Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

Tortue des Balkans : Tout savoir sur elle !

La tortue des Balkans est l’une des tortues terrestres les plus domestiquées en France. Ce NAC, sympathique reptile à carapace, s’acclimate assez facilement sous réserve qu’il retrouve chez vous les conditions de son habitat naturel. Adopter cet animal protégé est un acte réfléchi à envisager en parfaite connaissance de cause. Petit guide pour bien accueillir et prendre soin de votre tortue des Balkans.

Tortue des Balkans : Tout Savoir sur elle !

Histoire et origines de la tortue des Balkans

La tortue des Balkans (testudo Hermanni Boettgeri) de son nom scientifique est une cousine de la tortue française également connue sous le nom de tortue d’Hermann. Les deux espèces sont souvent confondues. Comme la plupart des tortues terrestres, son apparition remonte à plus de 200 millions d’années.

Comme l'indique son nom, elle est originaire des Balkans. On la trouve dans la partie slave de cette région qui comprend la Croatie, la Bosnie Herzégovine, la Bulgarie et le Monténégro. Elle possède aussi un habitat naturel dans les Balkans aborigènes en Albanie, sur le littoral du Péloponnèse et tout au sud de la Roumanie ainsi que dans les Balkans turcs, sur le côté européen de la Turquie.

FICHE D'IDENTITÉ

  • Nom scientifique : Testudo Hermanni Boettgeri
  • Embranchement : Chordés (Chordata)
  • Classe : Reptiles
  • Famille : Testunidés
  • Espèce : Testudo Hermanni

La tortue des Balkans représente l'une deux espèces (avec la tortue d'Hermann) les plus domestiquées dans les pays tempérés comme la France. En voie de disparition, elle reste aujourd’hui une espèce protégée, inscrite en Annexe 2 de la Convention internationale de Washington relative au commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction.

Ses caractéristiques physiques

La Testudo Boettgeri arbore une dossière de couleur plutôt jaune clair tirant souvent sur le verdâtre avec des tâches noires éparses. La carapace des mâles présente une forme trapézoïdale très élargie vers l’arrière. Chez les femelles la carapace est plus nettement de forme ovale.

Sur son plastron (partie ventrale de la carapace) se trouvent deux bandes noires discontinues. Cette caractéristique peut varier selon les populations car les tâches noires peuvent parfois recouvrir entièrement le plastron. Le plastron est plat chez la femelle. Celui du mâle est plus concave afin de faciliter l’acte de reproduction.

L’écaille supracaudale est divisée et présente une sorte d’éperon caudal au bout de la queue (2 fois plus large et plus massif chez les mâles). 

À l’âge adulte, le mâle mesure entre 19 et 21 cm, la femelle environ 26 ou 27 cm. Son poids est compris entre 3 et 4 kg. Par comparaison, la tortue des Balkans est plus grosse que la tortue d’Hermann dont la taille ne dépasse jamais 19 cm (même pour les femelles qui sont toujours plus grosses que les mâles).

Son caractère et ses aptitudes

La testudo boettgeri se domestique et s’apprivoise facilement. Elle est indépendante, sociable, calme et inoffensive. Comme la plupart des reptiles, elle n’est pas pour autant un animal joueur.

La tortue des Balkans n’aime pas trop être manipulée. Cela lui apporte plus de stress qu’autre chose. Pour preuve elle aura tendance à rentrer ses pattes à l’intérieur de sa carapace. Si elle se sent menacée, elle peut pincer parfois jusqu'au sang. Ne la considérez pas comme un partenaire de jeu pour les enfants.

À l'état sauvage, cette tortue est un animal plutôt solitaire. En captivité, elle ne s’ennuiera donc jamais, même si elle est seule dans son terrarium ou dans son enclos. A contrario, lorsqu'elles sont plusieurs congénères, la situation peut très vite dégénérer, sauf s'il s'agit de plusieurs femelles. En effet, les mâles se battront entre eux pour marquer leur territoire. Mâle et femelle ensemble provoquent parfois des situations de harcèlement.

Une fois adoptée, votre tortue des Balkans devra s’habituer à son nouvel environnement qu’elle va explorer petit à petit. Elle commencera par se cacher quelques jours puis, s’enhardira et reprendra son activité normale, dans la mesure ou les conditions d’habitat et de température lui conviennent.

Comme tous les animaux ectothermes, qui ne produisent pas de chaleur interne, la tortue des Balkans doit s’adapter à la température ambiante. Cela lui assure ainsi un bon métabolisme et une activité optimale. Si le temps est trop frais elle cherchera un endroit pour se réchauffer. En cas de chaleur, elle se mettra à l’ombre et au frais pour ressortir en fin de journée. C’est la raison pour laquelle, lorsqu’elle est à l’état sauvage, la tortue des Balkans part en quête de nourriture tôt le matin pour éviter d’être surprise par le pic de chaleur de mi-journée. Durant les étés très chauds, elle estive dans des endroits humides et ombragés.

Son régime alimentaire

La nourriture de la tortue des Balkans se compose essentiellement de végétaux, d'herbes, de bourgeons, de fruits et de légumes qu'elle trouve elle-même dans la nature.

En captivité, vous devrez presque entièrement subvenir à son alimentation. Notez également que cet animal nécessite des besoins importants en calcium pour la croissance et la solidité de sa carapace.

Les aliments à lui donner régulièrement
  • Le pissenlit riche en calcium, fleurs et feuilles comprises, le cresson, la luzerne, le plantain, les fanes de radis, la chicorée frisée, le trèfle, les feuilles de chou, les pâquerettes. Vous pouvez cueillir vous-même ces végétaux ou semer des graines spéciales pour tortues Boettgeri. Elle pourra ainsi les consommer directement dans son enclos ou son terrarium.
  • Des fruits mais en très petite quantité (pas plus de 10 % de son alimentation et seulement une à deux fois par semaine). Elle aime les figues (elle en raffole même !), les pommes, les kiwis, les mirabelles, les raisins, les fraises ou les framboises. N’en abusez pas au risque de provoquer des diarrhées.

Si vous avez des doutes sur la suffisance de l’apport en calcium, vous pouvez laisser des os de seiche dans son enclos. La tortue les consommera en fonction de ses besoins. Veillez dans tous les cas à lui apporter un régime diversifié.

Quelles quantités de nourriture lui donner ?

La quantité dépend de l’âge de la tortue. Au début n’hésitez pas à lui proposer de grandes quantités. Elle s’arrêtera de manger une fois rassasiée. Vous aurez alors une idée de ce qu’il lui faut.

De l’eau pour s’hydrater

Quelques coupelles d’eau dispersées dans son enclos et changées tous les jours permettront à la tortue de s’hydrater, mais surtout de se baigner lorsque que le temps est trop chaud et trop sec. 

Attention !
Les tortues sont gourmandes et promptes à avaler n’importe quoi. N’oubliez pas que cet animal est avant tout herbivore. Même si elle apprécie les croquettes pour chien et chat, les pâtes, le riz ou le steak haché, respectez toujours son régime alimentaire de base. Cela évitera tout risque d’obésité, de problème articulaires, rénaux ou autres.

Sa santé

Une tortue des Balkans peut facilement vivre une bonne soixantaine d’années en captivité, voire atteindre 100 ans. Pour préserver sa longévité et sa qualité de vie, certaines précautions s’imposent.

Les maladies courantes chez la tortue des Balkans

Comme la plupart des tortues terrestres, la tortue des Balkans est sujette à diverses affections oculaires comme la conjonctivite, la kératite (inflammation de la cornée) ou l’hypopion (présence de pus dans l’œil). Il faut vite consulter un vétérinaire.

La diarrhée par suite d’une alimentation inappropriée est souvent constatée. Un virus ou une bactérie peut aussi en être la cause. Pour éviter une déshydratation rapide de l’animal, une consultation immédiate s’impose.

La tortue des Balkans est aussi fragile sur le plan respiratoire par suite de rhinite, par l'infection due à un virus ou une bactérie. L’infection se manifeste par des sécrétions nasales et des difficultés à respirer par la bouche, par une perte d’appétit et un état léthargique anormal. La maladie risquant de dégénérer en pneumonie, n’attendez pas pour consulter.

Les pathologies affectant la carapace doivent aussi vous alerter. Si votre tortue des Balkans évolue dans un environnement trop humide, elle peut développer des dermatites au niveau de la carapace et perdre ses écailles.

Les tiques constituent aussi des parasites fréquents sur les tortues. Surveillez ses pattes et retirez la tique avec une pince spéciale.

La moindre anomalie constatée sur votre tortue (perte d’appétit, écoulement anormaux, léthargie etc…) doit vous amener à consulter au plus vite un vétérinaire qui pratiquera un examen clinique. Pensez à faire réaliser un bilan complet chaque année pour prévenir l’apparition de tout problème.

Les soins quotidiens

Le nettoyage régulier de l’habitat de votre tortue est essentiel. Il consiste à ramasser ses excréments et renouveler tous les jours l’eau de ses coupelles.

La température idéale pour le bien-être de votre tortue est de 22 à 28° C le jour et de 12 à 18 ° la nuit. 

Le taux d’hygrométrie (humidité dans l’air) idéal se situe entre 40 et 70 %. Ces indices sont à surveiller quel que soit le type d’habitat (terrarium ou extérieur).

L’habitat de la tortue des Balkans

En dehors de la période d’hibernation avec mise en terrarium, l’enclos extérieur est à privilégier. Ce dernier doit recréer les conditions proches de son environnement naturel au risque de provoquer du stress chez l’animal. 

Prévoyez un enclos spacieux et clôturé assez profond pour éviter que la tortue creuse en-dessous et s’échappe. Veillez également à :

  • Une exposition suffisamment ensoleillée ;
  • La présence d’une partie enherbée en éliminant toutes plantes toxiques ;
  • L’aménagement de nombreuses cachettes, de petits buissons ;
  • La mise à disposition d’un point d’eau peu profond et à l’ombre.

Prévoyez également un grand terrarium d’au moins 10 m². Il permettra à l’animal, une fois sorti de son hibernation et tant que les températures extérieures sont encore fraîches, de faire la transition en douceur avec sa mise en enclos. Le terrarium doit comporter :

  • Une lampe UVB chauffante qui permettra de synthétiser la vitamine D indispensable pour solidifier la carapace ;
  • Un néon ultraviolet imitant la lumière du soleil ;
  • Un substrat épais ;
  • Une cachette ;
  • Une mangeoire et un point d’eau.

Par ailleurs, élever ce type d’animal ne s’improvise pas. Elle hiberne pendant 5 mois entre fin octobre et début mars et nécessite pour cela l’aménagement d’un endroit spécifique, dans un lieu sans lumière entre 5 et 10°. 
Le reste de l’année elle vit facilement en plein air dans une enceinte clôturée. Cet animal adorant l’exploration, des cachettes seront très appréciées !

La reproduction de la tortue des Balkans

Les tortues boettgeri se reproduisent au printemps et en été, plus spécialement en avril et en juillet. La femelle possède la particularité de conserver longtemps la semence du mâle. Elle peut donc pondre plusieurs fois sans avoir besoin de s’accoupler.

Une tortue des Balkans peut pondre 2 fois par an jusqu’à 9 œufs. La maturité sexuelle d’une tortue des Balkans est plus précoce que celle des autres tortues terrestres. Elle est établie à 12 ans pour les femelles et 10 ans pour les mâles.

La législation française encadre fermement l'adoption des tortues dont la tortue des Balkans, une espèce menacée. Elle nécessite une autorisation de détention gouvernementale AEA (Autorisation d'Élevage d'Agrément) pour les élever chez soi.


Ce qu'il faut retenir ! L'achat d'une tortue des Balkans doit être rigoureusement réfléchi notamment en raison de sa longévité. Ce NAC requiert non seulement une attention particulière, mais vous engage aussi sur une longue durée !

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter