Trier Fermer

5 étapes pour installer son aquarium

On parle de matériel, de décorations, de sable, de filtre mais qu’en est-il réellement ? Faut-il prendre le même matériel que les autres ou doit-on les adapter à son aquarium ? Faut-il de l’eau douce ou de l'eau de mer ?
Autant de questions qu’il est normal de se poser afin d’offrir aux futurs poissons un bien-être et un confort, ainsi qu’un fonctionnement optimal à l’aquarium, quelle que soit sa taille.
Afin de ne pas commettre trop d’impairs lors du choix et de l’installation du premier aquarium, voici quelques conseils qui peuvent fournir un premier aperçu de ce qu’il faut faire ou ne pas faire par ailleurs.

 


poisson aquarium


 

1/ Choisir la population 

Pour un premier aquarium, il est très important de choisir des espèces faciles à entretenir et qui pourront s’adapter aux paramètres d’eau que l’utilisateur aura choisis.
Même si l’excitation est présente au départ, il ne faut pas acheter trop de poissons car il faut que l’aquarium soit équilibré, aussi bien par le nombre de ses habitants que par l’ensemble de la flore. Il est conseillé de commencer par des détritivores comme les crevettes, les Bernard ermites, les oursins, les escargots.
Ensuite, le choix des poissons s’effectue mais il faut, la aussi, attendre deux semaines entre deux introductions d’espèces dans l’eau car l’équilibre demeure fragile. Il faut choisir en premier lieu les poissons les plus fragiles car ils ne pourront pas « s’imposer » dans le cas contraire face à des poissons plus imposants.

 

2/ Les équipements de base

Un aquarium n’est rien sans son équipement afin que tout l’ensemble fonctionne à merveille, que l’eau soit toujours claire et limpide et idéale pour les poissons, pour que ces derniers soient toujours en forme et puissent se nourrir voire se reproduire normalement ensemble.

Parmi tout cet équipement, le premier à regarder est peut-être le filtre : il se présente sous différentes formes (ventouse, bac à décantation, filtre extérieur, etc.). La filtration joue un rôle essentiel dans un aquarium car d’un côté, il filtre les impuretés et de l’autre côté, il joue un rôle biologique dans le sens où garantit un parfait équilibre du biotope au sein de l’aquarium grâce à des bactéries utiles à la dégradation des matières organiques libérées par les poissons et les débris de végétaux. Le filtre va oxygéner l’eau en continu.

Ensuite vient tout ce qui concerne l’éclairage ; il est impératif de ne pas exposer l’aquarium à la lumière directe du soleil car ce trop-plein de lumière va accélérer la prolifération des algues.
C’est pourquoi un endroit ombragé sera préféré.
Avec l’éclairage (un système fonctionnant toutes les 10 heures environ), il est possible de reproduire un cycle jour/nuit pour les poissons. Les plantes, elles aussi, pourront ainsi bénéficier de cet apport de lumière pour leur croissance. On considère qu’un bon éclairage est de 1 Watt pour 2,5 litres d’eau. 

De même, pour le chauffage, il faut compter 1 Watt par litre d’eau. Il est vivement recommandé d’opter pour un thermoplongeur car son utilisation est très simple. La puissance du chauffage dépend de l’espèce des poissons mais aussi de la température ambiante de la pièce où se situe l’aquarium.

 

3/ Le sable et la décoration de l'aquarium

sable aquarium zoomalia

En fait tout dépend du type d’aquarium : même s’il est là comme élément décoratif et pour stabiliser l’ensemble, il faut tenter de créer une légère pente descendante vers l’avant de l’aquarium pour créer du relief. Le sable est plus souvent choisi que le gravier car il comporte souvent un mélange de tourbe et d’argile qui seront utiles pour les futures plantes, pour la pose de quelques pierres. Il existe notamment du sable de corail, pour les aquariums d’eau salée qui aide à maintenir le Ph de l’eau de façon constante et de plus, il est plus esthétique que les autres sables. L’important, quel que soit le choix, est de déposer le sable ou le gravier après la mise en place des pierres et des plantes, l’idéal étant que ces derniers éléments reposent à même la vitre du bac, sans quoi certains poissons (des invertébrés surtout) vont creuser dans le sable et risqueraient de provoquer un petit éboulement de l’ensemble.

Certaines plantes doivent figurer au sein de l’aquarium mais elles doivent être sélectionnées parmi les espèces les plus faciles d’entretien, ne demandant pas un éclairage intense ni d’ajout en substrat nutritif.

La décoration fait aussi partie des ingrédients à instaurer dans l’aquarium (sans compter que cette décoration peut camoufler les éventuels fils et autre câbles) : pierres vivantes, plantes artificielles, plantes vivantes (avec des espèces végétales robustes).

 

4/ L’installation en elle-même

aquarium

Il faut poser sur le meuble qui va recevoir l’aquarium une fine plaque de polystyrène (1 cm d’épaisseur) de la même taille que la vitre du fond du bac afin d’éviter que celle-ci ne se casse, notamment à cause du poids de l’aquarium.

Ensuite, on installe le matériel : on installera ainsi les différents filtres, le système de chauffage, peut-être une pompe à eau et enfin on passera à la décoration (pierres, racines) avant de placer le sable qui va venir stabiliser l’ensemble. 
Après avoir installé ces premiers éléments, on va remplir le bac et ajouter la plantation : on met un bol ou du papier journal au fond du bac sur lequel on va verser un premier contenu d’eau et quand on atteint une certaine hauteur (généralement 20 cm), on ajoute alors la végétation. De temps à autre, il faut du recul pour voir l’ensemble et corriger les petits défauts d’agencement de la décoration, tout en continuant à remplir le bac. Enfin, après avoir terminé de remplir le bac, on fixe l’éclairage et le reste du matériel si besoin. Il faut introduire les poissons que 2 à 3 semaines après avoir installé l’aquarium pour qu’un certain « rodage biologique » s’établisse et que toit soit parfait pour recevoir les futurs habitants.

 

5/ La mise en place des premiers poissons

Il faut avant tout éteindre l’éclairage pour ne pas stresser les poissons, laisser flotter le sac plastique environ 15 minutes afin que la teméprature du sac soit identique à celle de l’aquarium puis on rajoute peu à peu de l’eau de l’aquarium dans le sac pur éviter tout choc thermique. Au bout de 20 minutes, on peut lâcher les poissons dans l’aquarium et rallumer celui-ci seulement le lendemain pour que les poissons se soient habitués à leur nouvel environnement. Pour être technique, voici les espèces préconisés pour un premier aquarium : des guppys, des poissons rouges des platys parce qu’ils se reproduisent facilement. D’autres poissons comme les danios, les characidés peuvent aussi convenir.




Articles connexes : 
Quels poissons pour mon aquarium ?
Comment entretenir son aquarium ?   
Aquarium : 4 points pour le choisir  
Comment refroidir mon aquarium en été ?  
Mon premier aquarium pour poisson rouge  
Comment introduire de nouveaux poissons dans son aquarium ?  
L'aquarium d'eau de mer  
 

Vous aimerez aussi

Aquariophilie

Comment aménager l'aquarium de mon axolotl ?

Pour le bien-être de votre axolotl, il est nécessaire de lui offrir un environnement sain et parfaitement adapté à ses besoins ! En ce qui concerne les conditions de vie en captivité, ce n’est pas un animal très exigeant.

Aquariophilie

Comment entretenir son aquarium ?

Un aquarium est sans conteste l’élément décoratif de votre pièce. Mais lorsque vous avez installé vos poissons, vous n’avez certainement pas pensé à l’entretien qu’ils demandent. Pourtant, vous devez distinguer l’entretien (...)

Aquariophilie

Quels équipements pour mon aquarium ?

Acheter des poissons ne se résume pas à une simple acquisition temporaire. Non seulement, vous devez penser à la bonne santé de vos poissons et plantes mais vous devez aussi vous pencher sur l’entretien de votre aquarium.