Trier Fermer

Les serpents en France

La majorité des serpents de France ne sont pas venimeux et d’autres sont quasiment inoffensifs. Toutefois il est toujours conseillé d’être vigilant, car même s’ils ne sont pas venimeux certains peuvent toujours mordre. Des soins sont toujours indispensables suite à une morsure de serpents. 


Les espèces présentes en France


couleuvre noire et jaune


En France, il existe 12 espèces de serpents, dont 4 sont très dangereuses. Pour les espèces qui ne constituent aucun danger pour l’homme en cas de morsure, en voici quelques-uns : 
- La couleuvre à échelons : elle a un corps fin et mesure entre 120 et 160 cm. Elle vit en général dans les espaces rocailleux ayant des végétations assez denses. Ce serpent ne dispose d’aucun venin, mais peut quand même mordre. On peut les croiser dans les régions suivantes : PACA, en Languedoc-Roussillon et en Rhône-Alpes.
- La coronelle lisse : est une espèce qui mesure au maximum 70cm. C’est le plus petit serpent de France Métropolitaine. Elle apprécie surtout les végétations denses. Devant ses ennemis, elle adopte trois attitudes : la fuite, la sécrétion d’un liquide à forte odeur, la simulation de sa mort. Elle est présente sur tout le territoire sauf en Corse. La coronelle est très agile et se distingue par sa rapidité.


coronelle lisse


- La couleuvre verte et jaune : cette espèce mesure entre 100 à 200 cm pour les plus grands spécimens. C’est une espèce qui peut s’adapter à plusieurs environnements : les herbes hautes et denses, dans l’eau, dans les pierres… Ce serpent est présent dans de nombreuses régions de la France à savoir en Bourgogne, en Auvergne, en Aquitaine, en Corse, en Poitou-Charentes et dans 11 autres régions. 


- La couleuvre vipérine : cette couleuvre peut aller jusqu’à 90cm à l’âge adulte. Toutefois, cette taille maximale ne s’observe que chez la femelle. C’est un serpent inoffensif, mais qui sait toutefois faire peur à ses agresseurs. Elle est appelée de la sorte, car elle a une grande ressemblance avec la vipère par sa couleur et sa taille. Cette couleuvre se rencontre aux abords des berges ou dans les lacs et les rivières. C’est une espèce qui est surprotégée en France. On la retrouve fréquemment dans 12 régions, dont le Pays de Loire, en Midi-Pyrénées ou encore en Bourgogne. On en trouve peu en Île-de-France et en Bretagne. 


couleuvre vipérine


Outre ces 4 espèces, il existe encore 8 autres dans cette catégorie à savoir : la couleuvre à collier, la coronelle girondine, la couleuvre de Montpellier et la couleuvre d’Esculape. Quant aux espèces présentant un réel danger pour l’homme, on en recense 4 en France : 

- La vipère de Séoane : c’est un serpent venimeux. Toutefois, en mordant ses proies elle ne l’injecte pas immédiatement, c’est un fait assez rare. Elle apprécie la chaleur et l’humidité ainsi que les endroits où il y a une forte présence de rongeurs. Elle est surtout localisée dans la partie sud-ouest de la France notamment dans les lieux possédant une forêt claire.

- La vipère d’Orsinii : c’est un petit serpent au corps trapu. Il est venimeux et injecte son venin au niveau des tissus de sa proie. Toutefois, il est à noter qu’elle est le serpent le moins venimeux de toute l’Europe. Ce serpent est présent dans les endroits en hauteur et rocailleux avec des marécages. Elle se réfugie aussi dans les montagnes.

- La vipère Péliade : c’est une petite espèce par sa taille, mais qui peut peser jusqu’à 1kg. Elle fait partie des serpents de France les plus venimeuses, ayant de longs crochets, mesurant en outre 5mm. On enregistre de fortes présences de cette espèce dans les endroits rocailleux et boisés, où des lieux ayant une végétation généreuse. 

- La vipère Aspic : de 70 à 100 cm de long, cette vipère venimeuse se trouve dans les endroits rocailleux, les prairies, entre les pierres, et dans les zones sèches. C’est une des espèces qui possède un venin puissant, donc il constitue un réel danger pour l’homme. Cependant, elle choisit parfois de ne pas injecter de venin dans certaines de ses morsures. On peut la retrouver dans 18 régions de la France, hormis en Picardie, en Nord-Pas-de-Calais, en Alsace, en Haute-Normandie, et en Corse.


Des conseils en cas de morsure.


En cas de morsure de serpents, le bon réflexe est d’aller directement dans un hôpital pour les soins. Toutefois jusqu’à l’arrivée, voici quelques précautions à prendre : 
- Laver la morsure avec de l’eau propre et du savon neutre ou utiliser un antiseptique
- Inciter la victime à être calme
- Si la douleur est peu supportable, la prise de paracétamol peut être envisagée. Il faut éviter l’aspirine.
- Utiliser un bandage en Velpeau pour couvrir la morsure sans serrer
- Retirer tous les bijoux qui peuvent serrer le membre mordu.