Trier Fermer

Quels poissons choisir pour un bassin d'extérieur ?


Pour vous aider à construire  votre bassin, vous pouvez vous référer à l’article « construire son bassin : mode d’emploi ».


Créer un environnement idéal pour des poissons en bonne santé


  


bassin extérieur


Pour le bien être des poissons, le bassin devra être placé dans endroit ensoleillé. Les plantes plantées à sa périphérie protégeront vos poissons du soleil aux heures chaudes, de même que les plantes aquatiques de surface comme les nénuphars. Les végétaux présentent également l’avantage d’éliminer les nitrates et les phosphates, et contribuent donc à dépolluer votre bassin. Toutefois, beaucoup de poissons de bassin, et notamment les carpes koï, ont tendance à manger les racines de plantes : vous pouvez placer des pierres ou un filet autour de vos plantes pour les protéger. Dans l’idéal il vaut mieux éviter de placer votre bassin à proximité immédiate d’un arbre, car les feuilles qui en tombent sont une source importante de pollution de l’eau. Les plantes et les feuilles mortes doivent être retirées aussi fréquemment que nécessaire.


Les bassins de petite taille subissent de grandes fluctuations dans la qualité de leur eau et leur température. Il faut penser à contrôler les paramètres à l’aide de kits disponibles dans le commerce. Les plus grands bassins offrent aux poissons des conditions plus stables, car leur grand volume dilue les polluants. Pour les poissons de bassin les plus courants, l’eau doit avoir les caractéristiques suivantes * :


-pH compris entre 7 et 8,5,


-Taux de nitrites et d’ammoniac inférieurs à 0,1 mg/l,


-Taux de nitrate  inférieur à 50 mg/l,


-Carbonate de calcium compris entre 100 et 300 mg/l.


Veillez à nettoyer régulièrement le filtre qui peut s’encrasser assez vite. Prévoyez également un filet solide au cas où vous auriez besoin d’attraper vos poissons pour les soigner, ou pour les déplacer.


Vos poissons ne trouveront pas dans le bassin la nourriture dont ils ont besoin pour survivre toute l’année. Il faut donc les nourrir, avec un aliment pour poissons de bassin que vous trouverez dans le commerce. Pour la plupart des poissons, 30% de protéines sont nécessaires car c’est une source d’énergie importante. Cet aliment peut se présenter sous forme de flocons, de bâtonnets, ou de granulés qui flottent ou coulent. Le choix dépend du type de poissons dont vous disposez ;  Les esturgeons et les tanches préféreront la nourriture qui coule car ce sont les poissons de fond, les carpes et les Ides mangent davantage en surface et préféreront la nourriture qui flotte. Si vous n’avez qu’un type de poisson dans votre bassin, il existe des aliments spécifiquement formulés pour chaque espèce. Les carpes Koï et les poissons rouges sont omnivores mais mangent essentiellement des végétaux.


Il n’est pas nécessaire de les nourrir vos poissons tous les jours, ils peuvent jeûner quelques temps. Si votre bassin est bien planté, les apports de nourriture extérieure au bassin pourront être réduits. Pendant les mois chauds il faut nourrir davantage vos poissons, d’une part car leur besoins augmentent avec la température, et d’autre part pour les préparer à l’hiver. A l’inverse, en dessous de 8°C leur métabolisme est extrêmement ralenti et il est inutile de les nourrir. Dans tous les cas, prenez garde à ne pas donner trop de nourriture : si tout n’est pas mangé en 2 ou 3 minutes, il faut ôter du bassin la nourriture non consommée et, à l’avenir, diminuer les quantités.


Enfin, pensez toujours à respecter une quarantaine avant l’introduction d’un nouveau poisson dans votre bassin. Pour les gros poissons, vous pouvez par exemple utiliser une piscine pour enfant, recouverte d’un filet pour protéger votre poisson des prédateurs. Evitez l’exposition directe au soleil, et placez le récipient de quarantaine à distance de la pièce d’eau. 


Il est déconseillé d’introduire dans votre bassin un poisson prélevé dans un milieu sauvage en raison du risque important d’introduction d’agents pathogènes et de parasites.


Enfin, comme pour les poissons d’aquarium, laissez le poisson nouvellement acheté dans son sac une vingtaine de minutes le temps qu’un équilibre se crée avec la température du bassin.


 Les différents poissons de bassin


La plupart des poissons vivent une quinzaine d’années. Les poissons rouges et les carpes koi peuvent même atteindre l’âge de 25 ans si les conditions sont optimales.


-          Les poissons rouges (Carassius auratus)


poissons rouges bassins


Le poisson rouge commun est très répandu dans les bassins. C’est un poisson très résistant, qui prolifère également assez rapidement. Attention donc à la surpopulation. Une fois adulte, il peut atteindre jusqu’à 30 ou 40 cm de long, mais 20 centimètres est une taille plus fréquente.


Le Comète Sarasa (de couleur rouge et blanc) et le Shunbukin (rouge, orange, noir et blanc) sont deux petites variétés qui n’excèderont pas 20 centimètres.


Les autres variétés de poissons rouges (télescope, tête de lion, black moon) sont plus sensibles aux températures extrêmes, mais aussi aux prédateurs car ils se déplacent plus lentement. Ils sont plus fragiles et donc moins adaptées à la vie en bassin.


Il est également possible d’élever les poissons rouges en aquarium, et de les relâcher dans votre bassin vers le moi de Mai.


-          L’Ide mélanote (Leuciscus Idus)


ide mélanote


L’Ide mélanote est un poisson blanc-argenté, réputé pour freiner la prolifération des autres poissons en se nourrissant de leurs œufs, et des insectes en consommant leurs larves. Ils mangent également des débris végétaux. L’Ide aide ainsi à réguler l’écosystème de votre bassin. C’est un poisson grégaire qui vit en bancs, ce qui nécessite l’introduction d’au moins 5 individus. Une fois adulte, il peut atteindre 70 centimètres. L’Ide est un poisson vif, il se déplace très rapidement, et en surface de l’eau.


-          La tanche (Tinca Tinca)


tanche


Les tanches de bassin sont généralement des Tanches de Mongolie. Une fois adulte, ces poissons atteignent près de 50 centimètres, et vivant essentiellement au fond du bassin.


-          La Carpe koi (Cyprinus carpio)


carpe koi


La carpe Koï peut atteindre une taille très imposante, allant de 60 à 90 centimètres de long. Ces poissons s’apprivoisent assez facilement, et viennent sans difficulté au contact de l’Homme. Cela s’observe tout particulièrement pendant la distribution de nourriture, car il n’est pas rare que des carpes viennent manger dans la main. Elles peuvent cohabiter avec d’autres espèces de poissons tant que la taille de votre bassin le permet. Il existe une large variété de carpes Koï d’une multitude de couleurs : blanc, noir, rouge, orangé, bleu pâle….


-          L’Esturgeon (Acipenser ruthenus)


esturgeon


L’esturgeon peut atteindre 1mètre de long, voire plus. C’est un poisson de fond. Il nécessite une bassin de grande taille et pauvre en algues et végétaux.


-          Les carpes amour ou carpes herbivores (Ctenopharyngodon idella).


carpe amour et carpe herbivore


Les carpes amour doivent être réservées aux étangs ; ces poissons ont besoin d’une très grande surface d’eau, rarement disponible dans le cas des bassins d’agrément. De plus, elles sont herbivores et consomment indifféremment tous les végétaux présents dans votre bassin, ce qui peut rapidement perturber son équilibre.


Adapter les espèces à la taille du bassin


Il y a deux cas de figure :


-soit vous avez installé un bassin préformé, en plastique, que vous vous êtes procuré dans le commerce.  Ces bassins sont le plus souvent de petite taille. Il faut savoir que la taille minimale pour une introduction de poisson est 2.5 x 1x 0.5 mètres. La profondeur de 50 centimètre est la profondeur minimale pour que les poissons soient protégés en hiver. Avec cette taille de bassin, vous ne pouvez introduire que des poissons rouges. Les autres espèces ne sont pas adaptées. Vous pouvez compter environ 0.1 m3 d’eau par poisson rouge.


-soit vous avez fait construire le bassin, et selon sa taille vous avez peut être plus de choix concernant les espèces à introduire. Un bassin de 3 x 2.5 x 1 mètre* est  le minimum requis pour des tanches ou des carpes koi. Les Ides ont besoin d’une surface minimale de 20 mètres carrés. Il faut compter 1 m3 d’eau pour une seule carpe koi, une tanche ou  une Ide, sachant que ces dernières vivent en banc d’au moins 5 individus. Quant aux esturgeons ils sont réservés aux très grands bassins, car un individu a besoin d’environ 15 m3 d’eau pour s’épanouir pleinement.


Vous pouvez également ajouter à votre bassin d’autres animaux comme des grenouilles.


Pauline Denoeux


 


*W.Wilgoose (editeur), BSAVA Manual of ornamental fish, second edition, Février 2002, 312 p.


 


 

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter