Trier Fermer

Gestation chez la chienne : comment préparer la naissance des chiots ?

C’est officiel : votre chienne est en gestation et va bientôt donner naissance à de magnifiques chiots. Même si la nature est bien faite, vous devez être vigilant pendant cette période délicate pour elle. En effet, elle peut connaître des complications pendant la gestation du chien, car les chiennes sont capables de mettre au monde une portée de 4 à 10 chiots en moyenne, variable selon la taille de l'animal.
Tout comme pour la femme, la préparation à la naissance est essentielle et l’accouchement est un moment plus ou moins critique où la présence d'un compagnon est souhaitable et extrêmement réconfortante. Il est donc important de savoir comment préparer la naissance, comment l’aider, mais aussi comment surveiller la santé de votre chienne et de ses petits pendant les premières semaines. Prêt pour commencer un premier cour prénatal canin ? Inspirez profondément, soufflez, haletez ! Ça va bien se passer...

Gestation chez la chienne : comment préparer la naissance des chiot ?

La gestation du chien : quésaco ?

Pour que votre chienne attende des petits, la saillie doit avoir lieu environ 10 jours après le premier jour de ses chaleurs. Chez la chienne, les chaleurs sont assez rapidement identifiables : elle perd du sang, sa vulve est gonflée et elle peut se montrer moins obéissante. Les chaleurs ont lieu environ tous les 7 mois. Une fois fécondée, il faut savoir que la gestation dure approximativement 2 mois en fonction de la taille et de la race de votre chienne.

Pour le maître, il est indispensable de reconnaître les premiers signes d’une gestation pour accompagner au mieux la chienne. Généralement, la chienne va subitement voir son appétit augmenter. Elle va prendre du poids. Son abdomen va petit à petit s’arrondir. Le signe le plus pertinent est le gonflement des mamelles. Du lait peut même en sortir en fin de gestation. Son souffle est plus court que d’habitude. Le caractère de votre chienne peut également évoluer pendant cette période. Elle peut se montrer irritable, fatiguée ou collante. Les deux premières semaines, la chienne peut subir une perte d’appétit à cause des nausées. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à l’emmener consulter un vétérinaire.

Bien s’équiper avant la naissance

Si vous connaissez la période de saillie de votre chienne, vous allez pouvoir calculer approximativement la date de naissance des chiots. Tout doit être prêt quelques jours avant. Au moment où les chiots vont sortir, ils vont certainement avoir froid. Vous devez avoir de quoi les garder au chaud pendant les trois ou quatre premiers jours : des couvertures, un couchage, une lampe chauffante, un tapis chauffant, un chauffage soufflant, etc.

L’accouchement est un événement douloureux et angoissant pour la chienne. Vous devez lui préparer un endroit confortable et calme où elle pourra se sentir bien. La pièce doit être chaude et à l’écart des autres animaux et des enfants. Lorsque le moment est venu, vous allez avoir besoin de serviettes éponges, de ciseaux préalablement stérilisés, de compresses et d’alcool à 70°. Il est fréquent pour un maître de devoir couper le cordon des chiots si la mère ne veut ou ne peut pas le faire. Vous devez vous préparer à cette éventualité notamment en consultant des tutoriels.

Dès le début de la gestation, l’alimentation de votre chienne doit être changée pour favoriser la lactation et le développement des chiots. La chienne a désormais besoin de plus de protéines et de minéraux. De plus, la portion doit être revue à la hausse. Votre animal doit désormais nourrir plusieurs hôtes dans son corps. Pour faciliter son transit, il est préférable de fractionner les repas au cours de la journée. Il est recommandé de vermifuger sa chienne au moins 14 jours avant la date de naissance prévue.

Plaid Polaire Bleu Zoomalia Calidi

Plaid Polaire Bleu Zoomalia Calidi

Avis 5 49
3,99€
Acheter

Aider ma chienne à mettre bas : nos recommandations

Le jour de la mise-bas, il est important de savoir repérer les premiers signes. Tout d’abord, votre chienne se montrera certainement inquiète et plus agitée que d’habitude. Il y a deux types de comportement possible : elle va chercher à se cacher dans un endroit à l’abri des regards ou elle va vous coller. Sa vulve est gonflée et ses mamelles laissent du lait s’échapper. Vous pouvez voir les premières contractions arriver en voyant son ventre bouger. Vous devez rester calme en toute circonstance.

N’oubliez pas que la chienne est capable de détecter les émotions de son maître. Vous devez rester près d’elle si elle ne vous repousse pas. Vous pouvez la caresser lentement et lui parler doucement pour la rassurer. Vous devez être patient, la mise-bas peut prendre plusieurs heures. Vous devez être prêt à intervenir si une complication intervient par exemple en coupant le cordon ou en perçant la poche qui englobe le chiot. 

Après la mise-bas d’un chiot, un deuxième est déjà en travail. Vous pouvez soulager votre chienne en nettoyant les petits qui sortent avec une serviette chaude. Si elle manifeste des signes d’agressivité envers vous, arrêtez immédiatement. Normalement, si la chienne vous fait confiance, elle vous laissera faire, mais elle peut parfois être imprévisible. Désinfectez la zone ombilicale des chiots à tour de rôle et donnez à boire à la jeune mère.

Veiller sur ma chienne et ses chiots après la naissance : nos conseils

En moyenne, la chienne va devoir allaiter entre 7 et 8 semaines ses chiots. Une bonne hygiène est indispensable. Avant chaque tétée, veillez à la propreté des mamelles en passant une serviette propre dessus.

Lors de l’allaitement, les chiots vont avoir tendance à se mettre n’importe où et n’importe comment. La chienne peut donc accidentellement en écraser un. Surveillez régulièrement que les chiots soient installés confortablement.

Les chiennes ne sont pas toutes capables d’allaiter. Vous devez prévoir cette éventualité en achetant des biberons et du lait de croissance pour nourrir vous-même les chiots à une fréquence régulière. À la fin de l’allaitement, évitez de retirer immédiatement les petits à sa mère, car il est bon de la laisser profiter de ses chiots. C’est souvent le moment où ils vont s’amuser ensemble et se câliner. Laissez ce lien se créer pour le développement affectif des chiots.


La gestation du chien, la mise-bas et l’allaitement d’une chienne sont des épreuves autant pour l’animal que pour son maître. Avant l’accouchement, il est fortement recommandé de chercher à obtenir des conseils auprès de son vétérinaire. Si vous êtes débutant, des associations proposent d’envoyer un bénévole pour vous assister. De même, si votre chienne est dans l’impossibilité d’allaiter, vous pouvez contacter des refuges animaliers qui disposent généralement de lait maternel ou qui peuvent vous aider à les nourrir. Alors, n'hésitez pas à appeler au secours pour le bien-être vital de votre compagnon à quatre pattes.

Politique de cookies
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou outils similaires pour faciliter vos achats, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou outils similaires pour... Lire la suite
En savoir plus J'accepte