Trier Fermer

Pourquoi ma poule perd ses plumes ?

Votre poule perd ses plumes et vous ne savez pas si c’est normal ? La perte de plumes peut s’expliquer par nombreuses raisons. S’il peut s’agit d’un phénomène naturel, elle peut également être la manifestation de maladies ou carences.

poule-plumes

La perte de plume liée à la période de mue

Comme de nombreux animaux, les poules muent. La mue est un phénomène naturel durant lequel les plumes sont renouvelées pour affronter le froid. Elle se produit tous les ans, juste avant l’hiver.
Pour les poules, la mue commence à partir de l’âge de 18 mois. Elle se produit généralement sur tout le corps, en commençant par sa tête et son cou, puis se propage sur la poitrine et l’abdomen, pour finir par les ailes et la queue.
Durant cette période, il est courant que les volailles semblent fatiguées et arrêtent de pondre. Cela peut durer de 4 à 8 semaines. Pour les aider, vous pouvez complémenter leur alimentation pour la rendre plus riche en calcium et en protéines.

La perte de plume liée à la période de reproduction

Si la perte de plume est localisée uniquement au niveau du dos et se produit au printemps, elle est probablement liée à la reproduction. En effet, la position du coq au moment de l’accouplement peut provoquer une perte de plume à l’endroit où il se place. Aussi, si votre poule prépare sa couvaison en recherchant des endroits propres et calmes, c’est probablement que la reproduction a eu lieu et donc qu’il n’y a pas matière à s’inquiéter.

La perte de plume causée par les parasites

Les poules peuvent être victimes de parasites leur causant différent désagrément. La perte de plume peut être causée par certains d’entre eux : les acariens et les poux. Pour vérifier si votre poule est porteuse d’un parasite, observez les zones déplumées et la base des plumes. Si vous y trouvez un dépôt blanchâtre, il est fort probable qu’il s’agisse d’une infection parasitaire. 
Certains acariens invisibles à l’œil nu provoquent une gale déplumante. Très contagieuse, elle provoque l’apparition de zones déplumées à différents endroits du corps de la poule.
Les poux broyeurs se nourrissent des débris de plumes et de peau, vivent et se reproduisent sur les poules aux endroits ne pouvant pas être atteints par le bec. Il peut également s’agir de poux rouges qui vivent dans le poulailler et attaquent les volailles durant la nuit. En plus de la perte de plumes, les poux provoquent des démangeaisons, de la fatigue, du stress et parfois une anémie.
Ces parasites peuvent être éliminés avec un traitement adéquat et par le nettoyage complet du poulailler. Il est préférable d’intervenir rapidement.

La perte de plume liée au picage

Le piquage est un phénomène fréquent et naturel : les poules se piquent elles-mêmes ou piquent leurs congénères, leur arrachant parfois des plumes. Il peut avoir différentes causes : une alimentation déséquilibrée, un manque en herbe, une promiscuité trop forte, une température élevée, ou encore la présence de parasites. Pour y remédier, il est nécessaire de déparasiter si les poules sont infectées et d’explorer différentes pistes liées à l’alimentation, le lieu de vie et la superficie dont elles disposent. Cependant, un picage en excès qui provoque des blessures et un déplumage important doit vous alerter.