Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

Poney Shetland : Tout Savoir sur lui !

On le connaît pour sa petite taille, sa constitution trapue et son air malicieux qui attire les enfants dans les fermes pédagogiques… Le poney Shetland est une force de la nature et un équidé sympathique particulièrement attachant. Petit guide pour élever ce poney petit mais puissant !

Poney Shetland : Tous Savoir sur lui !

L'Histoire et les origines du Poney Shetland

Comme son nom l’indique, cette race de poney est originaire des îles Shetland situées au nord de l’Ecosse. Selon la légende, cet animal aurait survécu dans cet archipel depuis l’ère glaciaire. Ce poney pourrait aussi avoir migré de Scandinavie vers les îles Shetland il y a 8000 ans. C’est la raison pour laquelle il arbore un côté très rustique et un pelage épais capable de résister à des conditions climatiques extrêmes. C’est le cheval le plus puissant et résistant au monde.

Certaines découvertes fossiles tendent à dire que son origine remonterait à l’Holocène, une période géologique interglaciaire. Le poney Shetland aurait donc pour lointains ancêtres les poneys nordiques de la toundra d’Europe du Nord. Il pourrait enfin être un descendant des chevaux naufragés de l’invincible Armada lors de la guerre anglo-espagnole de 1585. À l’heure actuelle, rien ne permet d’affirmer l’une ou l’autre de ces hypothèses.

Ce qui est sûr c'est que l'on commence vraiment à parler de ce poney en 1850 lorsque le gouvernement britannique interdit aux enfants de travailler dans les mines. La rusticité et la petite taille du poney Shetland en font le candidat idéal pour les remplacer. On utilise donc ce poney pour ramener le charbon jusqu’en 1950, date à laquelle on commence à abandonner les premières mines et on décide de protéger cette race.

Par la suite la démocratisation de l’équitation et le caractère docile de ces animaux ont fait du poney Shetland un partenaire d’apprentissage équestre idéal pour les enfants. La création et l’essor des poneys-clubs dans les années 70 en France a encouragé la venue de ces équidés sur notre territoire. Côté notoriété, le poney Shetland a connu une vraie célébrité au milieu des années 60 dans la série télévisée " Poly " tiré du roman de Cécile Aubry.

FICHE D'IDENTITÉ
  • Nom scientifique : Equus caballus
  • Embranchement : vertébrés
  • Classe : mammifères
  • Ordre : Périssodactyle
  • Famille : équidés

Ses caractéristiques physiques

Petit, trapu mais puissant ! Ainsi peut-on décrire brièvement l’aspect physique de cet équidé. Son centre de gravité très bas, son ossature solide et sa musculature bien développée ont permis à cet animal de développer une puissance remarquable.

Il est capable de tracter des charges équivalentes à 43 % de son poids alors que pour la plupart des poneys comme le trait belge, cette puissance n’atteint pas 30 %.

Le Shetland, en raison de sa force et de sa résistance à l’effort participe souvent aux compétitions d’attelage.

  • Taille : environ 80 cm à 1 mètre au garrot pour les standards de la race ;
  • Poids : Entre 150 kg et 200 kg ;
  • Robe : la race affiche une grande diversité de robes. La robe alezan aux poils rouge/bruns plus ou moins foncés avec des extrémités plus délavées est assez répandue. Le stud-book relève aussi beaucoup d’individus à robe pie (avec des taches blanches). Elle serait héritée d’un croisement avec des poneys islandais ;
  • Poil : une épaisse couche de poils lui permet de supporter des températures très basses. Sa crinière et sa queue sont également bien fournies de crins rêches ;
  • Morphologie : La tête très expressive présente des petites oreilles bien hautes. Les naseaux sont larges et ouverts. L’encolure est courte, massive et musclée. Le corps affiche un poitrail large et profond. La croupe arrondie est supportée par des membres courts et puissants avec des pieds ronds recouverts d’une corne très dure ;
  • Espérance de vie : les poneys Shetland vivent facilement et en moyenne 20 ans. Bon nombre d’entre-eux atteignent aussi les 30 ans.

Son caractère et ses aptitudes

Le caractère de cet équidé rustique et robuste se résume en 2 adjectifs : gentil, mais parfois têtu.

En effet, cet animal ne manque pas de caractère ! Pour ne pas le laisser libre de faire ce qu’il veut quand il veut, il convient de l’éduquer dès son plus jeune âge. Le poney Shetland est vif, parfois turbulent, mais toujours joyeux

Empreint de malice, il est plutôt taquin, mais jamais méchant. C’est justement sa gentillesse naturelle associée à un bon dressage qui en fait l’équidé idéal pour les jeunes enfants. C'est un poney de loisirs parfait pour apprendre l'équitation ou partir en balades équestres. La croissance assez lente du poney Shetland déconseille de le monter avant l’âge de 4 ans.

Malgré sa constitution robuste, cet équidé courrait alors le risque de développer des pathologies osseuses et musculaires. Lorsqu’il est en liberté, à l’état semi-sauvage, le poney Shetland est un animal grégaire qui se regroupe en petites hardes.

Son régime alimentaire

Véritable tondeuse à gazon, le poney Shetland a la réputation d’être très gourmand. C’est la raison pour laquelle il est important de surveiller son alimentation. Les pâtures trop grasses au début de l'été favorisent le risque de fourbure et d’une manière générale l’obésité. Si sa principale source de nourriture se trouve dans les pâturages, le poney Shetland a aussi besoin d’un apport alimentaire diversifié qui lui apportera les nutriments dont il a besoin. 

Cet équidé se nourrit également de pommes, carottes et navets dont il est friand. Ces légumes représentent de bons compléments, mais ne doivent cependant pas être donnés en trop grande quantité. Le poney Shetland apprécie aussi l’avoine et les céréales. On veillera à ce que son alimentation soit pauvre en protéines, mais suffisamment riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments, surtout pendant la mauvaise saison.


L’hiver dans leur milieu naturel, les poney shetlandais en liberté ont l’habitude de gratter le sol pour se nourrir des rares végétaux ou descendent au bord de la mer pour manger le varech.

La santé du Poney Shetland

Le Shetland vit facilement 20 ans, mais bon nombre d’individus dépassent 30 ans, voire parfois 40 ans. Sa gloutonnerie le prédispose à certaines maladies comme l’obésité, mais également la fourbure, une pathologie fréquente affectant le pied et le sabot. Il s’agit d’une congestion inflammatoire, à la fois douloureuse et dangereuse pour le poney. La fourbure est la seconde cause de mortalité chez les Shetlands et plus généralement chez les équidés. Une surconsommation d’herbage trop riche au printemps représente la principale cause de fourbure. On décèle vite une fourbure à la démarche raide de l’animal, à ses difficultés à tourner court et à une chaleur au niveau des pieds.

La diarrhée compte parmi les maladies les plus fréquentes et les plus graves chez le poney Shetland. Son appareil digestif complexe et fragile est petit par rapport à la taille de l’animal et contrairement à l’homme, l’équidé ne peut pas vomir. Les symptômes sont principalement la perte d’appétit, l’irritabilité de l’animal, l’absence de crottin. Souvent l’animal se couche et se roule lorsque les douleurs se font plus intenses.

Le poney Shetland est aussi sujet à la dermite estivale causée par des piqûres d’insectes ou de mouches. Cette affection provoque d’intenses démangeaisons et la perte des poils.

Il faut également surveiller l’apparition du syndrome de Cushing dû à une production de cortisol en trop grande quantité. Ce trouble endocrinien survient généralement chez les poneys de plus de 15 ans. Il se diagnostique par l’apparition d’un poil laineux et hirsute. C’est une maladie qui peut être mortelle. Toutefois la mise en place d’un traitement médicamenteux aide à contrôler l’évolution de la maladie, voire même à la faire régresser.

Son habitat

Prévoyez un hectare de surface pour élever un poney Shetland. Multipliez la surface par le nombre de poneys si vous en avez plusieurs. Lorsqu’il est gardé dans un box, le poney doit disposer d’un accès quotidien au paddock. 

Dans cet enclos pour chevaux, il pourra retrouver des poneys de la même espèce ou d'autres équidés et de ce fait ne s’ennuiera pas. Même si le Shetland reste un animal rustique, il appréciera l'hiver d'être bien abrité et protégé du froid. Un abri douillet et une litière avec de la paille seront bienvenus et l'aideront à conserver sa chaleur corporelle ! 

Veillez à entretenir son pelage en le brossant régulièrement même en hiver. Cette précaution permettra d’éliminer les dépôts de boue qui l’empêcheraient de se réchauffer naturellement. Les sabots et les jambes sont aussi à surveiller de près, notamment si l’animal évolue régulièrement sur un sol humide. Une brosse suffit à ôter la saleté et les débris déposés sous les sabots.

La reproduction du Poney Shetland

Le poney Shetland atteint sa maturité sexuelle vers 3 ans. Il s’accouple vers la fin du printemps. La gestation dure 11 mois. La portée est constituée d’un seul poulain. Le petit naît au début du printemps suivant. La femelle allaite jusqu’à la prochaine gestation ou lorsque le poney lui est retiré à l’âge de 8 mois.

Si vous n'avez pas l'intention de faire reproduire votre poney Shetland mâle, il n'y a aucun intérêt à l'embêter avec ses hormones. La castration rend le pacage plus simple avec les juments et l'animal est beaucoup plus calme et gentil une fois castré.


Conseils à retenir ! Le Poney Shetland est un adorable équidé qui vous donnera bien des joies. Toutefois, cet animal attachant adore la compagnie ! S'il n'est pas entouré d'autres congénères ou animaux divers, il aura besoin de votre présence régulière, au moins une heure par jour si possible.

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter