Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

Nourriture pour chevaux : 5 bonnes pratiques à connaître !

Pour bien nourrir votre cheval de loisirs, de compétition ou de ferme, il est important de respecter certains critères : son âge, son poids, son activité physique, son régime herbivore. De même, il faut connaître les besoins nutritionnels de votre cheval, que ce soit en terme de rations ou encore de compléments. Zoom sur la gamelle de votre fière étalon !

Nourriture pour chevaux : comment bien les nourrir ? 5 bonnes pratiques

1. Nourriture pour chevaux : un fourrage de bonne qualité

Veillez à ce que votre cheval dispose du meilleur fourrage selon ses besoins et son activité physique. Lorsque l'on sait que cela représente pas moins de 60 % des apports journaliers d'un cheval, il faut faire très attention à bien le choisir :

  • Foin des prairies : c'est le plus utilisé dans l'alimentation du cheval. Issu de mélange de plusieurs herbes de prairies naturelles, il est généralement riche en fibres (environ 30 %) mais apporte en revanche très peu de protéines.
  • Paille : plus souvent utilisée comme litière, il ne faut cependant pas la négliger, car si votre cheval vit sur la paille, il en consommera en grande quantité. Elle n'est cependant pas très digestive ou nutritive.
  • Luzerne : surtout recommandée pour les chevaux sportifs. Elle est très bien digérée par le cheval, mais peut cependant provoquer des troubles digestifs si ingérée en trop grande quantité, en raison de son apport important en protéines.
  • Enrubanné : c'est un fourrage dont le taux d'humidité est supérieur à 50 %, ce qui peut favoriser l'apparition de moisissures s'il est mal conservé. Il est plus protéiné que le foin, ce qui en fait un aliment très important pour votre cheval ; il faudra cependant surveiller sa consommation, car l'enrubanné a une forte appétence.

Quel que soit le fourrage que vous donnez à votre cheval, veillez à ce que le rapport phosphocalcique (Ca/P) soit suffisant pour votre animal, c'est-à-dire la proportion équilibrée de calcium et de phosphore dans une ration. Ce ratio doit généralement être supérieur à 1 et inférieur à 3. Pour parvenir à lui apporter tous les éléments nécessaires à la conservation de sa bonne santé, n'hésitez pas à ajouter des compléments dans sa mangeoire.

2. Les apports concentrés, vitamines et minéraux

Le cheval a besoin de plusieurs apports en vitamines et minéraux pour être en bonne santé. Ces besoins ne seront pas les mêmes selon l'âge de votre cheval (poulain, cheval âgé), ses dépenses physiques (cheval de box, cheval de travail ou encore cheval de course) ou encore si c'est une jument en fin de gestation ou en lactation. En plus du fourrage quotidien, vous pouvez lui fournir d'autres apports en vitamines et minéraux grâce à des compléments sous différentes formes :

  • Granulés : généralement dosés pour tous types de chevaux (sportifs ou sans activité, poulains ou seniors, jument gestante…) ils sont très appréciés en complément.
  • Céréales : comme de l'orge ou de l'avoine, toutes deux très protéinées et donc idéales notamment pour les chevaux de compétition ou de travail.
  • Mash : aliment très humide et digestible, il est très important pour aider le cheval à se réhydrater après un effort physique important ou lorsqu'il est en convalescence.
  • Mélanges : idéaux en suppléments pour les chevaux âgés, lorsqu'ils ont certaines carences ou pour les aider à avoir une robe plus brillante, les mélanges sont étudiés pour répondre à des besoins spécifiques.
  • Fruits et légumes frais : les artichauts, les carottes, les betteraves, les pommes ou les poires sont intéressants à donner aux chevaux, comme récompenses par exemple, car ils sont riches en fibres, en sucre, en vitamines et en eau. Il faut veiller à ne pas en donner en grande quantité pour éviter les coliques et les diarrhées, et à bien les couper en morceaux avant de leur en donner.
  • Orties : très riches en vitamines, minéraux, oligo-éléments et acides aminés, les orties sont des alliées fabuleuses pour les chevaux. En action préventive ou curative, elles ont des vertus anti-inflammatoires, antalgiques, antimicrobiennes, antiasthéniques (contre la fatigue), diurétiques… Attention cependant à ne pas en donner aux juments gestantes ou allaitantes, car les orties sont un abortif qui affecte le cycle menstruel.
  • Charbons séchés : pour aider à combattre tous les troubles digestifs et purifier le sang.

CAVALOR HARMONY - Strucomix Original mélange pour chevaux 15kg

CAVALOR HARMONY - Strucomix Original mélange pour chevaux 15kg

Avis 5 2
22,99€
Acheter

Il est également possible de leur fournir des blocs minéraux et des pierres à sel (notamment lorsque leur apport en chlorure de sodium est bas et qu'ils en perdent encore plus dans leur sueur et leur urine), afin de favoriser les échanges cellulaires.

Des branches de noisetier, de saules, d'aubépines, de frênes ou d'autres arbres fruitiers seront également de bonne augure pour répondre à leurs besoins de ronger.

KERBL Pierre à lécher Delizia bronchial pour chevaux

KERBL Pierre à lécher Delizia bronchial pour chevaux

33,59€
Acheter

3. Le bon équilibrage des rations

Activité physique AlimentsCheval < 500 KgCheval > 500 Kg
Peu ou pas d'activitéFoin4 à 5 kg/jour4 kg/jour
Granulés2 à 3 kg/jour2 kg/jour
Activité modéréeFoin
4 à 5 kg/jour
4 kg/jour
Granulés3 kg/jour2 kg/jour
Cheval de travail ou
de compétition
Foin
4 à 5 kg/jour
4 kg/jour

Granulés3 à 4 kg/jour2 kg/jour
Poulain ou cheval
âgé
À volonté +
compléments selon
ses besoins

Ces rations étant indicatives, il faut aussi noter d'autres points comme le fait qu'un cheval au box en pleine activité devra avoir une foin à volonté et au moins 3 kg de granulés, tout comme un cheval au pré sans couverture dont l'activité est modérée, à qui on donnera également des blocs à lécher ou à croquer.

Il faut toujours prendre en compte l'âge de votre cheval, ses dépenses physiques régulières (un cheval qui ne fait jamais de sport n'aura pas forcément les mêmes besoins qu'un cheval de compétition), son poids ainsi que ses problèmes de santé ou carences.

4. Le bon rationnement suivant les saisons

Selon la saison, veillez à apporter les bonnes rations à votre cheval :

  • En automne et en hiver : souvent gelée, l'herbe se fait plus rare. Il fait plus froid et le cheval brûle en moyenne 10 % plus d'énergie durant cette saison, généralement une période de repos pour lui.
  • Au printemps et en été :  l'herbe étant plus riche, il lui sera plus facile d'en trouver pour se nourrir.

Le cheval ayant un petit estomac fragile, veillez à bien fractionner les rations de 3 à 5 repas par jour. Il ne rumine pas comme les bovins et ne peut physiologiquement pas vomir, il faut donc faire attention à ce que les rations ne soient pas trop importantes à chaque fois. Cependant, les repas doivent être distribués à des horaires réguliers.

5. Une eau pas trop froide

L'abreuvement du cheval permet de maintenir un bon transit et d'éviter les coliques, il faut donc surveiller ses abreuvoirs. Si l'eau n'est pas à la convenance de votre cheval, il aura tendance à ne plus boire. Veillez à ce qu'en hiver ses abreuvoirs ne gèlent pas, ou que de manière générale la température de l'eau fournie ne soit pas trop basse.


EN BREF !
Afin que votre cheval conserve sa belle forme légendaire et avoir une santé de fer, faites attention à bien respecter ses besoins nutritionnels en lui apportant tous les aliments nécessaires. Pensez à ajouter des compléments lorsque le rapport phosphocalcique n'est pas suffisant pour qu'il ne développe aucune carence. Votre vétérinaire expert saura vous conseiller sur les bons gestes à tenir en nutrition équine.

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter