Trier Fermer

Protéger son chat de la chaleur en été

Lors de fortes températures, notamment en été, les humains ne sont pas les seuls à souffrir. Ainsi, même si le chat à un seuil de tolérance supérieur au nôtre, ce n’est pas pour autant que cela ne l’affecte pas, au contraire !
Propriétaires de félin, vous vous posez la question de comment aider votre cher compagnon à mieux affronter la saison estivale ? Voici tous nos conseils.



Sommaire :

 



 

Des astuces simples contre la chaleur

Vous l’aurez surement remarqué, en été, votre chat à tendance à plus dormir. Rassurez vous, ce comportement est parfaitement normal et participe au bon l’équilibre de sa température interne. Tout comme le chien, le chat ne transpire pas, ou très peu via les coussinets. Se mettre au repos est donc pour lui un moyen efficace de s’économiser.

Même si votre chat semble gérer la situation en ce qui le concerne, vous pouvez tout à fait adopter quelques gestes supplémentaires afin de l’aider à passer l’été sans encombre et le plus au frais possible.

Si vous possédez un chat d’intérieur, fermez les volets de votre appartement/maison afin de préserver la fraîcheur, puis aérez la nuit afin d’assurer le renouvellement de l’air.
Si vous possédez une pièce fraîche ou plusieurs, de préférence carrelées, sécurisez les et laissez y l’accès à votre matou.
Lorsque le soleil n’est plus au rendez-vous, profitez en pour ouvrir vos volets afin de permettre à votre félin de voir l’extérieur. Les chats d’appartement ont besoin d’être stimulés et apprécient particulièrement regarder le monde extérieur s’animer. Vivre dans une grotte tout l’été peut leur causer un léger mal être. Dès que l’occasion se présente, n’hésitez donc pas à lui offrir ce petit bonheur !

Si votre chat à accès à l'extérieur et semble se placer aux endroits ombragés, essayez tout de même de le préserver chez vous aux heures les plus chaudes et autorisez lui les ballades le matin tôt et/ou en soirée, lorsque la température le permet.

Aussi, si votre félin à les poils longs, pensez à le brosser régulièrement afin de l’aider à éliminer les poils morts qui peuvent lui tenir chaud. Vous pouvez également opter pour une séance de toilettage en faisant appel à un professionnel afin de désépaissir son pelage.

 

Assurer l’hydratation de son chat

Bien sûr en cas de chaleur, une bonne hydratation est primordiale. Vous devez alors impérativement veiller à ce que votre chat boive.
S’il ne le fait pas spontanément par lui-même, ou pas suffisamment, il existe quelques astuces simples afin de l’inciter :

- Privilégiez l’alimentation humide. La pâtée est un aliment extrêmement riche en eau, 70% à 80%, contrairement aux croquettes qui constitue une alimentation dite “sèche”. Si votre chat en consomme déjà, augmentez sa ration, tout en veillant à son équilibre, il ne faut pas non plus le gaver ! S’il n’est pas habitué à en manger, proposez lui en. Très appétente, votre chat se régalera à manger de la pâtée, tout en s’hydratant !

- De l’eau à disposition. Placez au sein de votre habitat plusieurs bols d’eau. Afin qu’elle demeure fraîche et non stagnante, changez la une à deux fois par jour. La présence de plusieurs sources d’hydratation devrait inciter votre chat à y goûter. Si malgré tout, cela ne suffit pas, vous pouvez tout à fait investir dans une fontaine à eau. Le liquide en mouvement devrait attiser la curiosité de votre félin. Aussi, l’eau constamment renouvelée est ainsi parfaitement propre à la consommation de manière continue, sans besoin de votre intervention quotidienne.

- Mouillez son pelage. Attention tous les félins n’apprécient pas cette manipulation ! Très à cheval sur leur beauté, les chats font très souvent leur toilette. En le mouillant avec de l’eau fraîche/tiède, mais surtout pas froide, votre chat voudra remettre illico ses poils dans le droit chemin et consommera alors l’eau qui y est présente. Gare aux boules de poils tout de même si votre chat à des poils longs ou à tendance mal à les éliminer.

 

Un véritable vent de fraîcheur grâce à des accessoires utiles !

En plus de l’hydratation qui rafraîchit votre félin de l’intérieur, vous pouvez lui proposer des choses simples afin de se rafraîchir, pour son plus grand confort.

- Le matelas rafraichissant. Sans besoin de mise au froid ou de branchement électrique, ce produit astucieux contient un gel dont la fraîcheur s’active au contact du corps de l’animal. Il peut être placé au sol ou encore dans une cage de transport afin d’assurer des déplacements bien au frais. Ce produit disponible en plusieurs tailles convient pour les chiens et les chats et est très facile d’entretien.

- La gamelle rafraichissante. Afin de préserver au maximum la pâtée de votre chat ou son eau, pensez à la gamelle rafraîchissante. Il suffit de placer le produit ou un partie au congélateur afin de faire geler l’eau qui permettra d’assurer l’action fraîcheur.
Contrairement aux croquettes, la nourriture humide s’oxyde vide. Aussi, il s’agit d’une alimentation fraîche qui risque ne plus être consommable si exposée à la chaleur durant un certain temps. Si vous êtes absent en journée, la gamelle rafraîchissante est un moyen parfait afin de permettre à votre chat de se nourrir tout au long de la journée, sans risque.

- Un gant de toilette frais. Un gant de toilette frais sera extrêmement agréable pour lui. Mouillez le à l’eau fraîche, pas froide, essorez le et placez le sur le corps de votre animal. La garantie de siestes plus agréables.

- Le ventilateur. Le mouvement de l’air intérieur est extrêmement agréable et rafraîchit très rapidement. Néanmoins, plusieurs consignes s’imposent : la vitesse de brassage de l’air ne doit pas être trop forte, n’orientez pas le ventilateur directement sur votre chat, et ne faites jamais l’erreur de le mouiller, puis de le placer devant. Également, ne laissez pas l’appareil tourner sans votre surveillance.

 

Enfin, même si le chat est moins sensible à la chaleur que le chien, un coup de chaud peut tout à fait se produire. Si votre chat perd l’appétit, la soif, est léthargique, s’il halète trop fortement, trop longtemps, trop fréquemment, n’hésitez pas à faire intervenir un vétérinaire à la vue de ces symptômes.

 

Marine D.




Articles connexes :
Comment protéger mes animaux de la chaleur ?
La chaleur et nos animaux