Politique de cookies
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou outils similaires pour faciliter vos achats, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou outils similaires pour... Lire la suite
En savoir plus J'accepte
Trier Fermer

Le Poisson Rouge : Tout Savoir sur lui !

Le célèbre poisson rouge est sans aucun doute la première espèce à laquelle nous pensons lorsque nous cherchons un poisson à adopter. Pourtant, peu de personnes, même les passionnés d'aquariophilie, connaissent réellement son origine, son caractère, son physique et les règles à appliquer pour prendre soin de lui.

veiltail-11457_640.jpg

Les origines du poisson rouge

C’est au IIIème siècle après J.-C. que nous datons la découverte du poisson rouge en Chine. Nous estimons qu’il découle d’une mutation génétique naturelle du cyprin argenté. Au VIIème et VIIIème siècle, les Chinois se sont mis à les élever dans de grands bassins pour développer le commerce.

Au XIIème siècle, l’empereur Koa-Tsung s’est pris de passion pour cette espèce. L’élevage s’est fortement développé dans le palais impérial. Tous les riches de l’époque se sont mis à adopter des poissons pour les faire reproduire. Dès 1162, plusieurs variétés de poissons rouges existaient. Pendant la dynastie Ming, le poisson s’est fortement démocratisé et de simples habitants ont pu s’en procurer. Au fur et à mesure du temps, les échanges entre pays se sont multipliés tout comme les variétés. On dénombre aujourd’hui une quarantaine d’espèces appartenant à la famille des poissons rouges.

Encore aujourd’hui en Asie, on considère que le poisson rouge porte chance à son propriétaire.

Le caractère du poisson rouge

Le poisson rouge est d’un naturel calme et inoffensif. La particularité du poisson rouge est qu’il est un mangeur hors pair. Il ne pense littéralement qu’à se nourrir. Il peut faire des dégâts dans votre aquarium en arrachant les plantes à la recherche de nourriture.

S’il se trouve avec d’autres poissons, il évitera à tout prix les conflits. D’ailleurs, il est sociable et adore vivre en groupe. Parfois, il peut se montrer très actif quand il cherche à vous faire comprendre qu’il a faim. Contrairement à ce que l’on croit, le poisson rouge a bel et bien une mémoire pouvant aller jusqu’à 3 mois. Dans tous les cas, il ressent la solitude et la douleur.

Le physique du poisson rouge

La taille et le physique d’un poisson rouge dépendent de sa variété. Le poisson rouge classique que l’on connaît tous peut atteindre les 40 centimètres et les 2 kilogrammes s’il a suffisamment d’espace pour se développer. Évidemment, s’il se trouve dans un bassin, il aura tendance à être plus large et plus lourd que dans un aquarium. Il se caractérise par une seule nageoire caudale.

Il ne faut pas se fier à son nom, le poisson n’est pas obligatoirement rouge. Il peut tout à fait être orange, blanc ou encore jaune. À l’origine, le poisson rouge était en réalité gris. Sa couleur est obtenue à partir d’une mutation génétique qui a pris plusieurs siècles.

Le variété céleste se reconnaît assez facilement grâce à ses yeux télescopes qui regardent vers le haut et par sa queue double. Le perlé, comme son nom l’indique, a les écailles en forme de perle.

En bassin, le poisson peut atteindre les 30 ans tandis que dans un aquarium, il dépasse rarement les 15 ans même s’il est bien entretenu.

Le poisson rouge au quotidien

Les soins à lui apporter

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent en le mettant dans un minuscule aquarium en forme de boule, le poisson rouge a besoin d’espace pour s’épanouir. L’endroit idéal est évidemment un bassin extérieur. Si ce n’est pas le cas, le poisson peut rapidement avoir des malformations et mourir.

C’est un poisson d’eau douce. L’eau doit régulièrement être changée à 20 %. De même, les parois de l’aquarium et le fond doivent être nettoyés pour enlever les excréments. Pareillement, le filtre doit être nettoyé au moins une fois par semaine pour purifier l’eau et lui permettre de vivre dans un environnement sain.

Le poisson rouge est omnivore. Il peut très bien se satisfaire des granulés, de légumes et de verts. Comme le poisson est gourmand, il faut tout de même veiller à lui donner une quantité raisonnable à raison de 2 fois par jour. Il est recommandé d’investir dans des granulés qui répondent aux besoins spécifiques du poisson rouge. Toutes les semaines, vous pouvez glisser des petits morceaux de légumes et des organismes vivants dans son aquarium.

La cohabitation avec les autres poissons

Comme le poisson rouge est assez passif, vous n’aurez aucune difficulté à le faire cohabiter avec d’autres congénères. Toutefois, il faut éviter de le mettre avec de potentiels prédateurs comme le brochet ou la perche. Il n’est pas capable de se défendre seul.

Les poissons rouges ont tendance à se reproduire lorsque la température de l’eau oscille entre 14 et 16 degrés. La maturité sexuelle s’atteint après le 2ème anniversaire. On reconnaît une femelle prête à pondre par son abdomen plus gonflé que celui du mâle. Lorsqu’ils sont prêts à s’accoupler, la femelle libère des ovules tandis que la mâle lâche de la laitance pour former des œufs. L’éclosion a lieu une semaine après.


Le poisson rouge provient d’un travail d’élevage vieux de presque deux millénaires. C’est un excellent animal de compagnie, sociable et doux qui nécessite peu d’entretien. Toutefois, il faut veiller à lui offrir de bonnes conditions de vie, notamment en lui offrant un aquarium relativement grand ou un bassin pour qu’il puisse se développer sainement, une alimentation variée et régulière et en l’éloignant de ses prédateurs.

Articles connexes :
Comment bien m'occuper de mon poisson ?
Les maladies courantes chez les poissons d'aquarium
Poisson malade : que faire ?