Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

Pourquoi les oiseaux des jardins chantent-ils ?

Ce n'est sans doute pas la première question qui vous vient en tête lorsque vous profitez du chœur des oiseaux, alors que le printemps approche à grands pas. Que ce soit en toute fin de journée avec les jasements des merles ou lorsque les grisollements des alouettes résonnent au printemps, la question se pose : pourquoi les oiseaux de jardin chantent-ils ? Les réponses sont multiples, et ajouteront peut-être même au plaisir que vous ressentirez la prochaine fois que vous percevrez ces chants mélodieux...

 




 

 

Un peu d'anatomie...

Tout d'abord, comment les oiseaux chantent-ils ? Contrairement aux autres animaux vertébrés, les oiseaux n'émettent pas de son par le larynx (absent chez eux), mais par le syrinx... organe nommé comme la flûte du dieu Pan ! C'est un passage d'air double, qui permet donc aux oiseaux d'émettre en même temps deux notes différentes.
Vous l'aviez peut-être déjà remarqué si vous avez la chance d'observer régulièrement les volatiles profiter de votre jardin, mais la taille d'un oiseau n'est pas révélatrice de sa puissance vocale. Il est courant de voir un oiseau de grande taille ne pouvant qu'émettre des sons relativement faibles et peu variés. Ainsi, les oiseaux de proie, dont l'envergure est impressionnante et qui se placent au sommet de la chaîne alimentaire, ne sont généralement capables que d'émettre des cris relativement aigus et semblables.

 

Chants et reproduction

L'une des principales raisons poussant les oiseaux à chanter est la recherche d'un partenaire en vue de se reproduire. Les mâles attirent ainsi l'attention sur eux, et offrent aux femelles l'occasion de juger de leur pertinence en tant que potentiel mâle reproducteur. Plus leur voix est puissante et claire, plus le chanteur affiche sa bonne santé, sa force, et donc, sa capacité à nourrir une nichée auprès de la femelle. C'est notamment vrai chez les alouettes, chez qui des études ont prouvé que les mâles entretenant les chants les plus complexes sont les plus appréciés par les femelles.

 

Votre jardin, leur territoire

Le chant est également un biais important permettant aux oiseaux d'indiquer leur présence. Plutôt que de chercher à repérer ses voisins au sein de la végétation, il est plus aisé de se fier à son ouïe. Ainsi, les limites d'un territoire, la présence potentielle de partenaires ou d'adversaires, ... peuvent être comprises en quelques instants, suivant la densité et la variété des chants émis sur une zone donnée. C'est notamment le cas pour des oiseaux communs tels que le rouge-gorge, le merle et la grive, qui attirent ainsi leur femelle mais aussi déclarent les limites de leur territoire aux autres mâles de leur espèce. La défense de ces limites est vitale, car elle permet d'assurer une faible concurrence lorsqu'il s'agira de nourrir les oisillons. Il peut prendre la forme d'un cri d'alerte, lorsqu'un prédateur potentiel (chat, chien ou même jardinier...) se fait repérer.



Tandis que pour les oiseaux, le chant remplit d'importantes fonctions pratiques et vitales, les jardiniers l'apprécient communément pour sa beauté intrinsèque, chaque mélodie ne faisant qu'ajouter à l'atmosphère et à la paix de nos jardins.

 


Articles connexes :
Oiseaux du ciel : qui sont-ils ?
Simple et indispensable : aider les oiseaux du ciel en hiver
 

 

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter