Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

Perroquet Ara : Tout savoir sur lui !

Le perroquet Ara est bien connu pour ses couleurs flamboyantes, hyacinthe, bleu, jaune, rouge… mais aussi pour son intelligence, sa capacité à imiter notre langage et son tempérament expressif. Originaire d’Amérique tropicale, cet oiseau fait partie des espèces protégées et son adoption est soumise à une législation très stricte. C’est un spécimen bruyant, qui a besoin d’espace, d’attention et de soins quotidiens.

Perroquet Ara : Tout Savoir sur lui !

L'histoire du Perroquet Ara

Le nom "Ara" regroupe une vingtaine d’espèces. C’est le nom utilisé pour les perroquets de grande taille. Il appartient à la sous-famille des Psittacinae dont il est le plus grand représentant. Les premiers Aras sont décrits dès la moitié du XVIIIe siècle, mais les expéditions avaient déjà permis de le découvrir. On les rencontre dans les forêts tropicales humides, dans les zones boisées du centre du Mexique et jusqu’en Amérique du Sud. 

Aujourd’hui, ces oiseaux sont menacés d’extinction dans leur milieu naturel. Ils nichent dans les très grands arbres et la déforestation comme les captures illégales et les prédateurs réduisent largement la population à l’état naturel. La Convention de Washington interdit le commerce des aras hyacinthe, macao, militaire… Pour les autres, le commerce est strictement réglementé.

Le physique du Perroquet Ara

L'Ara est un perroquet facilement reconnaissable à son plumage coloré et sa longue queue. Le bec est noir, gros, crochu et puissant. Au bout de la partie supérieure du bec se trouve un crochet qui sert à casser les graines. La langue est cornée et épaisse. 

Les Aras sont tous pourvus de plumes très colorées vertes, rouges, bleu, jaune… Tous ont une longue queue, des ailes longues et étroites. Le plus souvent, les joues sont blanches, les yeux jaunes sont soulignés de noir et cernés de peau nue. Cette partie de peau nue peut aller jusqu’à la base du bec avec parfois quelques fines rangées de plumes.

Les pattes sont noires ou marron. Les serres sont formées de quatre doigts pourvus de griffes puissantes. Les deux doigts du milieu sont tournés vers l'avant, les deux de côté sont dirigés vers l'arrière. Elles lui servent à grimper, tenir ses aliments... 

L’Ara chloroptère a des plumes rouge écarlate sur le corps, des ailes rouges, vertes et bleues. L’Ara Rouge a un corps rouge écarlate, des ailes rouges, jaunes et bleues. L’Ara bleu a des plumes bleu turquoise sur le dos et le ventre jaune. 

À l’âge adulte, le mâle est généralement plus grand que la femelle avec un plumage qui peut être plus foncé. Il mesure de 30 cm à 1 mètre avec un poids variant de 150 à 1800 grammes et une envergure jusqu’à 115 cm. 

Pour savoir si votre perroquet est un mâle ou une femelle, il faut attendre de voir s’il pond des œufs (ce qui peut prendre de nombreuses années) ou de faire un test ADN à partir d’une plume arrachée.

Le caractère du Perroquet Ara

L’Ara est joueur, très attachant mais avec un fort caractère. Il peut être extrêmement bruyant et mieux vaut ne pas vivre en appartement avec des voisins à proximité. Il émet un très grand nombre de cris et peut facilement imiter le langage humain ou les sons du quotidien. 

Il aime être au contact des personnes, se montre généralement très curieux, mais peut aussi être particulièrement jaloux. Le plus souvent, il s’attache davantage à un membre de la famille et peut se montrer agressif envers les autres. Une éducation ferme (mais non violente !) est nécessaire. Il demande beaucoup d’attention et s'il se sent délaisser, il risque de déprimer, d'adopter un comportement négatif, s'arracher les plumes... Il aime le contact physique, les caresses, mais il aime aussi jouer et réaliser des tours. Toutefois, il ne doit pas être sur-stimulé, car il pourrait devenir agressif. 

L'Ara est très énergique, sait imiter le langage des humains, les bruits qu’il entend. Il peut chanter, siffler, danser, crier… Sa faculté d’imitation semble sans limites et il assimile très rapidement. Pour lui, l’ensemble de son environnement est un jouet. Sous surveillance, il est nécessaire de le laisser évoluer en liberté dans une pièce, mais attention aux meubles et objets auxquels vous tenez. 

Le bec de l’Ara est sans pitié. Son bec a un énorme pouvoir de destruction ! C’est un oiseau intelligent qui peut parfaitement apprendre la propreté et être éduqué. Mais il demande de l'attention quotidienne.

Le régime alimentaire du Perroquet Ara

L’Ara se nourrit principalement de graines, de noix mais aime tout autant les fruits et les légumes. 

Attention ! Certains aliments peuvent être mortels ou très dangereux. Il ne doit jamais manger d’avocat, de persil et de rhubarbe. La viande, le poisson, le lait, le cacao, le sucre doivent être évités. 

Il est friand de tous les fruits : oranges, bananes, pommes, fraises, framboises, kiwi, ananas, pamplemousse... Les fruits sont lavés et séchés, coupés en petits morceaux. Il ne faut pas hésiter à varier les propositions et à limiter les fruits à forte teneur en sucre. Certains, comme la mangue, le raisin, le melon, la pêche… ne seront donnés que deux ou trois fois par semaine. 

Les légumes sont également les bienvenus. C’est le cas des épinards, brocolis, haricot, chou-fleur, tomate, carotte, poivron… La pomme de terre cuite et la salade seront données que de manière occasionnelle. Les graines et fruits à coque ne lui posent aucun problème grâce à son bec puissant. 

Pour que l’alimentation de l'Ara soit la plus variée possible, elle peut être complétée par des légumes secs une à deux fois par semaine. Ces légumes secs sont préalablement trempés. On gardera les fruits secs comme friandises ou comme récompenses.

Il existe des mélanges de graines spécifiques aux perroquets, mais ces mélanges doivent être complétés par des fruits et légumes frais pour éviter les carences. L'Ara va généralement faire le tri dans les graines qui lui plaisent.

La santé du Perroquet Ara

L’espérance de vie d’un ara peut facilement atteindre 60 ans en captivité. Quand on adopte un Ara, c’est pour la vie ! S’il est bien alimenté et qu’il a toute l’attention nécessaire, un Ara est plutôt robuste. Toutefois, il peut être sujet à des kystes folliculaires (kyste des plumes), à de la conjonctivite, à la chlamydiose, une infection très contagieuse et transmissible à l'homme.

Le stress et l’anxiété peuvent développer des comportements anormaux (comme le picage) et des maladies. La mue de l'Ara est une étape normale d’un oiseau en bonne santé, mais elle est fatigante pour l’oiseau. Il est important de veiller particulièrement à son alimentation lors de ces périodes avec un éventuel apport en calcium. La mue varie beaucoup d’un individu à l’autre ; elle survient généralement au printemps et à l’automne. 

Francodex Vitaperruche pour perruches et perroquets - pour becs crochus - vitamines et oligo-éléments

Francodex Vitaperruche pour perruches et perroquets - pour becs crochus - vitamines et oligo-éléments

Avis 5 15
11,09€
Acheter

Une alimentation saine est nécessaire, mais pour que le perroquet reste en bonne santé, il doit obligatoirement avoir une activité quotidienne. Il peut être nécessaire de couper les griffes de l'Ara. La cage doit être nettoyée chaque jour pour ôter les restes de nourriture et les excréments.

Les perroquets ont tendance à faire le tri dans les graines et peuvent en gaspiller une grande quantité. Pour éviter que l’Ara s’envole trop loin, il est possible de tailler régulièrement une rémige des ailes. En coupant le bout des plumes, le perroquet peut voler sans aller trop haut. On coupe le plus souvent le bout des tectrices sur un seul côté (en alternant le côté à chaque coupe). Cela déséquilibre le vol. L’ara est originaire de régions humides et il a besoin de se baigner régulièrement pour conserver la brillance de ses plumes.

L'habitat du Perroquet Ara

L’Ara est un grand oiseau : il a besoin d’une très grande cage ou d’une volière. Les barreaux doivent être suffisamment solides pour résister à la puissance du bec. La cage doit être largement équipée de perchoirs, de cordes, de branches à décortiquer, de jeux adaptés, d’un abri pour se cacher…

Elle sera placée dans une pièce à vivre, où la présence des humains est la plus fréquente. Il peut tout à fait vivre dehors si la volière est abritée des intempéries, des courants d’air et si l’oiseau a une « maison » pour se mettre à l’abri quand il le souhaite. Il est évident que la transition doit se faire de manière progressive et lorsque les températures sont clémentes. Les changements brutaux de températures sont un facteur de stress. 

Pour vivre avec d’autres animaux comme un chien, un chat, un lapin…, l'ara doit être éduqué. Il ne sera pas forcément agressif, mais son bec est puissant et, pour lui, tout est source de jeu et de découverte. Même remarque avec les enfants : l’ara peut très bien apprendre à grimper jusqu’à l’épaule, à jouer… mais il reste un oiseau. 

Lorsqu’il est heureux, content, il a tendance à se montrer particulièrement démonstratif et même exubérant. Il va rarement mordre pour faire mal, mais il est nécessaire d’être prudent. S’il est bien éduqué, l’ara est obéissant et cherche à plaire.

La reproduction du Perroquet Ara

Dans la nature, l’Ara installe son nid dans les trous des arbres, le plus haut possible pour se protéger des prédateurs. La femelle va pondre 2 à 3 œufs (mais un seul survivra) et couve pendant 28 jours. Si les jeunes quittent le nid vers l’âge de trois mois, ils dépendent de leurs parents jusqu’à 7 ou 8 mois pour atteindre une complète indépendance vers deux ans pour les aras les plus grands. 

L’âge de la maturité sexuelle varie beaucoup. Il est compris entre 3 et 10 ans pour les plus grands aras. Certaines femelles ne pondent pas d’œufs avant une quinzaine d'années. Il peut être difficile de trouver le couple qui fonctionne mais lorsqu’ils sont unis, les aras sont très fidèles. Il est difficile de différencier les mâles des femelles ; seule une analyse génétique permet d’avoir une certitude. 

La majorité des Aras sont inscrits au CITES, la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction. Pour adopter un Ara, il est nécessaire d'être titulaire d’une autorisation de détention ou d’un certificat de capacité. Un Ara doit posséder des papiers certifiant que sa provenance est légale. L’oiseau doit être bagué ou pucé.


Un dernier conseil : un Ara peut vivre plus de 50 ans en captivité ; il faut y penser avant de l’adopter. Il a un besoin constant d’être en interaction avec son groupe (d’humains ou d’oiseaux), il est très bruyant et demande beaucoup d'attention.

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter