Trier Fermer

Poule Rousse : Tout Savoir sur elle !

Vous envisagez d’adopter la célèbre poule rousse, reconnue pour ses qualités de pondeuse experte ? Bonne décision ! Avoir une poule dans son jardin est tendance et écologique. Pour profiter au maximum de sa ponte et de son agréable compagnie, découvrez le gallinacé sous toutes ses coutures et plumes.

Tout savoir sur la poule rousse

Poule rousse : des origines anglaises

De nature hybride, cette poule fermière est issue de plusieurs croisements de race : Sussex, Combattant Indien et Rhode Island. Native des États-Unis, elle est répandue partout dans l’hémisphère, notamment en Europe, ce qui fait d’elle au final une poule cosmopolite.

La Roussette : un bon caractère

La poule rousse est réputée pour son caractère docile, sociable, affectueux, parfait pour les jeunes enfants. Cet animal de compagnie très attachant adore la présence de son maître et de tous les membres du foyer. Extrêmement curieuse, maline et rusée, elle fouine tout son territoire, vous suit comme un petit chien adorable et se couche même à vos pieds. Elle s’adapte rapidement à son environnement, son poulailler, sa nourriture et vos habitudes de vie. Elle affectionne les caresses et se recroqueville légèrement pour se laisser prendre dans vos mains ou se faire câliner lorsque vous l'approchez doucement.

La belle rousse au physique harmonieux

Les multiples variétés des poules rouquines confèrent une couleur rousse variant du plus clair au plus foncé. Les plumes de sa queue sont tachetées de noir ou de blanc. Son poids léger fait en moyenne 2 kg. Son bec aiguisé, ses griffes longues et ses pattes musclées lui donnent des allures hautement distinguées. Coquette et élégante, elle ne passe pas inaperçue auprès d'un coq aux aguets !

La poule rousse au quotidien

Votre poule domestique peut produire 200 œufs/an, soit 1 à 2 œufs par jour et par volatile. Sa ponte varie selon les saisons, la lumière, le climat tempéré, le niveau de stress. Cet animal est très sollicité pour l’élevage industriel en raison de sa productivité. Faites donc une poule heureuse en l’adoptant et en la chérissant jusqu’à ses vieux jours, car elle peut vivre à vos côtés pendant 10 ans. Moins bonne couveuse, n'envisagez point une nurserie de poussins.

Côté nutrition et soins

Prévoyez un mélange de graines et céréales concassées, des coquilles d’huîtres, source de calcium, de la salade, certains légumes crus, sauf le poivron et les aliments épicés. La mangeoire et l’abreuvoir sont des matériels indispensables pour alimenter les volailles régulièrement. De plus, mettez-lui à disposition un bloc de sel qui lui apportera les vitamines nécessaires et renforcera son squelette.
Le vermifuge est indispensable pour enrayer les maladies parasitaires. Il doit être administré une fois par an. La terre de diatomée vous permettra de tuer les parasites et insectes à l’intérieur du poulailler, mais aussi sur son plumage.

Côté habitat et entretien

Réservez-lui un carré de jardin, elles se feront un plaisir de ramasser les mauvaises herbes tout en picorant les insectes à volonté. Elles raffolent de l’herbe et de la terre sablonneuse, idéale pour l’entretien de leurs plumages. Elles "esperniquent" à volonté votre terrain, le potager et les fleurs, d’où l’intérêt de préserver ceux-ci en grillageant les accès interdits que vous souhaitez protéger. La poulnée ou crottes de poules est idéale pour vos plantations, à étaler modérément au risque de brûler les racines des végétaux. Du foin, de la paille ou du chanvre en guise de litière constituent un nid confortable dans lequel elles vont pondre tous les jours, de préférence dans un recoin du poulailler.


Vous savez TOUT sur la tendre poule rousse ! Elle ne demande qu’à être aimée et choyée le plus longtemps possible. Vous récolterez de bons œufs en prime, vous décorerez votre jardin de façon utile, ludique et moderne, et vos déchets n’en seront que mieux gérés et recyclés. Qu’attendez-vous pour aller la chercher chez un agriculteur ou un particulier ? N’oubliez pas qu’il en faut au moins 2 pour éviter qu’elles dépriment.

Articles connexes :
Atelier DIY : 5 accessoires pour rendre vos poules heureuses !
Comment une poule pond-elle ?
Comment traiter les parasites des poules ?