Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

Mainate Religieux : Tout Savoir sur ce bel oiseau qui parle !

Lorsqu’on évoque un oiseau parleur, on pense généralement au perroquet. Pourtant, le mainate religieux n’a rien à lui envier, que ce soit pour son ramage ou son plumage. Originaire du Sud-Est de l’Asie, il imite les bruits environnants, les animaux et peut même chanter et parler. C’est également un excellent siffleur !
Même s’il tend à disparaître à l’état naturel, aucune autorisation n’est nécessaire pour sa détention. Toutefois, comme il se reproduit difficilement en captivité, il est assez difficile d’adopter un mainate religieux. Voici l’essentiel à savoir sur le mainate religieux, cet oiseau attachant, mais très bruyant et espiègle au moment des repas.

Mainate Religieux : Tout Savoir sur ce bel oiseau qui parle !

L'histoire du Mainate Religieux

Originaire du sous-continent indien, on le trouve aussi au Népal et au Bhoutan. Il est présent dans toute l’Asie du Sud-Est et jusqu’au sud de la Chine en passant par la Thaïlande, le nord de l’Indonésie et les Philippines. La destruction de son habitat et sa capture pour la commercialisation l’ont presque fait disparaitre.

Comme il se reproduit difficilement en captivité, il est compliqué de trouver un jeune mainate à adopter. Le mainate religieux appartient à la famille des Sturnidés, celle des passereaux, qui regroupe les étourneaux, les martins, les pique-bœufs... C'est Linné qui l’a décrit pour la première fois en 1758.

Le physique du Mainate Religieux

Chez le mainate religieux, mâles et femelles ne présentent pas de différences apparentes. C'est un oiseau assez trapu, qui mesure entre 27 et 31 cm et même 38 cm pour les plus grands.

Il possède un magnifique plumage noir brillant aux reflets métalliques sur lequel ressortent parfaitement son puissant bec orange et ses caroncules jaunes derrière l’œil, des bandes symétriques sur les deux côtés de la tête et qui se poursuivent sur la nuque.

Les pattes sont également jaunes. Il pèse entre 160 et 240 grammes. Ses griffes et son bec puissant demandent des soins particuliers.

Le caractère du Mainate Religieux

Dans son milieu naturel, le mainate religieux est presque entièrement arboricole et descend rarement au sol. Actif durant la journée, il est grégaire et très bruyant. Il vit en couple ou en groupe d’une demi-douzaine d’individus sans mélange des sexes. Les oiseaux mâles restent entre eux et les femelles font de même sauf pendant la période de reproduction.

Le mainate religieux est un oiseau intelligent, curieux, qui a besoin d’animation autour de lui. Il aime interagir avec son environnement, a besoin qu’on lui accorde un maximum d’attention et prendre part à la vie familiale. N'adoptez pas un mainate si vous ne pouvez pas lui consacrer plusieurs heures par jour.

Il est facile à apprivoiser, apprend facilement s’il est adopté jeune et que l’on passe beaucoup de temps avec lui. Le mainate religieux est capable de vocalisations particulièrement variées qui regroupent toute la gamme des sifflements mais aussi des cris stridents, des coassements qui peuvent être extrêmement désagréables….

Le mainate est vraiment un oiseau bruyant et ses cris ne sont pas toujours mélodieux. Il est aussi un très bon parleur qui imite les sons, la voix, souvent mieux que les perroquets. De lui-même, il peut apprendre des mots, des sons, reproduire les bruits environnants, qu’il s’agisse du miaulement de votre chat, de la sirène des pompiers, de votre sonnerie de téléphone ou de toute autre musique. Il est tout à fait capable d’apprendre un air et de le chanter avec une grande précision.

Mais, il est aussi très bavard et aime se faire entendre. Mieux vaut avoir des voisins tolérants si vous souhaitez adopter un mainate religieux. En règle générale, c’est un oiseau sociable qui, contrairement à beaucoup de perroquets, ne choisit pas forcément un maître particulier dans la famille. Il est attachant, peut même être câlin si on se donne la peine de lui consacrer suffisamment de temps chaque jour. Il aime qu'on s'occupe de lui mais apprécie également les jouets qui devront être attachés en hauteur pour éviter qu’ils soient souillés. Des jouets creux dans lesquels on cache des vers de farine, des brindilles, du foin qu’il va trier… vont pouvoir le divertir.

Le mainate religieux est vraiment un oiseau subtil, particulièrement observateur et interactif. Consacrez-lui du temps, il saura vous "récompenser". Pour éviter l'ennui, un couple, plusieurs femelles ou des couples ensemble peuvent cohabiter s'ils ont suffisamment d'espace.

Le régime alimentaire du Mainate Religieux

Dans son milieu naturel, le mainate religieux se nourrit essentiellement de fruits, baies, bourgeons floraux, nectar et insectes. C’est un oiseau insectivore et frugivore. Il n’aime pas les graines. En captivité, il peut être nourri avec de la pâtée spécifique pour oiseaux insectivores mais aussi des insectes comme les vers de farine, les criquets ou les grillons. 

Pour qu'il reste en bonne santé, il doit manger des fruits et des légumes. Il aime particulièrement les figues mais se contente de pommes, poires... Son alimentation doit être variée. Les extrudés (des aliments compactés) spécifiques rendent ses fientes moins liquides et moins odorantes. 

Le mainate religieux est généralement gourmand, mais il faut éviter de lui donner des aliments salés ou trop sucrés. C’est un oiseau assez sale, car il mange en secouant la tête ce qui projette ses aliments dans toutes les directions.

La santé du Mainate Religieux

Le mainate religieux peut vivre de 15 à 30 ans. Ses griffes doivent être surveillés et éventuellement coupés pour éviter qu'il se blesse ou qu'il vous blesse. Le bec peut aussi avoir besoin d'être limé. Le mainate doit avoir une activité quotidienne. 

Dans une pièce fermée et sous surveillance, il est important de le laisser voler très régulièrement. C’est un oiseau sensible au stress. Le bec et les griffes peuvent facilement blesser. La contention doit donc être maîtrisée. Le mainate se manipule en douceur, avec patience. Ses excréments sont liquides et abondants ; le sol de la cage ou de la volière doit être nettoyé chaque jour.

Des parois en plexiglas peuvent protéger le bas de la cage afin d’éviter les projections tout autour. Le mainate aime se baigner dans l’eau tiède et c'est une nécessité pour l'entretien de son plumage. Une baignoire adaptée doit être mise à sa disposition chaque jour et vidée après le bain. Un ensoleillement maximal est recommandé tout en évitant les courants d'air.

L'habitat du Mainate Religieux

C’est un oiseau actif, qui a besoin de place pour évoluer, voler, profiter du soleil ou prendre des bains. Sa grande cage ou sa volière doivent être spacieuses avec une hauteur d’au moins 1,50 mètre sur 1 mètre de large et de profondeur.

Le mainate religieux salit beaucoup sa cage et le fond doit être largement recouvert de litière végétale et nettoyée quotidiennement. Les abords de la cage peuvent être recouverts d'une toile cirée facile à nettoyer. Ne laissez aucun objet ou tissu fragile à proximité !

Le mainate religieux ne peut rester en permanence dans sa cage. Il doit pouvoir passer au moins deux heures par jour à l’extérieur de celle-ci pour voler et faire de l’exercice. C'est un oiseau qui aime prendre des bains quotidiens. 

Une baignoire est indispensable mais, là encore, les projections d'eau sont inévitables. Après ses ablutions, le mainate aime profiter du soleil. Dans tous les cas, il est sensible au froid, supporte mal des températures inférieures à 17° C. et déteste les courants d'air.

Cage pour perruches et petits perroquets Zolia Conura - H 150.5 cm

Cage pour perruches et petits perroquets Zolia Conura - H 150.5 cm

Avis 4.5 158
139,99€
Acheter

La reproduction du Mainate Religieux

Il est impossible de différencier les mâles des femelles en se basant uniquement sur leur apparence. Seul un test ADN permet de sexer un oiseau (ou bien il faut attendre une ponte éventuelle !). 

Dans la nature, le mainate construit son nid en hauteur dans un trou d’arbre. Une nichée comprend deux ou trois œufs bleus qui seront couvés par les deux parents pendants 13 à 17 jours. Les petits quittent le nid entre 21 et 28 jours et sont très vite indépendants. 

Pendant la période de reproduction, il peut y avoir jusqu’à trois pontes. En captivité, la reproduction est difficile ce qui contribue au risque d'extinction du mainate religieux. Il nidifie très difficilement et les oisons sont plutôt fragiles. Une souche creuse attachée en hauteur peut servir de nid qu'il remplira de mousse, brindilles, plumes, feuilles... Du matériel est mis à disposition. La maturité sexuelle intervient à partir d'un ou deux ans.

La période de reproduction s’étend d’avril à août. Pendant cette période, les couples doivent être isolés. Dans la nature, lorsqu'il y a des oisillons, les mainates consomment beaucoup plus d'insectes et même des petits reptiles ou de très petits mammifères. Cela leur permet d'enrichir les régurgitations en protéines indispensables à la croissance des petits. En captivité, il est nécessaire de modifier l'alimentation.


Conseils à retenir !
Le Mainate Religieux a besoin de beaucoup d’espace et d’attention. Si vous êtes un maniaque de la propreté ou que vous appréciez le silence, n’adoptez pas cet oiseau !

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter