Trier Fermer

Comment soulager le mal des transports chez mon chien ?

À l'approche des vacances, vous prévoyez d'emmener votre chien avec vous en voiture, en bateau ou en train ? Le mal des transports chez le chien peut se manifester comme chez les humains. Celui-ci est caractérisé par des halètements, des nausées, une salivation excessive, voire des vomissements. Votre chien peut être agité pendant toute la durée du trajet ou au contraire être prostré, tremblant et stressé. Le chien qui est malade dans les transports a tendance à l'anticiper par la suite. Lorsque vous souhaitez le faire monter en voiture, il peut refuser de le faire, car il sait qu'il va se sentir mal. Il est important d'identifier alors les causes de son mal des transports, pour ensuite y apporter le bon remède et adoucir les voyages de votre compagnon.

Comment soulager le mal des transports chez mon chien ?

Le mal des transports chez le chien : causes et symptômes

Le mal des transports de votre chien peut avoir une ou plusieurs origines. Les symptômes sont facilement reconnaissables.

Les origines du mal des transports

Le mal des transports peut avoir une origine physiologique. L'oreille interne du jeune chien n'est pas encore bien formée, ce qui produit une sorte de déséquilibre lorsqu'il se trouve dans un véhicule en mouvement. La vue du paysage qui défile, la posture dans le panier de transport et les mouvements marqués du véhicule dans les virages sont difficiles à supporter pour le chiot car il n'arrive plus à gérer son équilibre. Les symptômes disparaissent souvent avec la fin de la croissance du chiot.

Le mal des transports peut également être révélateur d'un stress post-traumatique. Si l'animal a mal vécu un de ses premiers trajets, même très court, il peut ensuite s'en souvenir et anticiper les transports comme une mise en danger et une souffrance. Il peut avoir avoir entendu un bruit fort, ne pas avoir pu faire ses besoins, ou mal vécu ce confinement dans l'habitacle. Souvent, le chien ne veut plus monter dans la voiture et les symptômes apparaissent même lorsque vous n'avez pas encore démarré car il se sent stressé.

Les signes du mal des transports

Les symptômes du mal des transports sont très reconnaissables chez le chien, car ils apparaissent uniquement en situation réelle. Votre chien présente-t-il ces symptômes ?

  • Salivation excessive ;
  • Nausées, pouvant aller jusqu'aux vomissements ;
  • Diarrhées ;
  • Pleurs, aboiements, agitation ;
  • Halètements, tremblements ;
  • Apathie ;
  • Urines et défécations incontrôlées.

Des solutions naturelles et efficaces

Parfois, il convient d'avoir recours à un traitement adapté pour soigner certains maux, et si ces derniers sont bien identifiés, vous ne devriez pas avoir trop de difficultés à soulager votre chien.

L'homéopathie

L'homéopathie est souvent recommandée par les vétérinaires contre le mal des transports. Cette médecine douce présente l'avantage de ne pas endormir votre chien. Le dosage et la fréquence de prise doivent respecter la prescription du pharmacien, du vétérinaire ou de la notice.

Pour diminuer efficacement le stress que votre chien ressent à l'idée de voyager, vous pouvez lui donner des comprimés de fleurs de Bach et de Gelsenium 9 CH. Si votre chien est sensible aux montées et aux descentes (mer, montagne, routes sinueuses...), le Borax 5 CH ou Borax 7 CH diminuera ses nausées. En cas de sensibilité aux odeurs d'essence ou d'huile de moteur, les comprimés de Colchicum autumnale 5 CH ou 7 CH aideront à soulager l'écœurement. Contre les nausées dues au déséquilibre entre l'oreille interne et la vue de l'horizon, le Petroleum 5 CH ou 7 CH sera une bonne solution. Si vous remarquez que votre chien garde les yeux fermés et a besoin de passer le museau à l'extérieur, il est recommandé de donner quelques comprimés de Tabacum 5 CH OU 7 CH. S'il est sensible au va-et-vient, la Cocculine des laboratoires Boiron permettra de réduire les nausées.

Les médicaments vétérinaires

N'hésitez pas à consulter un vétérinaire, car il pourra prescrire des médicaments adaptés aux chiens. Les anxiolytiques à la passiflore ou à la mélisse, les anti-vomitifs ou les anti-histaminiques, les compléments alimentaires classiques comme le Zylkène ou le collier anti-stress Adaptil sont à donner 2 heures avant le départ.

Outre l'homéopathie, d'autres médecines douces permettent de soulager efficacement le mal des transports et le stress que votre chien peut éprouver. La naturopathie, l'aromathérapie, l'acupuncture et la phytothérapie sont couramment utilisées.

J'adopte les bons réflexes pour transporter mon chien

Adopter les bons réflexes dès le départ permet d'éviter à votre chien la phobie des transports. Si celle-ci est déjà installée, utiliser les bonnes pratiques vous permettra de diminuer son stress petit à petit.

Les premiers essais de transport

Pour habituer votre chien dès le plus jeune âge à la voiture, faites-le monter à bord, puis allumez le moteur sans faire avancer le véhicule. Si votre chien réagit bien, vous pouvez démarrer et faire régulièrement de courts trajets sur la route pour l'habituer. Il ne doit pas toujours être question d'une visite chez le vétérinaire : prévoyez des promenades sans but précis. Vous pouvez emmener son doudou, un jouet à mâcher, une couverture qui le rassure, ou quelques friandises.

La stabilité et la sécurité pendant le trajet

Comme le mal des transports provoque des nausées et des vomissements, votre chien se sentira beaucoup mieux s'il mange léger et au moins 2 heures avant le départ.

Pour rassurer votre chien, utilisez une cage de transport suffisamment large, une ceinture de sécurité, une laisse de voyage ou un harnais, une grille de séparation de coffre ou un filet. Si le trajet est long, prévoyez de l'eau et des croquettes pour que votre chien ne se sente pas privé de nourriture et le garder bien hydraté.

Afin d'éviter toute source de stress supplémentaire, il est recommandé de ne pas fumer dans la voiture, de ne pas écouter de musique très fort et de ne pas crier. Prévoyez des arrêts minute toutes les 2 heures pour qu'il fasse ses besoins et une petite pause détente.

Attention : ne laissez jamais un animal seul dans l'habitacle d'une voiture, notamment en cas de fortes chaleurs.

Gourde pour Chien Zolia

Gourde pour Chien Zolia

Avis 4.5 165
4,49€
Acheter


La prise en charge rapide du mal des transports chez le chien permet d'agir immédiatement afin d'éviter qu'il ne s'aggrave. Il est nécessaire d'habituer votre chien dès le plus jeune âge aux promenades en voiture. Faites de petits essais tout doucement au début pour qu'il puisse passer ensuite aux longs trajets vers l'inconnu. Si votre chien développe des symptômes du mal des transports, n'hésitez pas à consulter très rapidement votre vétérinaire pour qu'il prescrive des médicaments ou qu'il vous oriente vers les médecines douces et naturelles comme l'homéopathie. En suivant tous ces conseils, vous passerez un excellent voyage à 2 !

Politique de cookies
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou outils similaires pour faciliter vos achats, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou outils similaires pour... Lire la suite
En savoir plus J'accepte