Trier Fermer

Les soins indispensables pour mon furet

Il n’est pas toujours évident de savoir ce qu’il faut faire, comment s’y prendre, et à quelle fréquence. Prodiguer des soins réguliers à son furet permet d’être plus attentif à sa santé. C’est l’occasion de passer du temps avec lui, de l’observer en détail. En effet, si la coupe des griffes et le brossage des dents ne peuvent qu’être bénéfiques, d’autres soins comme le bain et le nettoyage des oreilles doivent être pratiqués avec modération.


Sommaire :



 

La coupe des griffes 

Dans la nature, le furet use ses griffes en creusant le sol. A la maison en revanche, les sols sont souvent peu abrasifs (parquet, carrelage). Il arrive que les griffes poussent en excès, occasionnant les blessures. Parfois elles s’incurvent jusqu’à blesser les coussinets. Si elles sont trop longues, il peut arriver qu’elles s’accrochent, voire même qu’elles s’arrachent. Ce sont autant de désagréments que vous pourrez limiter en coupant régulièrement les griffes de votre furet lorsqu’elles vous paraissent trop longues. En général, les griffes des pattes avant s’usent moins vite que celles des pattes arrière et il faut donc les couper plus souvent.

 

Le brossage des dents 

A l’état sauvage, la mastication des os et de la peau des proies permet un brossage naturel des dents du furet. La nourriture actuelle du furet domestique ne permet pas l’élimination mécanique du tartre qui s’accumule. A terme, cela peut favoriser de développement d’une maladie parodontale qui se caractérise par une gingivite et un déchaussement des dents. A un stade avancé, la maladie parodontale devient tellement douloureuse qu’elle compromet la mastication correcte des aliments.

Une fois que le tartre est présent, seul un détartrage sous anesthésie générale peut permettre de l’éliminer. Il est important de vérifier régulièrement l’état des dents de votre furet. Cela peut être fait à l’occasion d’une visite annuelle chez votre vétérinaire.

Pour éviter l’accumulation du tartre, le brossage des dents est conseillé une fois par semaine. Certains dentifrices sans rinçage existent, spécialement formulés pour les carnivores. Afin de rendre cette manipulation moins désagréable, ils ont un goût de viande. Il est préférable d’habituer votre furet au brossage des dents dès son jeune âge.

 

Le nettoyage des oreilles 

Les furets produisent normalement un cérumen brun clair à rougeâtre inodore. Il s’agit d’une protection naturelle de l’oreille. Les oreilles d’un furet n’ont pas à être nettoyées à titre préventif. En revanche, elles doivent être régulièrement inspectées. En effet, dans certains cas, la quantité et l’aspect du cérumen peuvent être modifiés, par exemple lors de gale des oreilles.

La gale des oreilles est due à un parasite appelé Otodectes cynoti. Son apparition est favorisée par un nettoyage excessif des oreilles, qui prive l’oreille du rôle protecteur du cérumen. Un furet atteint de gale des oreilles produit cérumen anormalement sombre. D’autre part, une oreille rouge et malodorante doit faire suspecter une otite. En cas de doute, contactez votre vétérinaire qui prescrira au besoin un traitement adapté.

Les oreilles peuvent tout de même être nettoyées de façon ponctuelle, par exemple pour une exposition. Pour ce faire, utilisez une lotion nettoyante auriculaire douce pour petits animaux. Tenez votre furet par la peau du cou et versez le produit dans chaque oreille. Faites attention à ne pas en mettre dans les yeux. Massez ensuite délicatement la base de l’oreille et essuyez soigneusement l’excédent de produit avec un coton.

N’utilisez jamais de coton tige, au risque de blesser votre furet, ou de repousser le cérumen au fond de l’oreille ce qui peut favoriser la formation de bouchons.

 

L’entretien de la peau et du pelage 

En temps normal, les furets n’ont pas besoin de bain. Cela n’est efficace ni contre les parasites, ni contre les odeurs corporelles du furet. Les bains réguliers risquent d’assécher et de fragiliser la peau, et sont donc déconseillés.

Toutefois, si votre furet souffre d’un problème dermatologique particulier, s’il s’est sali de façon inhabituelle, ou s’il est malade et ne peut se laver seul, vous pouvez  être amené(e) à le laver de façon ponctuelle.

Utilisez alors un shampoing doux et sans odeur, pour furet, chat ou chaton. Déposez progressivement votre furet dans un fond d’eau tiède (3-4 centimètres), il doit avoir pied. Evitez de lui mouiller la tête. Prenez garde notamment à ne pas mettre d’eau dans ses oreilles, car cela peut favoriser l’apparition d’otites. Après le shampoing, rincez et séchez soigneusement avec une serviette. Des gels nettoyants sans rinçage existent également dans le commerce.

En revanche, brosser régulièrement son furet peut permettre de récolter les poils morts, et de limiter leur ingestion. Une fois avalés, ceux-ci peuvent parfois former des « boules » de poils appelées trichobézoards, susceptibles de gêner le transit voire de provoquer une obstruction. Cela peut surtout se transformer en un véritable moment de complicité avec votre furet.



Articles connexes : 
Quelle cage choisir pour mon furet ?
La mue chez le lapin et le furet
Comment se passe la reproduction chez le furet ?
Quelle alimentation pour mon furet ?
Comment bien s'occuper d'un furet ?
Je veux un furet !
Comment couper les griffes de mon furet ?
La stérilisation chez le furet
Comment brosser les dents de mon furet ?

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter