Accessoires, cages et alimentation pour rongeurs et NAC

Offre du moment Rongeurs

Cage caesar

à ne pas manquer

Pierre à ronger

Les nouveautés Rongeurs

 Les conseils d'achat Rongeurs

Donner à son animal dès l'adoption un matériel et une nourriture de qualité et adaptés à ses besoins est l'assurance pour son propriétaire de lui assurer une vie meilleure. En effet, apporter à votre compagnon une alimentation ainsi qu'un environnement respectueux de sa physiologie lui permettra d'éviter certaines pathologies pouvant nuire à son état de santé et améliorer notablement son espérance et son confort de vie.





 
L'alimentation des rongeurs et NAC : des besoins à satisfaire au quotidien

L'alimentation des rongeurs et NAC peut se classer en deux catégories distinctes : les extrudés et les mélanges. Les premiers sont constitués de bouchons uniformes qui empêchent l'animal de trier sa nourriture, et donc de déséquilibrer ses apports. Les mélanges quant à eux sont généralement plus appétents et composés de graines et aliments variés.

Pour choisir la catégorie d'alimentation qui convient le mieux à votre animal, commencez par observer ses habitudes alimentaires. En effet, un animal qui trie sa nourriture risque de consommer trop de quantités d'un aliment et trop peu d'un autre, ce qui entraînera à terme des carences : il sera préférable pour lui de choisir une alimentation proposée sous forme d'extrudés.

La quantité de nourriture doit être ajustée selon votre compagnon, mais aussi selon son comportement naturel. Ainsi, un rat ou une souris ayant une consommation normale et ne présentant pas de surpoids peut être nourris ad libitum. A contrario, il n'est pas recommandé de donner une alimentation à volonté à un hamster : ce dernier a pour habitude de stocker sa nourriture dans ses bajoues pour l'entreposer dans un lieu sûr de sa cage. Le rationnement est donc nécessaire pour éviter le gaspillage.


En sus de l'alimentation de base, les rongeurs et NAC peuvent avoir des besoins complémentaires. Ainsi, le foin riche en cristaux de silice favorise l'usure naturelle des dents. Cependant, il est préférable de doter la cage de votre compagnon d'un râtelier à foin : en effet, le foin abîmé par l'urine devient impropre à la consommation.

Pour permettre une bonne usure des dents, vous pouvez aussi donner à votre rongeur quelques objets en bois à grignoter. Ces compléments sont à la fois ludiques et utiles et vous permettront de veiller à la bonne santé de votre animal tout en vous assurant de lui donner un bois non toxique et adapté.

Le cochon d'Inde a besoin d'une supplémentation en vitamine C qu'il ne peut pas synthétiser seul. Pour pallier à tout risque de carence, le propriétaire de cochons d'Inde doit apporter une dose d'entretien sous forme liquide ou de comprimés.

Enfin, il est possible de donner à votre compagnon des friandises pour lui faire plaisir. Elles peuvent être distribuées ponctuellement mais ne doivent pas être substituées à l'alimentation de base de l'animal.







Les litières pour rongeurs et NAC : les choisir, les nettoyer

Dans la catégorie des litières pour rongeurs, une large gamme est disponible pour le propriétaire de rongeurs et NAC. Sciure de bois, chanvre, paille, granulés de bois, papier recyclé, cellulose ou encore rafles de maïs... chacune des litières a ses avantages et ses inconvénients. Pour déterminer la litière adaptée à votre animal, il est nécessaire de prendre en compte sa physiologie mais aussi son comportement.

En effet, gerbilles et hamsters ont besoin d'une importante couche de litière dans laquelle jouer et creuser. Le hamster est particulièrement doué dans l'élaboration de galeries et de tunnels. De ce fait, une litière dense comme les granulés de bois ou la rafle de maïs sera moins adaptée que le chanvre ou la le papier recyclé, par exemple.

Les animaux ayant des urines importantes ou odorantes préféreront les litières au taux d’absorption d’ammoniaque supérieur comme la rafle de maïs ou la cellulose.
Enfin, rats et souris sont des animaux particulièrement sensibles des voies respiratoires et nécessitent une litière non poussiéreuse : le chanvre ou les granulés de bois sont par exemple tout à fait indiqués.

Le nettoyage de la cage de votre rongeur dépend en premier lieu de la propreté de votre compagnon. Certains animaux utilisent avec succès les bacs de litière pour y faire leurs besoins, ce qui réduit la fréquence de nettoyage de la cage. Si votre animal est propre et fait ses besoins dans un bac de litière ou dans un coin précis, vous pouvez nettoyer cet endroit tous les jours en retirant la litière souillée.
La cage au complet doit être tout de même changée une fois par semaine pour assurer le soin et l’hygiène de votre animal.






Quelle cage pour rongeurs et NAC ? Comment l'équiper ?

La cage du rongeur est l'espace de vie principal de votre compagnon : elle doit donc être adaptée à sa taille ainsi qu'à ses besoins, mais aussi être épanouissante. De nombreuses cages sont disponibles : les plus courantes sont dotées d'un bac plastique et de grilles, mais il existe aussi les vivariums, les cages en plexiglas ou même en bois.

Le furet, en tant qu'animal mesurant entre 30 et 60cm, aura besoin d'une cage en conséquence. Lapins, hamsters et cochons d'Inde ont besoin d'une surface au sol importante : privilégiez les cages longues et larges plutôt que hautes. A l'inverse, rats, octodons, chinchillas ou écureuils préféreront les cages hautes disposant de nombreux étages. N'oubliez pas que certaines espèces sont grégaires et ont besoin de vivre en groupe : la taille de la cage doit être adaptée au nombre d'individus qu'elle est destinée à contenir.
Enfin, pensez à vérifier l'espace entre les barreaux pour éviter les risques de fugues.

Lorsque vous équipez votre cage, il est important que vous pensiez à sa praticité. En effet, le matériel doit être nettoyé régulièrement et doit donc pouvoir être déplacé facilement. Ainsi, ne mettez pas les gamelles ou les biberons dans des coins difficiles d'accès, mais plutôt près des portes !

Une cage doit en premier lieu être stimulante pour l'animal et comporter des accessoires pour cage en ce sens : elle doit donc proposer plusieurs variétés de cachettes, des jouets voire même des couchages confortables comme les hamacs. Les rats apprécient par exemple tout particulièrement les tunnels.
Pensez aussi au râtelier à foin et au bac de litière si votre animal en a l'utilité.







Clapiers et enclos : pour quels rongeurs et NAC ?

Clapiers et enclos pour rongeurs peuvent se trouver sous différentes formes : de la structure complexe en bois au simple grillage en métal en passant par les enclos souples. Les enclos sont particulièrement destinés à faire profiter à votre compagnon des joies de l'extérieur en toute sécurité. Les enclos souples sont parfois utilisés comme terrain de jeu pour leur animal durant les sorties à l'intérieur de la maison.

Les clapiers, quant à eux, sont destinés à accueillir les animaux durant une longue période, voire toute leur vie durant. Certains rongeurs et NAC comme les furets, les lapins ou les cochons d'Inde, peuvent vivre à l'extérieur si les conditions sont réunies et après une période d'adaptation.

Choisir un enclos ou un clapier doit s'effectuer en premier lieu selon l'espèce que vous possédez. En effet, l'espace nécessaire n'est pas le même si vous souhaitez attribuer un enclos à des souris ou des chinchillas. De plus, l'espace entre les barreaux est un critère déterminant dans l'achat de ce type d'aménagement. Un rat passera aisément là où un furet se trouvera bloqué.

Étudiez aussi la solidité du matériel que vous désirez acheter : en effet l'épaisseur des barreaux nécessaire n'est pas la même d'un animal à l'autre. Enfin, songez que la plupart des rongeurs et NAC sont capables de creuser : pensez à sécuriser le sol pour éviter les fugues !