Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

Insuffisance rénale chez le Chat : Causes, symptômes et traitement

L’insuffisance rénale chez le chat est une maladie assez fréquente qui touche de nombreux félins. Elle correspond à un défaut d’élimination des toxines et déchets (notamment l’urée) à cause d’une atteinte des reins survenant surtout chez les chats âgés, même si elle peut survenir à tous les âges. La maladie peut être aiguë, mais elle est le plus souvent chronique. Dans ce cas, elle mène progressivement à la destruction des tissus rénaux sans chance de guérison. Il existe toutefois des traitements qui permettent de freiner la progression de la maladie et de limiter ainsi les dégâts.

Insuffisance rénale chez le Chat : Causes, symptômes et traitement

Causes de l’insuffisance rénale chez le chat

L’insuffisance rénale du chat peut avoir diverses causes comprenant des infections, des produits toxiques ou dangereux, des causes génétiques ou des cancers, notamment ceux touchant les reins. Les infections pouvant mener à une insuffisance rénale sont diverses et variées et peuvent être d’origine parasitaire et survenir, par exemple, à la suite d’une piqûre de tique et à la maladie de Lyme.

La maladie peut aussi être causée par le simple vieillissement des organes ou à des maladies générales ne touchant pas forcément directement le rein. L’insuffisance rénale peut être induite par certains produits ingérés par le chat comme l’antigel, des plantes vénéneuses ou certains médicaments comme certains anti-inflammatoires ou la chimiothérapie administrée pour combattre un cancer. 

Les calculs rénaux peuvent aussi être une cause de l’insuffisance, tout comme la glomérulonéphrite, la néphrite interstitielle aiguë ou chronique et la pyélonéphrite. Des maladies génétiques peuvent aussi être à l’origine de l’insuffisance rénale, notamment la maladie polykystique et l'amyloïdose.

Symptômes et diagnostic de l’insuffisance rénale du chat

L’insuffisance rénale du chat peut être de deux formes : aiguë ou chronique. Chacune des deux formes a ses symptômes propres bien qu’il y ait des similarités entre elles.

L’insuffisance rénale aiguë

Les premières manifestations de l’insuffisance rénale aiguë chez le chat sont un comportement consistant à boire et d’uriner beaucoup et fréquemment pour qu’à la suite, le chat urine de moins en moins, voire, dans les cas les plus extrêmes, pas du tout. Cette diminution des émissions d’urines s’explique par la baisse du flux sanguin vers les reins, l’obstruction des voies urinaires ou un dysfonctionnement des néphrons responsables de la filtration et de la fabrication de l’urine.

Le chat devient par la suite anorexique et léthargique et peut souffrir de divers symptômes comme les diarrhées, les vomissements et la fièvre. Le chat paraît alors abattu et peut même montrer des signes d’insuffisance cardiaque pouvant mener à un coma et à la mort.

L’insuffisance rénale chronique

Les symptômes de l’insuffisance rénale chronique chez le chat sont d’apparition plus progressive. Les premiers signes peuvent être des comportements comme un chat qui boit plus souvent et en plus grandes quantités que d'habitude. Le chat peut aussi devenir apathique, abattu, manger beaucoup moins et devenir anorexique. 

Au stade avancé de la maladie, le chat peut souffrir de diarrhées, vomissements, il a une mauvaise haleine et maigrit de façon significative. Il peut souffrir de lésions au niveau des yeux, de son museau et de ses pattes. Des crises convulsives peuvent aussi apparaître.

Il arrive qu’un seul rein soit atteint, dans ce cas, la maladie progresse beaucoup plus lentement, ce qui peut retarder la pose du diagnostic et ainsi limiter les chances de stopper sa progression insidieuse.

Diagnostic de l’insuffisance rénale chez le chat

Le diagnostic de l’insuffisance rénale chez le chat est généralement posé après une consultation chez le vétérinaire motivée par l’apparition d’un ou de plusieurs des symptômes déjà énumérés. Mais la pose du diagnostic de façon formelle ne peut se faire qu’avec des analyses sanguines. En cas d’insuffisance rénale, les analyses révèlent des taux d’urée et de créatinine élevés dans le sang. Le diagnostic est ensuite confirmé et le stade et la gravité de la maladie sont déterminés par des radiographies et des analyses d’urine.

Traitement de l’insuffisance rénale chez le chat

S’il s’agit d’une insuffisance rénale aiguë, le traitement commence par l’administration par perfusion de médicaments anti-vomitifs et diurétiques. Ce traitement est administré dans le cabinet du vétérinaire qui garde le chat sous surveillance. Ce n’est qu’après s’être assuré de l’élimination des toxines que le vétérinaire renvoie le chat chez lui.

L’animal y poursuit le traitement et ses maîtres adaptent son alimentation pour limiter les apports en phosphore et en protéines pour ne pas trop solliciter les reins. L’évolution d’une insuffisance rénale aiguë bien traitée est généralement bonne et le chat s’en sort sans trop de dégâts.

Si le chat souffre d’une insuffisance rénale chronique, les dégâts peuvent être plus graves s’il n’est pas pris en charge suffisamment tôt. Le traitement de cette forme d’insuffisance rénale est plus lourd et plus contraignant et vise à limiter la destruction du rein et non à la guérison, car les dégâts déjà subis par le chat sont irréversibles.

Le traitement est dans ce cas conservateur et consiste principalement en la recherche et au traitement des causes de l’insuffisance, ainsi qu’à une adaptation de l’alimentation pour épargner les reins. Le chat peut recevoir des perfusions régulières pour aider son organisme à se réhydrater et à éliminer les toxines. Grâce à ce traitement, le chat ne guérit pas, mais peut gagner quelques années de vie et voir sa qualité de vie améliorée.

Traitement insuffisance rénale chez le chat

Prévention de l’insuffisance rénale chez le chat

L’insuffisance rénale est une maladie fréquente chez les chats qui peut apparaître à tous les âges, y compris chez les chats bien traités et suivis. Il y a néanmoins un risque plus important chez les chats âgés, surtout à partir de 8 ans, et chez certaines races. Les Abyssins et les Persans ont, en effet, plus de prédisposition à l’insuffisance rénale aiguë ou chronique. Il est donc important d’être vigilant à tous les stades de croissance du chat et encore plus à partir de l'étape senior. La prévention passe par des visites de contrôle régulières chez le vétérinaire. Il est opportun de profiter de ces visites pour faire des analyses de sang ou d’urine pour détecter aussi tôt que possible l’apparition de la maladie.

Certaines habitudes peuvent aider le chat à éviter l’atteinte rénale. Il s’agit principalement de l’habituer à boire beaucoup en mettant à sa disposition une source d’eau propre, fraîche et accessible en permanence. Un régime alimentaire sain et diversifié est aussi très important dans la prévention de l’insuffisance rénale ainsi que de nombreuses autres maladies. À l'instar des croquettes pour chat à problèmes urinaires, il est important que l'alimentation thérapeutique soit adaptée au poids, à la morphologie, à l’âge et à l’activité du chat.


Quelle soit de forme chronique ou aiguë, l'insuffisance rénale chez le chat doit vous pousser à consulter un vétérinaire au moindre signe d’alerte, comme une baisse de la consommation d’eau, une diminution de l’émission des urines, des traces de sang dans les urines, des diarrhées, des vomissements, ou l’apathie. Si la maladie est diagnostiquée précocement, elle est mieux prise en charge et le chat s’en porte favorablement.

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter