Trier Fermer

Maine Coon : Tout savoir sur lui !

Avec sa taille imposante, son poil long et sa queue en panache, vous avez certainement dû entendre parler du Maine Coon. Il vous est même peut-être venu à l'idée de vous renseigner sur cette race de chat, voire d'en adopter un à votre tour. Il faut dire que, hormis son physique aussi surprenant qu'attirant, le Maine Coon a tout pour être le chat domestique idéal.
 


Sommaire :






 

D'où vient le Maine Coon ?

Si la légende persiste à dire que le Maine Coon est issu du croisement entre des chats et des ratons laveurs (racoon en anglais), la logique veut plutôt qu'il descende de chats provenant des forêts norvégiennes, ayant suivis les Vikings dans leurs déplacements. Cela expliquerait la ressemblance qu’il a avec ces chats nordiques à poils longs capables de résister à des températures très froides.

D’autres hypothèses se confrontent quant à l’arrivée du Maine Coon. Certains supposent qu’il proviendrait du croisement entre les chats angoras de Marie-Antoinette, alors que d’autres pensent qu’il serait venu de pays exotiques et serait devenu le Maine Coon par croisement avec des chats européens locaux. Si aucune de ces hypothèses ne peut finalement être confirmée, on sait au moins que le Maine Coon doit son physique particulier à ses origines lointaines, c’est déjà ça.

Le Maine Coon est découvert aux Etats-Unis au XIXème siècle, et fait, dès lors, l’objet de nombreuses expositions et concours de beauté. Reconnu comme race officielle vers 1970, il faudra attendre 1981 pour que le Maine Coon arrive en France et connaisse un réel succès auprès des particuliers dès 1990. Depuis, le Maine Coon est devenu l’un des chats préférés des français et est l’une des premières races de chats produites dans l’Hexagone.

 

Le caractère du Maine Coon

Le Maine Coon connaît un véritable succès auprès des particuliers, notamment des familles avec enfants. Pour cause, malgré son apparence imposante, ce chat possède un caractère doux et se montre très affectueux. À la fois curieux et joueur, il ne repoussera pas les tentatives de s’en approcher de vos enfants, bien au contraire. Calme et patient, il appréciera les attentions, les caresses et les moments de jeux avec la famille. Sociable, il s’adapte également à la présence d’autres animaux, qu’il s’agisse de chats ou de chiens. Ni effrayé, ni agressif, il prendra ainsi peu à peu ses marques au sein de votre famille.

Facile à domestiquer et à dresser, le Maine Coon ne risque pas de dégrader votre intérieur et n’est pas du genre à s’élancer dans de longues courses dans votre maison. Vous pourrez même lui apprendre des ordres simples voire le familiariser avec la promenade en laisse. Parfait intermédiaire entre le chat et le chien, le Maine Coon est d’une douceur de vivre sans égal.

 

Le physique du Maine Coon

Le Maine Coon est peut-être le plus impressionnant des félins domestiques, pouvant atteindre la taille d’1 mètre et un poids de 10 kg. Ce chat bénéficie d’une puissante musculature et d’un poitrail large, lui conférant une apparence rectangulaire.

Le museau du Maine Coon est fort et prononcé et peut, parfois avec une petite bosse qui renforce son caractère. Ses oreilles sont grandes et droites, et possèdent des petites touffes de poils et des plumets à leur extrémité qui adoucissent son apparence assez dure. On retrouve également des touffes de poils entre ses doigts, renforçant l’apparence large et stable de ses pattes. Sa queue en panache à poils longs est longue et repliée vers l’omoplate.

Concernant son pelage, celui-ci est de longueur différente sur l’ensemble de son corps, les poils longs au niveau de la queue, du cou et de la culotte étant préférés. Le plus souvent brun marbré ou brun tigré, le Maine Coon peut également avoir une robe blanche, bleue, noire ou rousse.

 

Le Maine Coon au quotidien

Avec une espérance de vivre comprise en 14 et 20 ans, il convient de prendre grand soin de votre Maine Coon pour qu’il vous suive aussi longtemps.

Ce chat peut très bien vivre en appartement mais, de par sa carrure, a besoin de faire de l'exercice. Si vous êtes citadin, vous pouvez donc opter par la promenade en laisse. Si vous en avez la possibilité, l'idéal est qu'il puisse dans un espace vaste pour pouvoir se dépenser, avec des perchoirs de différentes tailles (maison, enclos dans un jardin, etc.).

Côté alimentation, il convient de ne pas forcer sur la nourriture grasse, mais de garder une alimentation adaptée aux chatons durant les 3 premières années de sa vie. La croissance de ce chat est, en effet, plus longue que celle des chats de plus faible corpulence. Par la suite, nourrissez-le comme n'importe quel chat, avec des croquettes ou pâtés enrichies en protéines animales. Mettez l'accent sur les acides gras, parfait pour garantir un poil long et soyeux.

Enfin, ne faites pas l'impasse sur les soins de sa robe. Le Maine Coon ayant un poil long et dense, il convient de le brosser régulièrement afin d'éviter qu'il n'en ingère lors de sa toilette. Pensez également à lui faire prendre une petite douche de temps à autre, afin de redonner brillance à son poil.



Vous savez désormais tout ce qu'il y a à savoir sur le Maine Coon et peut-être que l'envie d'avoir enfin le vôtre s'est renforcée. Sachez toutefois que cette race n'est pas à la portée de toutes les bourses puisqu'il faut compter entre 500 et 1700 euros pour s'en procurer un déclaré au LOOF.



Articles connexes :
Comment brosser mon Maine Coon ?

Vous aimerez aussi

Chat

Pourquoi mon chat est agressif ?

Il arrive que les chats se montrent agressifs sans que l'on ne parvienne à comprendre pourquoi. Feulements, dents qui claquent, crachats, oreilles en arrière... Les signes de mécontentement sont nombreux !

Chat

Comment éduquer mon chat ?

Le chat est un animal reconnu pour son indépendance, contrairement au chien. Avec la description d'un tel caractère, on est en droit de se demander si un chat peut obéir : doit on parler de dressage ou d'éducation ?

Chat

Chat et déménagement : comment bien l'y préparer ?

Un déménagement est toujours une source importante de stress. Pour les propriétaires de chats, cela rajoute un paramètre supplémentaire à gérer : très attaché à son territoire, il peut facilement être perturbé en perdant ses (...)