens plus indépendantes

Il n'existe pas réellement de races plus prédisposées à aimer la solitude que d'autres. Malgré cela, certaines se révèlent être plus posées, plus calmes, donc plus enclins à rester seuls.

  • Le Basset hound est un chien assez placide qui, bien que proche de sa famille reste très indépendant. C'est une race facile à vivre, douce et affectueuse. Le basset hound n'est pas particulièrement sujet à l'anxiété et supporte bien la solitude. Il a tout de même besoin de longues promenades.
  • Le Chow-chow est un chien généralement solitaire et calme. Même si il ne demande pas une attention constante, il a malgré tout besoin de contacts et de soins de la part de son humain. Il se montre très indépendant et peu démonstratif. Néanmoins, il est  fidèle et très attaché à son maître.
  • Les Teckels sont des chiens courageux et en même temps très indépendants. C'est pourquoi, ils sont souvent perçus comme étant très têtus. Cela peut malheureusement  poser quelques problèmes lors de l’éducation. Le fait qu'il aime être seul est un avantage pour les personnes qui ne peuvent pas rester à la maison toute la journée. Ils apprécient les temps seuls. Étant généralement des chiens assez calmes et silencieux, ils n'hurlent pas s'ils sont, bien sûr, éduqués.
  • Malgré le fait que le Shiba adore se faire chouchouter, il est important de respecter ses moments de solitude qui font de lui un chien solitaire et aimant donc rester seuls. Ce sont des chiens très indépendants, calmes et tranquilles. De plus, ils sont exceptionnellement propres. 
  • Le Shar pei est la race chinoise la plus populaire au monde. C'est un chien qui développe un lien très fort avec son maître, ce qui ne l'empêche pas d'aimer la solitude et d'être très indépendant. 
  • Le Bouledogue anglais est un chien assez pantouflard.  Il aime bien profiter des petits moments de jeux mais surtout aller faire la sieste sur son coussin. En général, c'est un chien doté d'une grande capacité d'adaptation qui est apte à s'adapter au mode de vie de ses maîtres. 

Malgré cela, tous les chiens ont besoin de l'affection de leur maître. L'attention qu'on leur porte est essentielle pour leur bien-être et la qualité de leur vie.

4. Habituer son chien à l’absence progressivement

Dès son arrivée, il faut apprendre au chiot à rester seul, et cela de manière progressive. Ainsi, il associera les départs de ses maîtres comme étant naturels, et apprendra à mieux les supporter.

Il est important de ne pas ritualiser les départs. Le chien n'a pas besoin de cela. Le simple fait de mettre des chaussures et de prendre les clés de la voiture lui feront comprendre le départ imminent du maître par associations. C'est pourquoi, lui simuler de faux départs peut être intéressant. Ainsi, le chien surveillera moins les faits et gestes du maître. Pour faciliter cela, il faut commencer par l'ignorer environ un quart d'heure avant de partir. Cela évitera de dramatiser le moment de la séparation. Le silence immédiat dans la maison peut renforcer son sentiment d'abandon. Pour parer à cette éventualité, laisser un bruit de fond comme la radio ou la télévision allumée peut être une solution à court terme. De nombreux jouets sont disponibles, soit en magasins spécialisés, soit à faire soi-même. Le chien doit trouver de quoi s'occuper pendant ces quelques heures. 

Des jeux d'occupation lui permettront de passer le temps de façon intelligente. Il peut être possible de lui laisser à disposition, en plus de l'inévitable bol d'eau fraîche, des os à mâcher. Le fait de mastiquer aura en même temps un effet bénéfique sur la plaque dentaire. Autre activité auquel on ne pense pas immédiatement : le tapis de léchage. Ce jeu d'enrichissement alimentaire stimule mentalement et physiquement le chien. Le léchage est un comportement naturel. C'est un moyen pour le chien de s'apaiser, de se détendre. Le jouet de léchage est idéal pour réduire le stress et l'anxiété. C'est pourquoi il est tout à fait adapté pour habiter le chien à rester seul.

Jusqu'à ses 4 mois, environ, il peut être intéressant de laisser au chiot un vêtement appartenant au maître. L'odeur pourra le rassurer. Des diffuseurs d'huiles essentielles sont disponibles. Ils émettent des effluves apaisantes.

Au bout de 8 à 9 heures d'absence, le chien retrouve son maître dans la plus grande joie. C'est à ce moment-là qu'il ne faut pas commettre l'erreur des grandes effluves du retour. La meilleure solution est encore de l'ignorer un petit moment (environ un quart d'heure) et refuser de sa part ses assauts de joie.

5. S’occuper de son chien avant et après votre absence

Pour son bien-être physique et mental, le chien doit pouvoir se dépenser tous les jours. Il doit pouvoir courir, explorer, gratter, grimper, voir d'autres chiens... Toutes ces activités sont nécessaires pour son équilibre physique et mental. Après s'être dépensé de la sorte pendant plus d'une demi-heure, le chien est généralement capable de rester seul pendant quelques heures. Il faut bien évidemment vérifier qu'il ait fait tous ses besoins sous peine d'une petite surprise au retour de la journée d'absence.

Jouer avec son chien procure au maître comme à l'animal, un sentiment de bien-être, de bonheur partagé. En plus de renforcer la complicité entre eux, le jeu apporte une fatigue musculaire qui lui permettra de passer une bonne partie de la journée à dormir.

Balle sonore à friandises pour chien Zolia FUN Play&Snack

Balle sonore à friandises pour chien Zolia FUN Play&Snack

Avis 4.5 155
2,98€
Acheter
Toutefois, ce n'est pas tant le fait d'emmener son chien se promener une demi-heure tous les matins et tous les soirs au même endroit qui fait de lui un chien heureux. Ces animaux sociaux ont besoin d'interactions avec leur maître. Ils aiment jouer, se faire caresser, qu'on prenne soin d'eux. Ce ne sont pas des objets à mettre au bout d'une laisse pour sortir et à ranger en rentrant à la maison. Pour leur bien-être, il faut les intégrer à la vie de famille et qu'ils se sentent utiles et appréciés.

À NE PAS FAIRE ! Il est totalement faux de penser que prendre un deuxième animal atténuera le mal-être du premier et la difficulté de ce dernier à être seul. Cela aura juste pour effet de rendre l'autre malheureux en plus du premier. Un chien a besoin de liens sociaux avec d'autres chiens, mais cela ne remplace pas la présence du maître et du lien qui les relie.


En résumé ! Un chien peut très bien rester seul toute une journée s'il a été éduqué pour. La solitude n'est pas innée chez lui. L'éducation, la race mais également le caractère sont à prendre en compte pour pouvoir laisser son chien seul à la maison. On ne prend pas un animal pour un élément de décoration, mais pour avoir un ami et créer un lien. Une relation unique extraordinaire se mettra en place, mais pour cela, et comme pour tout, il faut prendre son temps et s'impliquer. Des professionnels du domaine canin, tels que les éducateurs, les comportementalistes ainsi que les vétérinaires sont là pour prodiguer des conseils avisés.

Articles connexes :
Huile de CBD pour Chien et Chat : 5 Conseils pour bien l’utiliser !
Faire Garder son Chien pendant les Vacances : 6 Solutions !
Mon Chien ne mange plus ses Croquettes : Que faire ? 11 Conseils d'experts

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter