Trier Fermer

Comment installer un poulailler dans son jardin ?

La confection, l'installation et l'utilisation d'un poulailler sont bien évidemment règlementées en France. Il est donc important, avant de se lancer dans tout projet, d'avoir une vision générale de l'état actuel de la législation, afin de connaître les limites et les obligations qui incombent aux détenteurs de poulaillers. Vous pourrez ainsi vous mettre directement en conformité, sans commettre le moindre impair qui pourrait vous être dommageable.
 


Sommaire :





 

Avant propos juridique

Avant de vous lancer dans votre projet de poulailler, veillez tout d'abord à ce qu'aucun arrêté municipal n'ait été pris par votre commune qui pourrait éventuellement restreindre les installations de poulaillers dans votre jardin. Une fois que vous avez constaté que vous pouvez installer votre poulailler dans votre jardin, il reste à savoir quel poulailler vous pouvez installer.

D'un point de vue juridique, il existe trois types différents de poulaillers, nécessitant diverses autorisations. Pour les plus petits, disposant d'une population inférieure à 10 individus, il n'y a aucune règle particulière compte-tenu du fait que cette installation est assimilée à des animaux de compagnie, et n'a donc à souffrir d'aucune autorisation particulière. La seconde catégorie concerne les installations de basses-cours. Ces installations ne demandent pas à l'individu en disposant d'être agriculteur ou de s'être déclaré en mairie, à la condition que sa population soit au maximum de 50 poules de plus de 30 jours, réservant ainsi le produit de basse-court à une consommation familiale. La dernière catégorie - qui ne peut être placée au fond du jardin - concerne l'élevage des poules, dans des installations qui comportent plus de 50 poules de plus de 30 jours. Cette dernière catégorie dépend d'une règlementation particulière et est réservée aux professionnels.

Du point de vue des nuisances sonores les textes de lois restent relativement clairs. Le législateur considère que les nuisances sonores émises par les gallinacés sont des nuisances normales en campagne. Il faut cependant considérer que des bruits incessants voire gênants ne sauraient être reconnus comme des nuisances normales et engageraient de fait la responsabilité civile des propriétaires de ces animaux. Pour plus de confort tant au niveau de la santé qu'au niveau de la tranquillité du voisinage, la loi dispose que les installations de basses-cours doivent être placées à au moins 25 mètres de la première habitation. Concernant les élevages, ils doivent se trouver à au moins 50 mètres, mais ne peuvent de toute évidence par être placés dans le jardin de particuliers. Concernant les petites installations de moins de 10 animaux, il n'existe aucune distance minimale, même si pour le bien de tous pensez à les éloigner le maximum des habitations.

Le dernier point sur lequel vous devrez veiller concernera l'entretien de vos installations, et plus précisément du sort que vous réserverez au fumier de vos gallinacés. Dans tous les cas, et pour des raisons évidentes de santé publique, mais aussi de confort du voisinage, le tas de fumier devra se trouver au minimum à 35 mètres de toute habitation, mais aussi d'un point d'eau ou encore de la voie publique.

Dans les cas où vous ne respectiez pas ces quelques recommandations vous pourriez voir votre responsabilité engagée par un de vos voisins qui serait incommodé de votre nouvelle population. En effet, tout le monde n'apprécie pas le rapprochement à la nature !

 

Un poulailler... Qu'est-ce que c'est ?

Le poulailler est le lien de vie des poules et autres animaux de basse-cour. Le poulailler est souvent décomposé en deux parties distinctes qui sont les parties de vie et les parties de nuit. Les parties de vie sont le plus régulièrement celles situées en extérieur, entourées d'un grillage dans le but d'éviter les éventuelles évasions de vos charmants animaux. Il n'est pas toujours nécessaire que le poulailler dispose d'un "toit" grillagé, les poules ne volant pas (il s'agit ici des poules). La partie nuit est la partie couverte de votre poulailler, qui comporte les couveuses sur lesquelles vos poules seront amenées à dormir, mais aussi à pondre leurs oeufs. Cette partie doit être à l'abri du vent, du froid mais aussi des trop fortes chaleurs et disposer nécessairement d'un point d'eau.

Il existe bien évidemment divers poulaillers, adaptés aux attentes de chacun, mais surtout aux besoins de chacun.

 

Les poulaillers grand public 

Ces poulaillers se développent de plus en plus, aussi bien dans les zones périurbaines ou urbaines, que dans les zones plus rurales. Cela signifie donc bien qu'ils possèdent des avantages non négligeables qui permettent de conquérir un large public. Ces poulaillers sont le plus souvent vendus en kit, à monter soi-même et à placer là où vous le désirez. Il en existe cependant certains qui peuvent être transportés sans être démonté, mais ces modèles sont rares et sont généralement relativement petits, donc adaptés à une faible population.


Les poulaillers pré-fabriqués présentent des matériaux de choix, ainsi que des coupes inédites et intéressantes conçues par des ingénieurs à la recherche du produit qui saura vous ravir. L'avantage principal est que vous emportez quasiment un produit fini puisque vous n'aurez qu'à le monter et à l'installer, sans plus de travaux de votre part, ce qui présente pour de nombreux consommateurs - pas forcément très bricoleurs - un avantage de choix, ne nécessitant aucune compétence particulière.

 

Où placer son poulailler ?

Comme cela a été traité plus haut, il semble toujours judicieux de placer le poulailler relativement éloigné des habitations, et le fond du jardin paraît être un endroit idéal. En effet, vous allez pouvoir en éloignant quelque peu vos animaux vous garantir une tranquillité de voisinage, vos voisins n'étant pas indisposés par vos animaux.

Nous vous conseillons donc de placer votre poulailler à au moins 30 mètres des habitations de vos voisins, mais aussi de la vôtre afin de ne pas être indisposé par les odeurs.

Pour ce qui est de l'emplacement, veillez à ce que votre poulailler ne soit pas constamment en plein soleil, pour éviter les trop importantes températures durant l'été. Préférez placer votre poulailler sous un arbre, voire même placer l'arbre au centre du poulailler.

Pensez aussi que dans les cas où vous possèderiez quelques canards, il peut être intéressant de leur aménager une petite marre d'une 30aine de centimètres de profondeur. Placez donc votre poulailler de telle sorte à ce que vos travaux ne gênent en rien dans votre jardin.


 

Les poules... Quel comportement ?

Quel peut donc être le comportement de ces petits gallinacés, si répandus au travers de nos campagnes ? Cette question est certes simple, mais la réponse se révèlera quelque peu plus expansive.

Malgré les plus nombreux croisements qui ont été subi par la poule au fil des siècles, qui ont permis d'accroître sa productivité au niveau des oeufs, cette dernière est restée fidèle à elle même, tant dans son caractère que dans son comportement. La poule a de tous les temps été un animal grégaire et relativement sociable vivant au sein de groupes extrêmement hiérarchisés, ne laissant pas de place à l'imprévu.

La poule est aussi resté, malgré sa domestication, un animal relativement craintif sous certains aspects, et principalement si elle n'a pas été habituée depuis très jeune à être en contact de l'homme. Elle est cependant craintive d'autres choses, comme les prédateurs par exemple, desquels elle cherchera en permanence à s'éloigner, ou tentera de fuir face aux dangers les plus certains et immédiats.

Cet animal de basse-cour s'avère être très habile à gérer ses relations extérieures et ne sera en rien dérangé par la présence au sein de son enclos d'autres animaux à plumes tels que les canards ou les oies, avec qui elle cohabitera très bien.

Veuillez de plus, pour une meilleure vie en société, à ce que vos oiseaux ne soient jamais en manque de nourriture, et surtout en manque d'eau. Cela vous garantira les meilleurs résultats, mais aussi les meilleures pontes, pouvant aller jusqu'à un oeuf par jour pour les plus productives, à un oeuf tous les deux jours pour d'autres moins performantes.


 

Articles connexes : 
Comment entretenir son poulailler ?
Poulailler : Comment le choisir ?  
 

Vous aimerez aussi

Ferme

Atelier DIY : 5 accessoires pour rendre vos poules heureuses !

Notre atelier DIY spécial basse-cour vous propose de rendre vos poules encore plus heureuses grâce à 5 accessoires à placer dans leur espace de vie afin de l’enrichir !

Ferme

Comment entretenir son poulailler ?

Lorsque l'on a des poules, il est nécessaire d'entretenir régulièrement leur cadre de vie pour leur santé, mais aussi pour leur bien-être. Avoir un poulailler ne demande pas de grands efforts mais nécessite d'assurer un nettoyage (...)

Ferme

Poulailler : Comment le choisir ?

Avoir des poules chez soi est une véritable joie au quotidien mais avant de les accueillir, il faut leur offrir un habitat convenable qui correspond à leurs besoins.