Trier Fermer

Les molécules contenues dans les produits antiparasitaires


Afin de garantir confort et bonne santé aux animaux de compagnie, l’utilisation régulière de produits antiparasitaires externes est une étape obligatoire. Il existe de nombreuses références d’articles classées selon le dispositif d’application (collier, pipettes, spray…) et leur famille d’appartenance : antiparasitaire chimique ou naturel, classe déterminée en fonction des molécules actives contenues dans le produit. Quelles sont les grandes molécules présentes dans les produits antiparasitaires chimiques et naturels ? Quels sont leurs rôles ?



Sommaire :



 


Les principales molécules des antiparasitaires chimiques


Les antiparasitaires chimiques proposent une double action : un rôle insecticide à l’action quasi-immédiate afin de tuer les parasites déjà présents sur l’animal et un effet insectifuge faisant office de bouclier, de protection contre les nouvelles invasions sur l’animal durant plusieurs semaines.Cela est notamment permis grâce à la composition des produits regroupant des molécules actives fortes et très toxiques.


Imidaclopride : Principalement utilisée dans le milieu agricole contre les parasites, cette molécule est active contre les puces au stade adulte ou larvaire en affectant leur système nerveux central afin de provoquer leurs morts. Elle est notamment présente dans la composition de produits antiparasitaires sous forme de pipettes comme Advantix ou Advantage de Bayer ou encore dans celle du célèbre collier antiparasitaire Seresto.


Fipronil : Cet ingrédient élimine puces adultes, poux et tiques en inhibant leur système nerveux central, provoquant leurs décès. Il s’agit de l’ingrédient le plus répandu au sein de produits antiparasitaires dédiés aux animaux ou à l’hygiène de l’habitat. Il s’agit notamment de la molécule principale entrant dans la composition des produits Frontline pipettes et spray de Mérial, Fiprospot de Ceva et Friprotec de Beaphar.


Perméthrine : Exclusivement utilisée dans la composition d’antiparasitaires canins, la perméthrine participe également à l'altération du système nerveux des parasites afin de les éliminer. Mortelle pour le chat, elle ne doit surtout pas être utilisée pour son traitement. Cette molécule active se retrouve dans les pipettes antiparasitaires pour chien Caniguard, Advantix et Frontline Tri-Act.


Diméthicone : Il s’agit d’un produit non-pesticide utilisé également dans le domaine de la cosmétique en entrant dans la composition de shampooing volumateur, de maquillage ou encore de produit anti-poux. Le diméthicone à la texture huileuse se dépose sur le parasite, forme une sorte de film sur ses voies respiratoires et provoque son asphyxie. Vous pouvez retrouvez cette molécule dans les pipettes Diméthicare de Beaphar ou dans celles de Trixie.


S-Methoprène : En complément d’autres molécules, le methoprène propose une action sur les jeunes puces. Agissant au moment de la pupe, de la métamorphose, elle empêche la transformation naturelle de la larve en puce. Au sein de l’habitat, les puces pondent des oeufs un peu partout. Cette molécule est donc particulièrement intéressante pour le traitement de l’environnement afin d’empêcher de nouvelles invasions de puces adultes. Elle se retrouve notamment dans la composition du Frontline Combo. Le Pyriproxyfène propose la même action.


Fluméthrine : Redoutable contre les tiques, cette molécule active présente par exemple dans le collier Seresto propose une action létale sur tous les stades du développement du parasites : oeuf, larve et adulte.


Dimpylate : Egalement connu sous le nom de diazinon, cet insecticide est présent dans de nombreux colliers antiparasitaires pour chien et pour chat des marques Beaphar et Francodex.


Les molécules qui composent les antiparasitaires naturels


Les produits naturels anti-parasites externes proposent le plus souvent une action insectifuge, permettent de repousser les parasites et non insecticide. Néanmoins, à l’image des produits antiparasitaires chimiques, certaines références de produits 100% naturels offrent ces deux actions simultanément.


Ces produits sont notamment recommandés pour les animaux fragiles souffrant d’allergie ou encore présentant une sensibilité cutanée résultant du port d’un collier anti-parasites ou de lésions localisées due à l’application d’un produit antiparasitaire.


Les maîtres ne souhaitant pas appliquer de produit contenant des pesticides sur leurs animaux sont également ravis par l’utilisation de cette alternative plus respectueuse de l’environnement et du bien-être de l’animal.


Les produits anti-parasites naturels se composent de plantes aux propriétés répulsives ou à l’action fatale.


Margosa : Produit à partir de la graine de Margosier, l’extrait de Margosa propose une action répulsive naturelle reconnue contre les parasites externes. Il agit également à tous les stades de développement du parasite (oeuf, larve, cocon et forme adulte) et empêche la reproduction. Le Margosa est notamment utilisé au sein des produits antiparasites des marques Naturly’s et Veto Nature.


Géraniol : Il s’agit de la molécule antiparasitaire naturelle la plus plébiscitée contre les parasites. Elle agit sur les insectes en perturbant leur système neurologique et en favorisant leur déshydratation. Vous pouvez retrouvez cette molécule dans la composition des colliers Naturly’s


Pyrèthre : Il s’agit d’un insecticide naturel extrait des fleurs de Pyrèthre de Dalmatie permettant de tuer les parasites sans aucune toxicité. Le pyrèthre est utilisé dans de nombreuses références de dispositifs antiparasitaire de Beaphar, Naturly’s et Veto Nature


Lavandin : Le lavandin est un répulsif naturel contre les principaux parasites puces, tiques et poux. Il est également très utilisé dans les produits antiparasitaires pour le traitement de l’habitat. Il s’agit notamment de l’ingrédient phare de la mousse répulsive antiparasitaire de Beaphar.



En conclusion, même si l'efficacité des molécules actives contenues dans les antiparasitaires chimiques est redoutable contre les parasites, elles peuvent provoquer certains problèmes cutanés chez les animaux les plus sensibles, conduisant ainsi à opter pour les produits naturels afin de lutter contre les parasites.
 


Marine D.



Vous aimerez aussi

Conseils d'expert

Comment nourrir mon cochon d'inde ?

Petit rongeur originaire d'Amérique du Sud, le cochon d'Inde a des besoins alimentaires bien spécifiques. Comment le nourrir au mieux et avec quels aliments ? Découvrez nos conseils.

Conseils d'expert

Arbre à chat : 5 choses à savoir !

Qui dit chat d'intérieur, dit arbre à chat ! Si l'acquisition de cette structure typiquement féline ne vous enchante pas particulièrement, il s'agit pourtant d'un accessoire majeur dans la vie de votre animal. Découvrez 5 choses à (...)

Conseils d'expert

Comment tuer les puces de mon chien ?

Des parasites indésirables se sont invités dans le pelage de votre fidèle compagnon ? Découvrez comment tuer les puces de votre chien en 5 étapes simples et radicales !