Trier Fermer

Diarrhée chez le chiot : causes et remèdes efficaces

La diarrhée chez le chiot est un problème récurrent dont les causes sont multiples. Cela peut donc devenir une source d'angoisse pour tous les propriétaires de chiens. Alors quand faut-il s'en inquiéter, et comment agir face à cette situation ?

La diarrhée chez le chiot

Les causes de la diarrhée

Le stress

L'état de stress peut entraîner quelques dérangements d'ordre digestifs. Si l'arrivée de votre nouveau compagnon vous procure une immense joie, son environnement entier vient d'être modifié en quelques jours. Il a quitté sa famille et son lieu de vie, il doit de ce fait découvrir de nouveaux sons, odeurs, et objets qui ne lui sont pas familiers.

L'alimentation

Votre chiot a-t-il gardé la même alimentation que chez son éleveur ? Un changement brutal d'alimentation peut entraîner une diarrhée. Mieux vaut y aller progressivement.

Des allergies

Une intolérance alimentaire ou une allergie peut également être à l'origine de troubles de la digestion. Souvent causées par les protéines ou additifs contenus dans l'alimentation, il sera nécessaire d'identifier l'aliment en cause.

Une indigestion

Le comportement exploratoire du chiot le pousse à avaler parfois des substances toxiques ou indigestes. La vigilance reste de mise durant les premiers mois de vie de votre petit protégé.

Des parasites

Les chiots ont fréquemment des parasites intestinaux ou des vers, et certains de ces parasites peuvent provoquer des selles extrêmement liquides et malodorantes, de la fatigue, ou encore des vomissements.

Une infection virale

Le parvovirus canin est un virus bien connu, provoquant diarrhées, vomissements, et apathie. Soyez vigilants, car si le chien adulte se rétablit sans difficulté, il peut entraîner plus de complications chez le chiot.

Les symptômes de la diarrhée

Selles sanguinolentes

Si vous constatez des traces rouges dans les selles de votre chiot, cela peut indiquer la présence anormale de sang. Contactez rapidement votre vétérinaire, il s'agit d'un symptôme à prendre au sérieux.

Perte d'appétit

Un chiot peut manquer d'appétit lorsqu'il est malade. Un jeûne de 24 heures pourra lui être bénéfique, cependant, soyez attentif à ce que cette grève de la faim ne dure pas plus de 3 jours.

Sommeil

Même si le chiot a besoin de dormir de façon assez conséquente, un état de fatigue qui perdure reste anormal. Si votre chiot semble apathique, c'est que son organisme est amoindri par une pathologie à déterminer.

Vomissements

La diarrhée peut être accompagnée de vomissements. Ces deux symptômes sont associés dans de nombreuses maladies, et le risque de déshydratation est grand.

Température

La température normale d'un chien avoisine les 38°C (on parle de fièvre au-delà de 39°C). En cas de température trop élevée, consultez rapidement votre vétérinaire.

Douleurs intestinales

Votre chiot semble se plaindre, ou a tendance à se coucher beaucoup ? La diarrhée peut occasionner des contractions abdominales qui le font certainement souffrir. Soyez attentifs quant à son état général.

Les gestes naturels pour lutter contre la diarrhée

L'homéopathie

Il existe des traitements homéopathiques permettant de traiter et soulager la diarrhée du chiot. Chaque cas étant unique, n'hésitez pas à questionner un vétérinaire orienté en homéopathie qui prendra en compte tous les symptômes pour valider le traitement.

L'orme rouge

Particulièrement indiqué en cas de diarrhée, l'orme rouge est adoucissant et soulage les inflammations et ulcérations intestinales. Demandez l'avis d'un naturopathe vous garantira la pertinence ou non d'utiliser ce remède naturel, ainsi que la manière de l'administrer.

Un régime adapté

Le riz cuit est souvent conseillé dans le cas d'une diarrhée. Il est aussi possible d'opter pour un jeûne de 24 heures, permettant un temps de repos au système digestif. Ce dernier sera toutefois plus difficile à tenir si votre chiot garde de l'appétit et réclame son repas, mais dites-vous que vous le faites pour son bien.

Un pansement intestinal

Administrer un pansement intestinal au chiot va permettre de ralentir le transit et de limiter les selles liquides. Ce traitement absorbe les toxines d'origine bactérienne et apaise en conséquence la flore intestinale.

Les recommandations et préventions de la diarrhée

Les probiotiques

Si votre chiot souffre d'un trouble digestif, les probiotiques administrés de façon préventive peuvent l'aider à retrouver une flore intestinale saine en stimulant le système immunitaire local.

Une alimentation adaptée

Des croquettes adaptées à l'âge, au poids, et à la race de votre chien restent la meilleure recommandation en matière de prévention de la diarrhée. Une alimentation de qualité, riche en bonnes graisses et protéines est primordiale (évitez dans la mesure du possible les croquettes de supermarché). Le vétérinaire pourra, selon le cas, prescrire un apport supplémentaire de vitamines ou des compléments alimentaires à votre chiot.


Dans tous les cas, rappelez-vous qu'avec son jeune âge, votre nouveau compagnon est plus fragile qu'un chien adulte : il faut rester prudent, veiller à son hydratation en cas de diarrhée, et ne pas hésiter à consulter un expert si les symptômes persistent ou s'aggravent, surtout si l'état de votre chiot ne s'améliore pas dans les 24 heures suivant sa première crise de diarrhée.