Trier Fermer

Yongqing Bao, vainqueur 2019 du prix Wildlife Photographer of the Year

Depuis quelques semaines, cette photographie ne cesse de faire le tour des journaux et des réseaux sociaux tant elle est à la fois impressionnante, drôle et tragique. On y voit une marmotte semblant hurler de frayeur face à un renard. En prenant cet incroyable cliché, Yongqing Bao, a décroché le prestigieux prix 2019 Wildlife Photographer of the Year.




Crédit photo : Yongqing Bao /  Wildlife Photographer of the Year



Genèse d'une photo pas comme les autres
La photographie animale demande beaucoup de patience et d'être au bon endroit au bon moment. Pour cette photo, Yongqing Bao s'est rendu dans l'Himalaya afin d'observer de près une colonie de marmottes nichant sur le plateau tibétain du Qinghai. Le photographe observait une femelle renarde depuis un moment et avait découvert qu'elle avait trois renardeaux à nourrir. Continuant à l'observer pendant plus d'une heure, il a eu la surprise de voir une marmotte affamée sortir de son terrier pour se nourrir de la première herbe du printemps, quand celle-ci est tombée nez-à-nez avec le carnassier.


Le prix du Wildlife Photographer of the Year
Ce prestigieux prix, récompensant la photographie animale et sauvage de l'année, attire à chaque édition les candidatures de plusieurs centaines de photographes. Le prix est organisé par le très prestigieux Natural History Museum of London. Pour cette photo,Yongqing Bao a reçu le prix 2019 Wildlife Photographer of the Year, mais il a, en plus, raflé le prix de la catégorie " comportement animalier ". Il s'agit d'une véritable consécration qui récompense des heures, voire parfois des jours et des mois d'attente, pour obtenir le cliché parfait.

Pourquoi cette photo a pu remporter un prix si prestigieux ? Tout simplement parce que le photographe chinois a eu le réflexe de déclencher son appareil photo au bon moment. Un moment qui témoigne à la fois de la nature, de la cruauté de cette nature tout en apportant une touche d'humour. L'expression de la marmotte semble si humaine qu'on se croirait presque dans un cartoon si l'on ne savait que ce pauvre animal, trop imprudent, sera le repas d'une renarde et de ses trois petits. Nous sommes dans une nature hostile et la photo nous montre une vision de la survie, un monde où la moindre erreur peut coûter la vie.