Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

Les 21 oiseaux du jardin en hiver : quels sont-ils ?

Vous avez remarqué que certains oiseaux, souvent les mêmes, viennent faire un petit tour dans votre jardin ou sur votre balcon. Les oiseaux du jardin en hiver manquent de nourriture, pourtant ils ont besoin de nombreuses ressources pour leur survie. Quel plaisir de les apercevoir dans leur milieu naturel attraper des vers de terre et des baies sauvages ou becqueter quelques miettes de pain perdues ici et là.
Faisons le point sur 21 espèces d’oiseaux sauvages qu’on a plus de chance de rencontrer durant l’hiver. Vous pouvez les protéger en leur offrant un gîte gratuit, un nichoir adapté, une mangeoire et une alimentation conforme à leur régime alimentaire. Pour connaître tous les oiseaux de la nature qui vous rendent visite en ce moment, découvrez notre article de blog ultra instructif !

Les oiseaux du jardin en hiver : quels sont-ils ?

1. L’Accenteur mouchet

On le confond souvent avec un moineau de par ses plumes brunâtres, excepté son bec beaucoup plus fin. La tête est grise-cendrée, la queue noire et les pattes jaunâtres. Son espérance de vie ne dépasse pas les 9 ans dans la nature sauvage. Il peut atteindre 14 cm de long et 21 cm d’envergure. Il pèse 20 grammes tout mouillé. Il se plaît à chanter sur une branche tranquillement perché sur un arbuste, un arbre ou un buisson dense.

C’est un oiseau granivore discret que l’on peut apercevoir au moment où il recherche sa nourriture ou en période de reproduction les beaux jours. De la famille des passereaux, il se familiarise facilement avec l’Homme. Il fait son nid généralement dans des buis, mais dans un arbre de grande taille. Lui proposer un nichoir artificiel ne sert à rien, contrairement à une mangeoire au sol.

Les oiseaux du jardin en hiver : accenteur mouchet

2. Le Chardonneret élégant

Issus de la famille des fringilles, ces passereaux granivores de petite à moyenne taille (14 cm) ont une envergure de 21 à 25 cm et pèsent 14 à 18 grammes. Facile à identifier au plumage rouge vif de sa tête, il est généralement plus petit qu’un moineau. Son corps est brun et blanc sous l'abdomen, ses ailes et sa queue sont noires, ses pattes rose clair et son bec court et conique.

Il vit principalement dans les forêts feuillus ou mixtes, au bord des cours d’eau, dans les vergers ou les milieux arborés. Il fait son nid naturellement dans des arbres hauts (bouleaux, aulnes, pins) en milieu riche en graines, fleurs de tournesol et en fruits. Il aime vivre en groupe, sauf au printemps où il se dévoue à la reproduction. Ne lui offrez pas de boules de graisse qu’il déteste mais plutôt un mélange de graines, de plantes ou d’herbes (chardons) dans une mangeoire suspendue.

Les oiseaux du jardin en hiver : Chardonneret élégant

3. L’Étourneau sansonnet

Proche du merle noir, c'est un oiseau migrateur de 21 cm de long et de 31 à 40 cm d'envergure pesant de 60 à 96 grammes. Il peut vivre jusqu’à 15 ans, ce qui fait de lui un volatile robuste. Contrairement au merle, il a une queue à peine perceptible qui vient en prolongation de ses ailes longues. Ses plumes sont noires et brillantes, son bec jaune et ses pattes rose à rouge. Quelques tâches blanchâtres à rousses sont présentes sur son pelage.

De nature grégaire, il aime aller partout : dans les forêts, chez l’habitant, au bord de la mer dans les steppes, les jardins et les vergers, et dans un nichoir artificiel de 50 mm d'entrée. Il appréciera certes les nichoirs, les abreuvoirs et les mangeoires de toutes sortes. Pour se nourrir, il fouille le sol et les terres sans cesse, telle une poule qui picore (vers de terre, mollusques, larves…). Omnivore, Il ira même fouiner dans les tas de fumier, les composts, les déchets alimentaires, les ensilages et terres agricoles. Son côté frugivore le rend très friand des cerises l'été.

Les oiseaux du jardin en hiver : Étourneau sansonnet

4. La Grive musicienne

Ce passereau frugivore mesure 23 cm, de 33 à 36 cm d'envergure et pèse entre 65 et 90 grammes. Il possède un bec assez long et robuste, à l’instar de ses pattes. Ses plumes sont ornées d’un joli ton brun, gris et noir avec un soupçon de bleu, rouge ou orange un peu partout sur le corps. Il vit 14 ans en moyenne. En compagnie du merle noir, elle est reconnaissable entre toutes avec une corpulence trapue, une queue courte, des plumes de couleur taupes, un abdomen crème et tacheté, des pattes roses, un bec brun et des ailes longues. Son chant flûté est digne d’une musicienne.

Elle vit principalement dans de nombreux espaces verts feuillus, en altitude ou non, et se satisfait aussi bien des bois que des parcs urbains. Elle recherche l’hiver les petits fruits et les invertébrés, des larves et des petits escargots son pêché mignon, ce qui favorise sa présence en milieux agricoles, dans les jardins, les vignes, les marais, les oliveraies et les palmeraies. Cet oiseau craintif niche exclusivement dans des abris naturels et peut se nourrir à une mangeoire au sol. Comme le merle et le rouge-gorge, elle chante à l’unisson le plus tard le soir et le plus tôt le matin.

Les oiseaux du jardin en hiver : Grive musicienne

5. Les Grues Cendrées

Le physique des grues se caractérisent par des plumes de couleur grise ardoise avec quelques notes noires ainsi qu’un long bec gris. Elles se déplacent avec des pas rapides et courts. Vous aurez l’opportunité de les apercevoir dans un champ près de chez vous, beaucoup plus rare dans votre jardin bien évidemment. Mais quel plaisir de les voir haut dans le ciel et de les entendre crier ! Elles mesurent plus d’un mètre, d’une grande envergure de 2 mètres et pesant 5 à 7 kg. Elles peuvent frôler 17 ans de longévité.

Fréquemment de passage dans les Landes pour s’y reproduire, elles hivernent dans de nombreuses campagnes, près des lacs, des marais ou sur des terres agricoles cultivées. Le couple niche en solo sur une grande plateforme d'herbes sèches sur le sol ou en hauteur. La grue cendrée est omnivore et se nourrit surtout de végétaux en hiver.

Les oiseaux du jardin en hiver : Grues cendrées

6. Le Merle noir

Son cri sonore effraie fréquemment son entourage. Le merle sautille souvent dans l’herbe pour chasser des vers de terre. Il adopte un régime alimentaire mixte, à la fois insectivore (vers, insectes, larves, lépidoptères) et frugivore l'hiver (cerises, figues, mûres). Ses plumes noires sont d’un beau mât uniforme avec des ailes courtes, une queue longue et des pattes brunâtres. Son bec jaune est long et robuste, idéal pour se nourrir dans la terre.

De taille moyenne à grande, il mesure 27 cm et 34 à 38 cm d’envergure et pèse 80 à 110 grammes. Il fréquente par petits groupes tous les habitats en pleine campagne ou en ville et ne craint pas l’Homme. Vous placerez de préférence sa mangeoire au sol et un nichoir artificiel d’une entrée grande et large.

Les oiseaux du jardin en hiver : Merle noir

7. La Mésange bleue

Appartenant à la famille des passereaux, la jolie mésange bleue insectivore est présente dans les feuillus. La couleur de sa robe permet de la reconnaître rapidement : jaune, bleu, tête noire et petites zones blanches. Vous remarquerez un trait noir qui traverse son œil du bec à la tête. Son bec est droit, court et fort et ses pattes également avec des griffes acérées.

Active et très agile, elle cherche sa nourriture en haut dans les arbres sur lesquels elle s'agrippe facilement la tête en bas. Son poids plume ne dépasse guère les 12 grammes et lui permet de se poser sur les branches les plus fines. Elle mesure 12 cm pour une envergure de 12 à 14 cm. Elle vit 15 ans et doit disposer d’une mangeoire suspendue et d’un nichoir de 28 mm en diamètre d’entrée.

Les oiseaux du jardin en hiver : Mésange bleue

8. La Mésange charbonnière

Ce petit oiseau granivore est présent dans les végétations moyennement hautes. Il aime se suspendre aux petites branches pour se nourrir et chasser la chenille processionnaire du pin et du chêne. Elle est plus grande que la mésange bleue. Elle mesure 14 cm et son envergure 23 à 26 cm. Elle pèse 16 à 21 grammes et vit généralement 15 ans.

Elle fait son nid dans un nichoir artificiel de 32 mm en diamètre d’entrée. Les mâles arborent une large cravate noire tout au long de leur poitrine alors que les femelles en ont une toute fine. Elle imite avec brio sur une mangeoire suspendue le chant des autres mésanges.

Les oiseaux du jardin en hiver : Mésange charbonnière

9. La Mésange à longue queue

Les apparitions de cette mésange sont rares, mais elle reste facile à reconnaître. C’est un des plus petits oiseaux d’Europe avec un poids plume de 7 à 9 grammes, une envergure de 6 à 10 cm et une taille de 16 cm. Elle a l’apparence d’une petite boule ébouriffée avec une longue queue droite. Insectivore, elle est à la recherche d’insectes, œufs, larves et nymphes.

Elle vit en groupe, surtout avec son clan familial et son espérance de vie peut atteindre 8 ans. Inutile de lui offrir l’hospitalité avec un nid artificiel, car seul un abri naturel répond à ses besoins. Elle appréciera toutefois une mangeoire suspendue ou sur pied et quelques vers déshydratés.

Les oiseaux du jardin en hiver : Mésange longue queue

10. La Mésange nonnette

De la famille des Paridés, la petite mésange nonnette combine un plumage jaune, rouge, bleu, noir ou blanc. Elle tient son nom de sa robe semblable à celle des religieuses, notamment avec sa calotte noire sur la tête, sous le menton et ses joues blanches. Elle a un bec droit, court et puissant qui lui permet de creuser les bois durs et de percer les fruits à coques et à graines. Leurs pattes fortes et griffues s’adaptent à tous les milieux arborés dans lesquels elle aime se cacher : derrière un branchage, sous des arbres feuillus ou des grosses haies.

Granivore, elle s’accroche à l’envers pour picorer des graines et des insectes (mouches, araignées, pucerons, coléoptères). Privilégiez donc une mangeoire suspendue et au sol. Elle pèse 9 à 12 grammes, mesure 12 cm pour une envergure de 20 à 21 cm. Son nichoir artificiel présente un diamètre d’entrée de 28 mm obligatoirement. Elle vit jusqu’à l’âge de 10 ans.

Les oiseaux du jardin en hiver : Mésange nonnette

11. Le Moineau domestique

Le populaire moineau domestique s'observe partout dans la végétation ou au sol. De nature grégaire et très sociable, ce petit granivore se nourrit sur une mangeoire sur pied ou suspendue. Il pèse 30 grammes et mesure 25 cm d’envergure et 15 cm de long.

Le mâle et la femelle sont solidaires pour construire leur nid ensemble et couver les œufs. Le couple d'oiseaux se faufile aisément dans des nichoirs artificiels dont l’entrée fait 32 mm de diamètre.

Les oiseaux du jardin en hiver : Moineau domestique

12. Le Moineau friquet

Le moineau friquet ressemble au moineau domestique avec son bec conique, ses ailes courtes et arrondies, aux nuances de brun, blanc, gris et noir. Cependant, il est plus petit que lui : il mesure 15 cm, pèse 19 à 25 grammes avec une envergure de 22 à 27 cm. Si vous l'observez attentivement, vous remarquerez qu'il porte une tâche noire sur la joue.

L’entrée de son nichoir artificiel doit être égale à 32 mm. Vif et rapide, ce granivore se déplace aussi bien au sol que perché dans les arbres et vit en groupe jusqu’à 10 ans. Les mangeoires en hauteur, sur pied ou au sol lui conviennent toutes.

Les oiseaux du jardin en hiver : Moineau friquet

13. Le Pic épeiche

Il appartient à la famille des Picidés, une espèce forestière que l’on retrouve dans toutes sortes d’habitats arborés ou non. Leurs pattes grises sont solides. Leurs plumes sont colorées d’un joli noir, blanc et un soupçon de rouge. Le bec est robuste et pointu. Il peut vivre jusqu’à 11 ans. C’est un oiseau insectivore qui aime se nourrir à une mangeoire suspendue. Son poids varie entre 70 et 98 grammes. Il mesure 24 cm et son envergure s’étend de 34 à 39 cm.

Vous pouvez l’observer en pleine nature accroché sur un tronc d’arbre. Aussi, les mâles se différencient des femelles par la présence d’une tâche rouge derrière la tête, un signe particulier que ces dames n’ont pas. Le couple peut faire son nid dans un nichoir artificiel d’une entrée de 50 mm.

Les oiseaux du jardin en hiver : Pic épeiche

14. Le Pic Vert ou Pivert

Woody Woodpecker en est un très célèbre ! Présent en forêt, dans les parcs ou les jardins publics, à la ville ou à la campagne, le Pivert fait partie des picidés. On le reconnaît chez soi facilement par son plumage jaune et vert, un dessus de tête rouge, des pattes robustes, des griffes pointues et un long bec qui lui permet de faire des trous dans les troncs d’arbres, tantôt pour se nourrir, tantôt pour construire un nid. Pas de nichoir artificiel pour cet oiseau sédentaire.

Comme le merle noir, le Pic Vert se nourrit au sol et arrive à fouiner jusque dans les fourmilières. Il se régale alors de fourmis et d’insectes nuisibles. Il mange aussi dans les bois des fruits et quelques graines. Il mesure 33 cm, d’une envergure de 40 à 42 cm et pèse 180 à 220 grammes. Il peut vivre jusqu’à 7 ans.

Les oiseaux du jardin en hiver : Pic vert ou pivert

15. La Pie Bavarde

Qui ne connaît pas la Pie qui chante ? Les Corvidés sont des passereaux de 50 cm et d’envergure de 56 à 61 cm. Ils pèsent 145 à 240 grammes. Son plumage noir et blanc, son bec massif et sombre, sa longue queue et ses pattes robustes identifient rapidement la pie. On note toutefois quelques reflets bleus, indigo, violets ou verts sur ses plumes. Elle aime évoluer dans des espaces terrestres ouverts et dégagés.

Frugivore à tendance nécrophage, elle se nourrit au sol et sera davantage attirée par une mangeoire posée par terre. Elle peut profiter de cadavres d’animaux, y compris d’insectes. Si vous la voyez relever sa queue, c’est que quelque chose l’inquiète ou l’excite. Perchée au sommet des arbres, elle fait son nid exclusivement dans la nature et se déplace toujours en couple jusqu’à ses 15 ans.

Les oiseaux du jardin en hiver : Pie bavarde

16. Le Pinson des arbres

Le Pinson des arbres fait partie des fringilles, des passereaux aux couleurs variées. Son régime omnivore lui fait aimer autant les insectes, les larves que les graines ou végétaux. On le reconnaît à son pelage multicolore, un manteau marron cuivré, une tête et un bec gris bleuté, un front noir et des joues châtains. De larges bandes blanches traversent le dessus de ses ailes et ses pattes sont rosâtres.

Le Pinson ne nichera pas dans des nids artificiels, seulement dans des abris naturels. En revanche, vous pouvez lui mettre à disposition une mangeoire sur pied ou en suspens. Les cités urbaines denses ne sont pas pour lui, mais il visite des lieux plus dégagés, au sol ou perché. Il est reconnaissable par les marques bleues sur sa queue et ses ailes. Son poids est variable entre 17 et 30 grammes, sa taille fait 15 cm et son envergure 26 cm.

Les oiseaux du jardin en hiver : Pinson des arbres

17. Le Rouge-gorge familier

Ce petit oiseau rondelet est un passereau de la famille des muscicapidés. Sa face orangée à rouge s’étend jusqu’à son abdomen. Ses ailes sont courtes, à l’instar de son bec fin et droit de couleur brune. Il pèse 16 à 22 grammes et mesure 14 cm et 20 à 22 cm d’envergure.

C’est un insectivore qui aime manger insectes et larves au sol ou sur une mangeoire sur pied. Sociable et joyeux, il se montre facilement dans les jardins, les basses-cours, les clôtures et les branches basses. Parfois, il s’arrache quelques plumes en signe de colère et hoche la tête de haut en bas lorsqu’il se sent menacé par un prédateur. Cet oiseau de la forêt niche dans des nids artificiels aux entrées larges.

Les oiseaux du jardin en hiver : Rouge-gorge familier

18. La Sittelle Torchepot

Le comportement et le plumage de cet oiseau insectivore permet de l’identifier facilement. C’est un bel oiseau bleu avec un long trait noir sur l’œil et un abdomen jaune pâle, crème ou blanc. Son bec est long et fin, ses ailes plutôt larges et arrondies, et sa queue courte dessinent la jolie silhouette de la Sittelle. Elle pèse 19 à 24 grammes, mesure 14 cm et 22 à 27 cm d’envergure.

Elle aime fréquenter les mangeoires suspendues et dévorer les insectes. On la repère le long des troncs et des grosses branches qu’elle descend la tête à l’envers. L’entrée de son nichoir artificiel doit mesurer 32 mm de diamètre, auquel cas, elle utilisera de la boue pour adapter l’orifice du nid qu’elle habite. Elle vit 9 ans tout au plus.

Les oiseaux du jardin en hiver : Sittelle torchepot

19. La Tourterelle turque

Qui n’a jamais remarqué une belle tourterelle qui roucoule aux bords d’une fenêtre ou d’un toit ? On la retrouve dans les jardins, les parcs et les habitats pavillonnaires. Ce columbidé élancé vit proche de l’homme et de ses activités. Son plumage est gris clair, voire blanc. L’œil rubis est entouré de blanc et d’un bec noir. Ses pattes sont de couleur rose à violet.

Elle niche uniquement dans des abris naturels, ce n’est donc pas la peine de lui confectionner un nichoir artificiel. Par contre, pour l’attirer dans votre espace vert, vous lui mettrez une mangeoire sur pied ou au sol remplie de graines, vu son régime granivore. Le couple couve à tour de rôle les 2 œufs. La femelle peut pondre jusqu’à 6 fois par an. Elle mesure 32 cm, fait 47 à 55 cm d’envergure et pèse 125 à 225 grammes.

Les oiseaux du jardin en hiver : Tourterelle turque

20. Le Troglodyte mignon

Les Troglodytes sont des petits passereaux caractérisés par un long bec, des ailes courtes et arrondies et une petite queue relevée. Ses pattes sont roses et robustes. Son pelage brun comporte quelques nuances foncées et claires. Un sourcil beige surmonte son œil noir. Il pèse 8 à 13 grammes, mesure une taille de 10 cm et 13 à 17 cm d’envergure.

Son régime insectivore le pousse tout au long de l’année à se nourrir d’arthropodes, d’araignées, de larves, d'insectes divers, d'alevins ou de têtards. Une mangeoire au sol sera la plus appropriée pour lui. Il se déplace dans les buissons de branche en branche. C’est le mâle qui construit le nid tandis que la femelle l’agrémente à sa tour. Le couple se plaira également dans un nichoir artificiel d’une entrée assez grande. Son espérance de vie de 6 ans est plutôt courte comparée à celle de ses semblables.

Les oiseaux du jardin en hiver : Troglodyte mignon

21. Le Verdier d’Europe

Il est de la famille des Fringillidés. Son plumage haut en couleurs affiche un jaune vif ou vert-olive tranché par des plumes grises foncés ou claires. Il atteint 16 cm et 40 cm d’envergure avec un poids allant de 25 à 34 grammes. Il a un beau bec conique, une queue courte et des pattes roses.

Son habitat se situe dans plusieurs types de végétation tels que des arbres, arbustes, haies ou buissons. Il se régalera volontiers d’un bon mélange de graines dans une mangeoire suspendue. Par contre, il nichera que dans des abris naturels.

Les oiseaux du jardin en hiver : Verdier d'Europe


À retenir ! Vous voilà imbattable avec les différentes espèces d’oiseaux du jardin en hiver que vous côtoyez certainement au quotidien. Afin de les préserver, soyez attentif à leur nature et disposez dans votre jardin un lieu d’accueil agrémenté de mangeoires, de nichoirs, d'un point d’eau fraîche et de graines à volonté. Vous aurez plus de chances de les apercevoir le matin ou au crépuscule, à l'œil nu ou à l’aide de jumelles. Bon repérage !

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter