Trier Fermer

Comment nourrir mon cochon d'Inde ?

Ce petit rongeur originaire d'Amérique du Sud trouve de plus en plus sa place au sein des foyers. Très apprécié par les enfants comme par les adultes, il aime autant se faire câliner que se promener dans un grand espace. Strictement herbivore, il a des besoins nutritifs spécifiques.





 

Une alimentation stricte

Le cochon d'inde est herbivore, c'est-à-dire qu'il se nourrit exclusivement de légumes et de végétaux. C'est un gourmand qui consomme près de 1/10ème de son poids par jour. Un repas équilibré consiste en des extrudés en petite quantité, du foin à volonté et surtout la ration de légumes quotidienne.

Pour les croquettes, choisissez des extrudés préparés exclusivement pour les cochons d'inde. Rejetez les mélanges de graines où le cobaye ne choisit que ce qu'il aime et délaisse le reste.

Optez pour des légumes frais et pour des fruits pas trop mûrs, de peur de lui occasionner des douleurs d'estomac. Variez les végétaux mais ne lui en donnez pas plus de quatre variétés par jour. Il appréciera particulièrement les poivrons, les épinards, le fenouil, le céleri, les fraises, les oranges ou les poires. Attention à ne pas abuser de la pomme qui provoque des coliques. Le cobaye ne supporte pas non la pomme de terre, le choux, les haricots ou la ciboulette.

Enfin, n'oubliez pas la vitamine C journalière. En effet, le cochon d'inde ne la synthétise pas et son organisme a besoin d'en ingérer une petite dose tous les jours, sous peine de développer une hypovitaminose. Vous pouvez lui distribuer des aliments riches en vitamine C dans sa cage ou la lui administrer à l'aide d'une petite pipette.


 

Les petites friandises

Si vous avez envie de gâter votre mignon rongeur, attention à ne pas vous laisser emporter par vos sentiments et ne lui donnez pas n'importe quoi.
Ce n'est pas parce qu'il semble beaucoup apprécier le pain dur que c'est bon pour lui. Le transit du cochon d'inde n'est pas adapté aux aliments qui contiennent des céréales. De plus, le pain va gonfler dans son estomac, lui occasionnant des lourdeurs.

Privilégiez l'herbe fraîche et les légumes qu'il apprécie le plus. Vous pouvez aussi faire pousser quelques herbes aromatiques dans votre jardin pour lui en distribuer de temps en temps. C'est une bonne solution pour apprivoiser votre nouveau petit compagnon. Tendez-lui doucement une friandise qu'il apprécie. Il finira par s'enhardir et par venir manger dans votre main, pour ne plus jamais vous quitter !


 

Correctement nourri de manière équilibré, votre cochon d'inde vivra heureux avec vous pendant de longues années. C'est essentiel pour lui éviter de contracter des carences ou des maladies qui réduiraient son espérance de vie. Une alimentation saine et mixte, accompagnée de nombreuses caresses de son maître, le rendra parfaitement heureux.
 



Articles connexes : 
Les principales races de cochon d'Inde
Pourquoi donner de la vitamine C à mon cochon d'Inde ?
Cochon d'Inde : tout savoir sur lui !
Le stress chez le lapin et le cochon d'Inde
Quelle cage choisir pour mon cochon d'Inde ?
Comment bien caresser mon cochon d'Inde ?
5 accessoires indispensables dans la cage de mon cochon d'Inde    
La trousse à pharmacie de mon cochon d'Inde   
 

Vous aimerez aussi

Conseils d'expert

L'acupuncture pour les animaux

L'acupuncture vétérinaire gagne de plus en plus d'adeptes dans le monde occidental grâce à ses avantages. Cette thérapie traditionnelle chinoise a des applications préventives, curatives et palliatives dans les pathologies physiques et (...)

Rongeurs

Pourquoi mon hamster crie ?

Savoir interpréter les cris et autres couinements de nos animaux n'est vraiment pas chose aisée. Alors quand il s'agit d'un hamster, la difficulté est encore plus grande. Voici quelques pistes pour pouvoir interpréter les cris de votre (...)

Rongeurs

Faut-il faire stériliser son lapin ?

Lorsque l’on adopte un lapin, une question peut vite se poser : doit-on le stériliser ? La stérilisation est une opération irréversible qui consiste en une ablation des ovaires pour les femelles, et en une ablation des testicules pour (...)