Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

Maladie des griffes du chat : Causes, Symptômes et Traitement

Les spécialistes la nomment "lymphoréticulose bénigne d’inoculation". Elle est provoquée par une bactérie, qui se transmet par l’intermédiaire des puces. Ensuite, elle se loge principalement dans la gueule du chat, et l’animal véhicule la maladie des griffes du chat avec sa salive sur l’ensemble de son corps lorsqu’il fait sa toilette. Souvent sans danger pour les félins, la bartonellose peut provoquer des symptômes plus graves chez l’homme. Zoomalia vous explique comment la prévenir en éradiquant les parasites, la reconnaître et quand consulter, que ce soit pour votre animal ou un membre de votre famille.

Maladie des griffes du chat : Causes, Symptômes et Traitement

Maladie des griffes chez le chat : les causes

La maladie des griffes du chat est due à la bactérie Bartonella henselae, qui peut être transmise à l’homme lors de griffures ou de morsures. Cette zoonose (maladie infectieuse pouvant passer de l’animal aux humains) est bénigne dans la plupart des cas. Rarement, elle peut aboutir à une prise en charge médicale, notamment en cas de fragilité du système immunitaire.

Les chats se contaminent entre eux par l’intermédiaire des puces infectées, dont les excréments souillent le pelage avec des bactéries vivantes. Elles se localisent ensuite à l’intérieur de sa gueule et sont dispersées lors de la toilette.

99 % des êtres humains qui développent la bartonellose ont été en contact avec un chat. La difficulté dans la prise en charge provient du fait que les chats infestés semblent souvent en bonne santé. Les études ont du mal à établir avec précision comment le micro-organisme arrive à s’installer sans être repéré. Il semble que les périodes de contagion soient cycliques.

Des patients n’ayant pas eu de contact avec des chats peuvent aussi attraper cette zoonose, cette fois-ci par l’intermédiaire des puces contaminées. Cette situation reste exceptionnelle et n’a pas été formellement démontrée de façon scientifique. Cependant, il faut en avoir conscience pour ne pas passer à côté d’un diagnostic et pouvoir agir si l’infection s’avérait dangereuse pour l’organisme.

Les enfants sont plus souvent atteints par la maladie des griffes du chat, probablement parce qu’ils sont plus proches de leur animal de compagnie et qu’ils jouent facilement avec lui. D’ailleurs, un chaton qui mordille ou griffe peut aussi la transmettre, même quand les lésions sur la peau semblent légères et sont presque invisibles.

Maladie des griffes du chat : Chaton qui griffe le bras d'un enfant

Symptômes et diagnostic de la maladie des griffes du chat

Les manifestations de la bartonellose chez le chat

Chez les félins, les symptômes passent souvent inaperçus. En réalité, ils supportent assez bien cette pathologie et n’en souffrent que rarement. Toutefois, certains comportements ou constats peuvent vous alerter sur le danger de la bactérie dans l’organisme de votre animal de compagnie :

  • présence de puces ;
  • ganglions gonflés ;
  • apparition de fièvre ;
  • apathie et refus de s’adonner aux activités habituelles ;
  • perte d’appétit ;
  • inflammation des yeux, de la bouche ou du museau ;
  • tremblements, mouvements des yeux inhabituels, troubles nerveux, etc.

Le diagnostic se fait également en étudiant les habitudes quotidiennes du chat et les risques qu’il ait été en contact avec d’autres animaux malades. La majorité des chats contaminés n’ont pas été traités contre les parasites depuis plusieurs semaines et côtoient d’autres congénères, eux aussi porteurs de la bactérie. Lorsque deux chats se battent ou s’accouplent, il est très facile pour les puces infestées de passer de l’un à l’autre.

Les manifestations de la bartonellose chez l’homme

Lorsque la griffure ou la morsure sont peu profondes, les signes de l’infection sont discrets. Dans certains cas, une pustule peut apparaître à l’endroit où la bactérie a été inoculée. Chez les enfants, on va constater une inflammation des ganglions au niveau des aisselles ou du cou, qui va disparaître quelques jours plus tard dans la majorité des cas.

Zoomalia vous conseille tout de même de rester vigilant si vous remarquez les symptômes suivants, car ils peuvent apparaître lorsque la maladie des griffes du chat est présente dans votre organisme :

  • ganglions lymphatiques gonflés ;
  • fatigue générale accompagnée de fièvre ;
  • douleurs musculaires et articulaires ;
  • fortes migraines ; 
  • perte d’appétit et de poids ;
  • boutons et conjonctivite.

Chez les hommes, le diagnostic se fait sur un recoupement des signes cliniques, avec une étude de l’entourage du malade et de ses fréquentations. L’objectif est de définir s’il y a eu un contact avec un chat dans le mois précédant l’apparition des symptômes.

Le médecin va chercher à savoir si une griffure ou une morsure peut être relatée par le patient. Si les doutes persistent, une prise de sang peut venir confirmer ou infirmer le diagnostic, grâce à une étude sérologique.

Remèdes, solutions préventives et consultation vétérinaire

Pour anticiper et éviter que votre chat attrape la bartonellose, le meilleur réflexe reste la prévention et l’application d’un produit anti-puces.

Application régulière d’un traitement antiparasitaire sur votre chat

Il existe de nombreuses solutions en fonction de l’activité et de l’acceptation de votre animal de compagnie des divers traitements :

  • Les pipettes : Elles agissent rapidement et sont peu onéreuses, c’est une valeur sûre pour débarrasser facilement votre chat des parasites.
  • Les poudres et les mousses : Pour les chats qui n’aiment pas l’eau, la poudre ou la mousse permettent de traiter l’ensemble du pelage de façon efficace avec une application sans rinçage.
  • Les shampoings : Les animaux qui supportent la douche peuvent aussi être traités avec un shampoing anti-puces une fois par semaine, la protection dure environ quinze jours.
  • Les sprays : Grâce à leur action répulsive, ils permettent de prévenir l’installation des puces, tout en éliminant les parasites déjà présents dans les poils du chat.
  • Les poudres alimentaires et les comprimés : Mélangés à la nourriture, ces antiparasitaires protègent votre chat en continu des puces et autres parasites.
  • Les colliers : C’est un moyen de chasser les puces sans déstabiliser le système olfactif de votre chat. Vous pouvez choisir un collier avec un système anti-étrangement pour éviter les accidents, si votre chat sort et crapahute.
  • Les ultrasons anti-puces : ces dispositifs novateurs n'utilisent aucun produit toxique. L'appareil rechargeable se fixe au collier de votre chat ou peut se poser sous son couchage. Seules les parasites perçoivent les ondes insupportables, ce qui les repoussent efficacement. Il peut s'utiliser en complément des antiparasitaires traditionnels.

Tickless Mini Cat rechargeable - Plusieurs coloris

Tickless Mini Cat rechargeable - Plusieurs coloris

44,59€
Acheter

Quand consulter un vétérinaire ?

Si votre animal a arrêté de s’alimenter et qu’il semble complètement abattu, vous pouvez consulter un spécialiste pour lui demander un bilan de santé. Il pourra ainsi vérifier quelles sont les causes de son état.

En principe, le chat est vecteur de la bartonellose, rares sont les cas d’aggravation. Toutefois, vous pouvez l’aider en faisant baisser la fièvre, en lui nettoyant les yeux en cas de conjonctivite. Le vétérinaire pourra adapter le traitement en cas de troubles du comportement plus inquiétants.

Un chat adulte ne doit pas rester plus de 24 heures sans manger, au-delà de ce délai, consultez un spécialiste rapidement.

Prescription d’un traitement antibiotique chez les personnes immunodéprimées

Chez l’humain, la maladie peut prendre des formes inquiétantes. L’atteinte la plus grave va affecter les organes vitaux, tels que les poumons, le cœur, le foie ainsi que le système neurologique. Dans les cas d’immunodépression, la prise d’antibiotiques va aider le patient à combattre la maladie et à éviter une prolifération de la bactérie dans l’ensemble de son organisme.

Lorsqu’un individu attrape la maladie des griffes du chat, il acquiert une immunité à vie.


En résumé ! Ne négligez pas le traitement des puces et autres parasites, car ils permettent de protéger votre chat et votre famille. Le confort et le bien-être de votre animal agissent sur son comportement et son espérance de vie. Pour qu’un chat soit en bonne santé le plus longtemps possible, il a besoin de manger une nourriture de qualité et adaptée à ses besoins, tout en faisant régulièrement de l’exercice. En apportant l’ensemble des soins nécessaires à son épanouissement, vous prolongez la durée de vie de votre animal de compagnie. Vous écartez aussi les virus ou les bactéries qui pourraient vous causer des problèmes de santé importants. En cas de doute, Zoomalia vous conseille de demander l’avis d’un vétérinaire, seul à pouvoir prodiguer des soins adaptés à chaque situation.

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter