Trier Fermer

Trombiculose chez le chat : causes, symptômes et traitement

L'été, il est possible que le chat, comme d'autres animaux, soit infesté par de petites larves d'acariens que l'on nomme couramment les aoûtats. Lorsqu'une telle infestation se produit, on parle alors de trombiculose. Il s'agit de parasites de couleur rouge sévissant principalement au mois d'août, d'où leur nom. Cette pathologie se caractérise par des lésions d'ordre dermatologique. Voyons ensemble les facteurs de contamination de cette maladie, les signes d'infestation et les traitements possibles.

Trombiculose chez le chat : causes, symptômes et traitement

Trombiculose chez le chat : les causes

La trombiculose est une pathologie pouvant affecter le chat lorsqu'il a été en contact avec des aoûtats, ces larves de petits acariens que l'on nomme également vendangeons ou rougets. Comme l'habitat naturel de l'aoûtat est l'herbe, cet acarien dont le nom scientifique est Trombicula Autumnalis infeste notamment les chats qui bénéficient d'un accès à l'extérieur. On retrouve ce parasite au cœur des forêts, des espaces verts et des jardins. Cependant, il s'agit d'un acarien très résistant qui peut tout à fait s'adapter et survivre en ville.

L'aoûtat se développe surtout lorsque les températures estivales sont élevées, mais il est possible d'en rencontrer également au cours de l'automne, voire tout au long de l'année dans les régions chaudes. Une larve d'aoûtat a besoin d'un hôte pour pouvoir mener à bien son développement. L'aoûtat, invisible pour l'œil nu, attend donc caché dans la verdure, qu'un potentiel hôte tel qu'un chat passe à côté de lui, puis lui grimpe dessus. Il se nourrit alors des cellules cutanées pendant une durée pouvant aller de deux à dix jours puis retourne sur la terre ferme poursuivre son cycle de vie.

Lorsque le chat est infesté d'aoûtats, il souffre de désagréables démangeaisons, qui sont notamment localisées au niveau des oreilles et des plis, comme les aisselles.

Trombiculose chez le chat : Trombicula Autumnalis
Trombicula Autumnalis

Symptômes et risques de la trombiculose

Il est possible de remarquer qu'un chat souffre de trombiculose en observant des lésions au niveau de la peau, des rougeurs, ainsi que la formation de croûtes qui sont dues aux morsures répétées des aoûtats. Le chat va se gratter fréquemment, en raison des fortes démangeaisons dont il est atteint. La morsure de l'aoûtat ne représente pas de réelle gravité, cependant, les conséquences de la trombiculose peuvent être gênantes pour le chat.

En premier lieu, il peut présenter une allergie, qui l'oblige à se gratter et même à se mordre, afin d'être soulagé. Lorsque le chat se mord de façon intense, jusqu'au sang, il peut en résulter des infections localisées au niveau du lieu d'infestation par les larves d'aoûtats. Il existe un risque de transmission de pathologies telles que la maladie de Lyme après une morsure d'aoûtat. Une autre bactérie, responsable de l'ehrlichiose, est une pathologie grave pouvant être véhiculée par l'aoûtat. Cependant, ces deux pathologies restent rares : l'aoûtat a pour habitude de ne parasiter qu'un seul hôte durant son cycle de vie, et est donc rarement vecteur de maladies.

Il faut savoir que, lorsque les aoûtats en ont fini avec leur hôte, ils retombent au sol dans le but de continuer le cycle de leur vie et, ainsi, devenir progressivement des nymphes puis des adultes. Ils vont alors, à leur tour, pondre des œufs, dont les larves vont chercher un hôte dans le but de survivre. Il est alors possible que ces larves-là infestent à nouveau le chat, mais aussi les êtres humains à proximité. L'infection par les aoûtats est pratiquement la même chez l'être humain que chez n'importe quel autre mammifère, comme le chat, provoquant une sorte de prurit.

Traitement contre la trombiculose du chat

Lorsque le chat est infesté d'aoûtat et présente, de ce fait, une trombiculose, il faut, en premier lieu, savoir qu'il ne s'agit pas d'une pathologie grave. Sa santé n'est pas en jeu. Pour autant, il est important de ne pas rester sans rien faire, car le chat souffre de démangeaisons incessantes. Il est alors vivement conseillé d'emmener le chat en question chez un vétérinaire afin qu'il valide, grâce à son diagnostic, la présence d'aoûtats. Le spécialiste de la santé animale va procéder à la loupe, étant donné que ces petites larves parasites ne sont pas visibles à l'œil nu. Il peut aussi observer les lésions causées par les aoûtats, qui sont, elles, bien visibles. La loupe va mettre en évidence de petites larves de couleur rougeâtre, d'une taille minuscule de 0,3 mm de longueur à peine. Ce sont des aoûtats. Il est alors essentiel d'adopter les bons gestes afin de les éradiquer, que ce soit directement sur le chat, ou dans l'environnement de celui-ci.

Pour éradiquer les aoûtats présents sur le chat, il est possible d'avoir recours à un produit antiparasitaire, que l'on pulvérise directement sur les zones de la peau infestées par ces parasites. Ce spray a pour vocation d'éliminer radicalement les larves, en les tuant. Ensuite, pour apaiser le chat, notamment s'il s'est gratté avec abondance, il peut être utile de lui appliquer, toujours sur conseil du vétérinaire, une lotion, ou une crème, qui va l'aider à cicatriser. Ce produit peut même prendre la forme d'un comprimé à lui faire avaler ou à cacher dans sa ration de nourriture. Enfin, lorsqu'une infection due à la présence d'aoûtats s'installe, le vétérinaire peut, mais ce n'est pas obligatoire, ordonner un traitement antibiotique.

Désinfecter la maison et l'habitat extérieur est essentiel pour éviter la prolifération des aoûtats et tout nouveau risque de pathologie. Pour ce faire, la terre de diatomée, un insecticide qui est naturel et respectueux de l'environnement à base d'algues ainsi que de silice, montre une grande utilité. Il reste assez difficile, en revanche, de faire de la prévention contre ces petites larves. Utiliser un produit contre les tiques ou les puces peut avoir une action répulsive sur l'aoûtat, mais ce parasite peut tout de même décider de choisir le chat pour hôte ! Comme ces parasites larvaires préfèrent rester cachés dans les herbes hautes, le plus judicieux, pour les éviter au maximum, reste d'entretenir à bon escient son jardin, en coupant l'herbe avec régularité par exemple.


En résumé, l'aoûtat est responsable de la trombiculose chez le chat. Ce petit acarien sévit au cours de l'été et a besoin d'un hôte pour se développer. Il provoque de fortes démangeaisons et allergies pouvant être gênantes, mais sans gravité. Il est important d'observer régulièrement le pelage du chat afin de déceler au plus vite la présence de ce petit acarien !

Politique de cookies
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou outils similaires pour faciliter vos achats, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou outils similaires pour... Lire la suite
En savoir plus J'accepte